d

02 mars 2013 - Kere StarCraft 2

A l’aube des WCS Asie

A l’aube des WCS Asie

L’étape asiatique des WCS se joue dès samedi et révélera au monde dimanche qui est le grand champion du continent le plus en pointe au niveau de l’eSport RTS. Bien évidemment, les Sud-Coréens sont les grands favoris. Un triomphe peut-il leur échapper ? Et c’est parti pour la preview.

Description: F:\eSport\Images SCII\WCS\WCS Korea (1).jpg

Une Corée boudée

Les Coréens dominent outrageusement la scène Starcraft II, avec un Stephano qui apparait dès lors comme une exception. Malgré cela, Blizzard, par le biais des WCS (son immense tournoi qui s’étale sur plus de 6 mois partout dans le monde), ne leur a pas déroulé le tapis rouge. Les finales Asie et mondiale n’auront pas lieu chez eux par exemple, mais en Chine, marché au potentiel énorme. Les places disponibles pour s’envoler vers la finale mondiale sont également fort restreintes pour les Coréens (seulement 6), loin derrière des Nord-Américains favorisés (9), ce qui semble avoir sportivement ni queue ni tête.

Mais avec ce tournoi, ce sont les consommateurs de jeux Blizzard qui sont pris en compte et récompensés. Le marché US est plus important, donc, de ce fait, mieux représenté.

Les Coréens n’ont eu ainsi que 10 places pour le tournoi asiatique alors que des dizaines de très grands joueurs s’y sont engagés. Le show global perd donc de sa splendeur sans être dénué d’intérêt tout de même !

Jaedong éliminé lors des WCS South Korea

Les étoiles coréennes restent à la maison

Peu de Coréens donc et, de plus, pas les plus attendus ! En effet, beaucoup de cadors ne seront pas de la fête. Pour faire simple, les deux Coréens les plus populaires qualifiés sont HerO et Seed. Ainsi seront absents MC et Mvp (forfaits lors des WCS Corée), DRG, Polt, aLive, Leenock (éliminés lors des WCS Corée), Bisu, Flash, JangBi, SymboL, NesTea, Life, MarineKing, MMA (tombés lors des qualifications), TaeJa (qui n’a pas voulu y participer) ou encore Clovis Cornillac (parce qu’il n’est pas Coréen et qu’il ne joue pas à SCII). Beaucoup de grands noms manquants, mais ne boudons pas notre plaisir.

Les dix Coréens qualifiés sont bougrement solides et le vainqueur est très certainement parmi eux. Mais justement, qui peut gagner ? Première info, pas un Terran !

Description: F:\eSport\Images SCII\T. TSL\Polt.jpg

Polt, meilleur Terran des WCS South Korea, mais … éliminé

Jim Raynor en RTT

Les WCS Asie innovent. Finie la classique répartition des joueurs en trois races sur SCII. Simplifions. Il n’y aura en effet quasiment que des Protoss et des Zergs. 15 copains de Zeratul, 13 disciples de la Reine des Lames. Entre les deux races fortes, les Terrans avec un Jim Raynor en mode « gueule de bois ». Ils ne sont que trois. Mais attention, pas TaeJa, Mvp et BoxeR tout droit sorti de retraite. Non, non, un Taïwanais, l’inconnu Nilon, et deux Chinois assez bons, mais pas au point de placer du Stimpack en finale (XY et Infi). En signe d’opposition, ce week-end, FunKa se met à la pêche, ThorZaIN chasse le daim, Anoss croise les doigts pour que Polt gagne la qualification Kor de l’Iron Squid (dans quelques heures !) et Mvp contemple les 5 trophées de GSL qu’il a exposé sur la petite étagère dans ses WC.

On peut d’ores et déjà mettre des pions sur les Protoss. Pourquoi ? Car dans le Top 8 Corée du Sud nous avons eu le droit à 7 représentants de cette race, dont le podium. Et ce sont des joueurs en très grande forme. Il serait assez surprenant qu’un Curious ou un Miya s’imposent sous leur nez. RorO, qui sait ?

Creator, l’ado titré

Les favoris au Pays du Matin Calme

Le phénomène du moment,  Rain, a obtenu la cinquième place lors des WCS Corée, pour sa toute première sortie depuis son arrivée sur le jeu. Le joueur de la KeSPA a depuis très clairement haussé le niveau de son jeu, se qualifiant pour la finale de l’OSL et les demi-finales de la GSL. N’oublions pas non plus un parcours très sexy en MLG vs ProLeague où il en est à 15 maps gagnées pour une seule perdue. On peut donc le citer en premier comme potentiel vainqueur même s’il n’aime pas le PvP. Ce match-up est de son avis, son plus mauvais, ce qui ne l’a pas empêché de déculotter PartinG ou HerO récemment.

Superbe vainqueur des WCS Corée,  Creator est lui aussi très attendu ce week-end. Il a su confirmer juste après en gagnant la TSL#4 mais a échoué dans sa tentative de qualification pour le Code S. Agé de 15 ans, ce bout ‘chou est un des meilleurs joueurs du monde en ce moment. Rien que ça. Son jeu est très séduisant et impressionnant. À noter que les vainqueurs des WCS NA (Scarlett) et Europe (Stephano) avaient gagné les WCS de leur pays, Creator est peut-être prédestiné à marcher dans leurs pas. Que dit la Prophétie ?

Le vainqueur de la précédente GSL,  Seed, s’est imposé comme une nouvelle pointure. Comment ne pas l’envisager au top tant son niveau de jeu est élevé. Néanmoins, il devra se méfier et ne pas flancher dans la dernière ligne droite. Lors des WCS Corée, il semblait parti tout droit vers la finale, mais à finalement du se contenter de la cinquième place (avec Rain), piégé par des joueurs qu’il risque de recroiser ce week-end.

D’autres joueurs se positionnent comme des outsiders très sérieux, à commencer par  Squirtle (encore un Protoss), second des WCS Corée mais malheureusement assez irrégulier en ce moment, ou encore  PartinG, assez mollasson ces dernières semaines. Joueurs de génie, ils sont quand même capables de bouger des montagnes. Il y a aussi deux autres joueurs de la KeSPA,  herO et surtout  RorO. Ce dernier a terminé quatrième des WCS Corée, la grosse sensation pour un premier tournoi. Ce joueur peut finir très haut, d’autant qu’il se promène actuellement en Code A (il y a éternué sans ménagement sur deux anciens Code S, AcE et Ryung).

N’oublions pas  HerO (celui que tout le monde connait, le joueur de Team Liquid),   Miya de SlayerS ou   Curious. Il serait hasardeux de les écarter trop vite. HerO, très limite en PvP, risque de souffrir le martyr tout de même.

Mais il n’y a alors que des Coréens comme potentiels vainqueurs ? Et bien, objectivement, il semblerait que oui !

Loner, grand absent chinois

Asie, vous avez dit Asie ?

Il n’y aura bien évidemment pas que des Coréens dans ce tournoi. Pour dire vrai, il y aura même autant de Chinois que de compatriotes de Park Jae-Sang, le PSY de Gangnam Style.

La scène chinoise est méconnue, mais très relevée tout de même. Petit problème, les grands noms chinois ont souffert pour se qualifier, et celui qui apparait comme le meilleur en ce moment, Loner (récemment premier du ladder sud-coréen, oui messieurs dames) ne sera pas de la partie. Il reste  MacSed, grand habitué à affronter les meilleurs Coréens et à bien se défendre (ancien Code A).  Comm, le vainqueur des WCS China n’a rien montré depuis au niveau international, sa forme est une grande interrogation. Ses dauphins sont également plutôt discrets même si  TooDming continue de faire ses classes en laissant parfois des trainées de sang derrière son passage.

Ce tournoi comprend également huit joueurs venus de Taïwan, dont le célèbre  Sen, toujours très bon. Il apparait comme un des rares (avec quelques Chinois) à pouvoir venir se glisser dans les six places qualificatives pour la finale mondiale. Citons aussi, pour la gloire, la présence de deux autres pays : la Thaïlande avec le régulier RedArchon, et les Philippines avec l’inconnu EnDerr.

Rain : « C’est ici le péage ? »

Un Winner Bracket sympa avec Rain

Déjà parmi les favoris de ce tournoi, le joueur de SK Telecom T1, Rain, a eu un tirage plutôt chanceux. Il ne peut rencontrer aucun Coréen avant les demi-finales du Winner, et ce serait alors Squirtle, Miya ou herO. Seed, RorO et Creator sont en effet dans l’autre partie du Bracket. C’est une bonne chose pour Rain qui a une autoroute devant lui pour atteindre au moins une qualification pour la finale mondiale.

Côté Seed, c’est moins la joie. Il risque fort d’affronter Creator au second tour du Winner, pour un énorme choc. HerO attendra surement le vainqueur au troisième tour.

La plus grosse affiche du premier tour oppose PartinG au Chinois MacSed.

Comme pour chaque phase des WCS, il y a un Loser Bracket.

Pronostic :

1.      Rain

2.      Creator

3.      Squirtle

Sur les 32 joueurs engagés, seuls 6 iront de nouveau en Chine un mois plus tard pour la grande finale, celle qui fait rêver. Ils auront aussi gagné moult piécettes et le droit à un article en début de semaine sur O’Gaming, de quoi motiver les plus hésitants. Bon week-end asiatique.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

6 commentaires

LaguardiaShevchenko
LaguardiaShevchenko - 13/10/2012 07h28
Je ne suis pas d'accord, Rain est certes bon mais il est loin d'etre aussi solide que vous ne le pensez.
Il ne gagnera pas le tournoi et ne finira meme pas dans le top3.
Je dirai Squirtle ou Creator comme vainqueur.
KloKlo
KloKlo - 13/10/2012 12h51
[quote name='lopido' timestamp='1350106096' post='17220']
Je ne suis pas d'accord, Rain est certes bon mais il est loin d'etre aussi solide que vous ne le pensez.
[/quote]
+1
Upcios
Upcios - 13/10/2012 12h54
Je sais pas si il est solide, mais pour l'instant Rain a fait deux matchs et c'est deux fois 2/0 pour lui^^.
Upcios
Upcios - 13/10/2012 16h02
Et 3e 2/0 pour Rain.
chakaa
chakaa - 13/10/2012 18h45
(i0l avait perdu l'année dernier au qualif de l'ironsquid dans mes souvenir)

de toute façon il vas faire comme lefe dans iron squid il gagne temps qu'il est dans son matchup contre des gars pas trop fort ....
Upcios
Upcios - 14/10/2012 15h20
Bon ben Rain a confirmé, il est en passe de devenir le meilleur protoss du monde.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.