d

06 juil. 2019 - Hatnuz League of Legends

À mi-chemin

À mi-chemin

Après la claque reçue aux Rift Rivals, l’Amérique du Nord retourne aux affaires internes à mi-course de ce Summer Split avec un peloton de tête pas encore totalement dessiné. Les semaines décisives approchent en vue de se placer idéalement pour les playoffs. La dernière ligne droite, c’est maintenant.

 

Le point sur le classement

Difficile de croire que l’on est pratiquement à la moitié de la saison régulière quand on voit l’état du classement qui peut encore partir dans tous les sens. Si Team Liquid et Cloud9 semblent, dans le jeu, se positionner au-dessus du reste des équipes, d’autres formations leur emboîtent le pas. C’est notamment le cas de TSM qui a une fois de plus soufflé le (très) chaud et le (très) froid, mais on note également la présence des deux bonnes surprises de l’été CLG et Optic.

 

 

Derrière ce premier peloton (préparez-vous pour un mois de références, métaphores et analogies au cyclisme), on trouve des noms comme Clutch ou 100 Thieves qui ont proposé une belle révolte (notamment les Thieves qui passent de 0-4 à 3-5, refilant la position de wagon de queue à Flyquest) après des prestations assez faibles.

Alors qu’il reste seulement dix matchs à jouer, on ne fera pas l’erreur d’enterrer trop rapidement une équipe. Une chute n’est jamais loin en Amérique du Nord, tout comme une remontada d'ailleurs...

 

Huni & Ryu à la rescousse

Ces derniers matchs de LCS ont notamment été marqués par le retour de joueurs dont on avait presque oublié le niveau. C’est ainsi que le serviable Huni a permis à son équipe Clutch gaming de signer un 2-2 après un début de split très décevant. Du côté de 100 Thieves, c’est Ryu qui est venu prêter main forte. Lui et le jeune toplaner  FakeGod ont proposé de belles choses pour enfin engranger des victoires dont une contre Cloud9.

Le système des académies montre ainsi son plein potentiel avec des nouveaux joueurs qui ne semblent pas être déboussolés sur la grande scène. C’est le cas de Scarlet qui remplaça Crown à la midlane d’Optic et qui a directement pris de grosses responsabilités au sein de l’effectif zaboutinien.

 

Belle entrée en matière pour Scarlet dont le Vladimir a fait des ravages. Ce dernier sera certainement banni par les futurs adversaires d'Optic.
Crédits : Riot Games.

 

Match à la loupe : un TSM – C9 « à l’ancienne »

S’il n’y avait qu’un match à rattraper, ne cherchez pas plus loin que ce Clasicó de haute voltige qui a vu l’équipe de Broken Blade s’imposer au terme d’un match haletant et intense où les deux formations ont basé leur jeu autour de leur midlaner respectif, nous offrant un magnifique duel entre le Yasuo de Nisqy et le Sylas de Bjergsen. Indécis jusqu’au bout, les deux équipes se retrouvèrent roue dans roue et, alors que Cloud9 semblait prendre l’avantage dans un teamfight devant le Nashor, le bon Soren Bjerg a prouvé qu’il survolait toujours cette ligue nord-américaine d’une bonne tête en retournant la situation.

 

Cinq ans que Bjergsen règne pratiquement sans partage sur la voie du milieu en Amérique du Nord. 
Crédits : Riot Games

 

Sur l’engagement qui suit, c’est Broken Blade qui s’avère décisif et Zven sécurise quatre kills menant à la victoire. Une rencontre où chaque équipe a montré son potentiel et qui aurait pu entraîner une spirale positive pour le vainqueur... sauf que le lendemain TSM s’effondre contre Optic, perpétuant ainsi la tradition d’une formation incapable de garder le cap.

 

Ne manquez pas la reprise dès ce soir 23h ! Au programme, un Team Liquid – Cloud9 ainsi qu’une semaine importante pour Optic qui doit enchaîner les victoires contre Golden Guardians et Flyquest, deux équipes en apparence peu menaçantes pour la course aux playoffs qui restera serrée jusqu'au sprint final.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.