d

20 août 2019 - Klackson League of Legends

Afreeca Freecs - SKT T1 | Les clés du match

Afreeca Freecs - SKT T1 | Les clés du match

Après dix semaines de compétition acharnée, l’heure est maintenant aux playoffs dans le LoL Park coréen qui verra s’opposer les jeunes joueurs de Afreeca Freecs aux vétérans de SKT en ouverture de ces phases finales du Summer Split. Mais avant d’entrer dans la faille, il est important de déterminer quels seront les points décisifs de cette rencontre...

 

Le jeu du mental

Si Afreeca veut avoir une chance de rester en course dans ces playoffs coréens, il leur faudra d’abord surmonter la pression d’affronter nul autre que la dynastie aux trois étoiles, championne en titre de LCK, toujours emmenée par le meilleur joueur à avoir jamais foulé la faille de l’invocateur sur la ligne du milieu.

 

Faker, prêt à annihiler toute forme d’opposition.

Crédits : Ashley Kang

 

En effet, Afreeca Freecs est la plus jeune équipe de Corée et les joueurs en bleu pourraient bien se laisser impressionner par la différence d’expérience entre eux et leurs adversaires. Bien sûr, ils ont déjà affronté et même battu des adversaires au palmarès bien plus impressionnant que le leur, mais faire face à l'équipe ayant façonné l'histoire du League of Legends compétitif, en match éliminatoire, avec des enjeux de qualification aux championnats du monde en fait une tout autre affaire.

 

La botlane, une bombe à retardement

Qu’il soit allié à Effort ou à Mata, Teddy trouve toujours le moyen de tirer le meilleur de sa phase de lane en récupérant chaque pièce d’or qu’il lui est donné d’entrevoir. Malgré ses qualités de laners, l’AD carry de SKT excelle tout particulièrement lors des teamfights grâce à cet avantage généré plus tôt dans la partie et à un positionnement irréprochable. Il fait ainsi souvent pencher la balance en faveur de son équipe lors des combats d'équipes, une fois le late game venu.

Pour les Freecs, cette menace latente ne doit pas rester sans réponse. Ainsi, il est probable que Dread, jeune jungler de l'équipe, redouble d'agressivité et rende plusieurs visites à Teddy sur la ligne du bas, afin de retarder sa montée en puissance. Cependant, un tel plan de jeu signifie que Kiin, le principal carry de AFS, sera laissé seul... À moins que Dread ne parvienne à trouver un savant équilibre entre ces deux options ; un choix difficile devra être fait.

 

Une lueur d’espoir sur les sololanes

Malgré ces éléments penchant en faveur de nos champions en titre, les Freecs ne manquent pas plus de talent sur la ligne du haut que sur celle du milieu. En effet, Kiin est largement capable de gagner en 1V1 face à Khan, et il ne faut surtout pas oublier les très bonnes capacités mécaniques de Ucal. Tout cela est d'autant plus vrai si Dread leur donne les moyens de briller. Ce dernier s’intègre parfaitement au style agressif de l’équipe, partageant notamment avec son vis-à-vis Clid une affinité particulière envers un certain moine aveugle... Le rookie devra donc accorder ses violons avec ses sololaners pour leur donner l’avantage dans leurs un contre un respectifs. Espérons simplement que cela se transforme en une belle symphonie de l’agressivité, dont on sait l’équipe capable, plutôt qu'en un naufrage en se heurtant à l’iceberg SKT.

Jeunesse rimant avec fougue et passion, nos outsiders sont également caractérisés par leur émotivité que l'on peut notamment observer dans leurs extraits de communications en jeu. Cette nature pourra alors tout autant les faire s’effondrer suite à une première défaite que les emporter dans un élan euphorique s'il y a victoire.

 

Le capitaine Ucal, personnification de toutes les caractéristiques de son équipe.

Crédits : Ashley Kang

 

Cette dévotion dans la victoire comme dans la défaite pourrait (à notre plus grand dam, bien sûr) fortement écourter cette journée, car ce match, signant l’ouverture des playoffs, se jouera au meilleur des trois manches au lieu des cinq habituelles des séries éliminatoires. 

Pour voir si les Afreeca Freecs peuvent faire leurs preuves en faisant chuter les actuels détenteurs du trophée ou si ces derniers pourront se rapprocher de la finale pour défendre leur titre, rendez-vous demain, à 10h sur O’Gaming !

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.