d

25 mai 2018 - Perco StarCraft 2

Adieu TotalBiscuit

Adieu TotalBiscuit

TotalBiscuit est parti. Cette nuit, nous avons appris qu’il avait fini par perdre son long combat contre la maladie. Il nous manque déjà.

John « TotalBiscuit » Bain, le « cynical Brit », ou encore « TB » n’a jamais rien caché de sa maladie et de son évolution à ses abonnés, sur Twitter, Youtube et ailleurs. Commentateur historique de StarCraft II, vidéaste, critique, organisateur de tournois, propriétaire d’équipe, TB a eu de multiples hauts de formes (son emblème) et a excellé dans tous les domaines.

Goodbye my lord

Si TB était surtout connu sur le net pour ses critiques de jeux, notamment de la scène indé, c’est son amour immodéré pour StarCraft qui résonne encore chez O’Gaming. Beaucoup de nos commentateurs ont été inspirés par la passion et le professionnalisme de John. Nous sommes moins british et distingués qu’il n’a pu l’être tout au long de sa vie mais, au fond, nous sommes tous redevables de son talent et de son style.  

 

 

Depuis hier, sur les réseaux sociaux, résonnent les hommages, les souvenirs, les pleurs.

 

 

Tous ceux qui l’ont connu sont tristes, tous ceux qui l’ont suivi sont tristes. Il y a peu de temps, il postait un long message sur reddit, pour préparer tout le monde à l’inévitable, mais chacun espérait qu’il puisse rester avec nous un peu plus longtemps.

Merci John

Oui, il y a eu des épisodes compliqués dans la vie de TB. Lorsqu’il prend position sur la question du manque d’éthique d’une partie de la presse spécialisée, devenant – sans en partager les convictions sexistes – une figure presque involontaire du « GamersGate ». Il en souffrira longtemps.

Pourtant, c’est du créateur passionné par le RTS de Blizzard dont on se souviendra. De son épopée en tant que fondateur et patron de l’équipe Axiom, entre 2012 et 2015, on retiendra la victoire (sous le nom d’Axiom-Acer), lors de la seconde saison 2013 de la GSTL (Global StarCraft II Team). À l’époque, c’est le tout jeune INnoVation qui crée l’exploit et gagne la partie finale.

Aujourd’hui, alors qu’INnoVation vient tout juste de rejoindre la famille O’Gaming, nous espérons qu’à notre petit niveau, nous contribuons à perpétuer ce que TB a passé sa vie à faire avec bien plus de talent.
 

J'ai eu la chance de rencontrer John pour la première fois à l'occasion du premier spectacle d’O'Gaming, au Bataclan. Nous l'avions invité, lui, sa femme et manager Genna, ainsi qu'Apollo en prévision du premier Ironsquid, où ils devaient assurer le cast anglais. Nous n’étions que Pomf & Thud, un embryon de ce qu'allait devenir O'Gaming. Une bande de jeunes chiens fous qui ne savaient pas trop ce qu'ils faisaient, et lui c'était la légende. Il nous a fait confiance à nos débuts et ça nous a donné la force et la confiance en nous pour voir grand, l'envie de faire bien.

J'ai été fasciné par son personnage : franc et tranché dans ses opinions, qui se révélaient souvent pétries de bon sens. Avec sa capacité à produire tout et n'importe quoi avec talent, son sens du show et son Independence éditoriale, le tout assaisonné d'un sens du verbe aigu, c’était un Mr Loyal des temps modernes, un entertainer complet et génial.

Pomf

 

1 commentaire

Kemarwable
Kemarwable - 28/05/2018 15h37

Fuk that hurts :(

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.