d

09 janv. 2017 - Mantrente StarCraft 2

ArmaTeam : passé glorieux, avenir radieux ?

ArmaTeam  : passé glorieux, avenir radieux ?

Dans les années 2000, toutes les personnes suivant l’eSport en France connaissaient l’ArmaTeam. Aujourd’hui pour les plus jeunes ce nom ne signifie rien ! Après avoir rayonné sur Warcraft III, Counter-Strike et d’autres jeux durant des années, les membres se sont petit à petit séparés. En 2005 l’aventure s'est terminée. L’ArmaTeam a fermé ses portes et a disparu. En 2017 c’est une renaissance qui a lieu. Après plus de dix ans sans nouvelles de l’ArmaTeam, trois hommes, Llewellys, Torlk et BestMarmotte, ont décidé de replacer la structure française au top de la scène esport.

Pour l'histoire, l’ArmaTeam a été créée en 1997. Cette dernière a permis à de nombreux joueurs, comme ToD ou Llewellys, de faire leurs armes et de goûter au succès. Si vous pouvez encore voir ToD et Llewellys dans le paysage de l’eSport c’est sans nul doute grâce à leur passage dans l’ArmaTeam au début des années 2000.
Niveau compétitif, le palmarès de la structure française se concentre principalement autour de Warcraft III et Counter-Strike. Deux jeux sur lesquels les trophées ont été au rendez-vous aussi bien en France qu’à l’international. L'un des plus beau succès de la structure reste la victoire aux championnats du monde de Warcraft III remportés par FoV.

L'aspect sportif pour se montrer

Pour renaître, l’ArmaTeam peut compter sur un de ses anciens membres : Rémy « Llewellys » Chanson. Fidèle membre de la section Warcraft III dans les années 2000, le voici aujourd’hui directeur de la structure ArmaTeam. Récemment parti de chez Millenium, dans la douleur, Llewellys ne s’est pas lancé seul dans ce projet. En effet deux autres anciens employés Millenium ont décidé de le suivre dans cette aventure. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce sont des alliés de poids ! Ainsi les deux stars françaises de la communauté Hearthstone, Jérémie « Torlk » Amzallag et Bertrand  « BestMarmotte » Fagnoni sont présents dans la gestion de la structure. Torlk occupe le poste de vice-président et BestMarmotte, lui, prend en charge l’équipe Hearthstone, la carte maîtresse du jeu de l'ArmaTeam.



L'annonce officielle de la nouvelle ArmaTeam a eu lieu le 1er janvier par Torlk, BestMarmotte et Llewellys
 

Toute structure rayonne grâce, entre autre, aux performances de ses équipes. Possédant un effectif de qualité sur Hearthstone, comptant par exemple Pavel le champion du monde en titre, l’ArmaTeam a pour ambition de se montrer au niveau international dés 2017. À l’heure actuelle elle ne compte que deux équipes, une sur Hearthstone et une sur Starcraft II. Millenium ayant décidé de supprimer sa section Starcraft II, Llewellys a profité de sa situation personnelle et celle de ses joueurs pour proposer à ShoWTimE et Dayshi de le suivre.

ShoWTimE est sans conteste un des meilleurs foreigner du monde. Sortant d'une année 2016 réussie avec une victoire à la DreamHack Tours et une participation à la Blizzcon, où il a atteint les quarts de finale, le joueur allemand compte bien reproduire cette performance durant l’année 2017. Pour le moment, l'année commence très bien puisqu’il est encore en course avec l’Allemagne aux Nation Wars IV et s'apprête à lancer sa saison.
Dayshi sort d’une année 2016 compliquée. Proposant un niveau de jeu décevant en 2016, il se voit sélectionner en temps que remplaçant pour la France aux Nation Wars IV. En résumé c’est une année à oublier pour le Français et nul doute que pour l'année 2017 et honorer ses nouvelles couleurs, Dayshi aura à cœur de montrer son véritable niveau, qui peut l'emmener loin.

La TV et l’événementiel pour fidéliser

Le trio dirigeant de l’ArmaTeam l’a très bien compris. Pour réussir dans l’eSport aujourd’hui une communauté présente et fidèle est un ingrédient capital dans la recette du succès. C’est pourquoi l’ArmaTV et la création d'événements sont des axes de développement pour la structure.
Grâce à Torlk et BestMarmotte nul doute que la TV fonctionnera. Les premiers chiffres diffusés le confirment, plus de 25 000 abonnés sur Twitter (@armateam), des streams regroupant plusieurs milliers de personnes, un premier tournoi communautaire sur Hearthstone. Et tout cela en une semaine ! Le public est présent pour le moment au plus grand bonheur de l'ArmaTeam mais il faudra persévérer pour garder les curieux et nouveaux abonnés.
Il faut savoir cependant que la création d'événements est une activité qui demande plus de travail et de ressources. La création de l’ArmaCup, proposant à tout joueur Hearthstone de s’inscrire, semble être un bon point de départ vers de plus gros projets. L'arrivée de sponsors est aussi de bon augure pour les futurs projets de la structure.

« … remettre le joueur et la scène au centre des préoccupations »

Après une semaine d'euphorie où il a répondu à de nombreuses sollicitations, Rémy “Llewellys” Chanson, directeur de l'ArmaTeam a accepté de répondre à nos questions autour du projet de la structure et de sa section Starcraft II.

 


Rémy « Llewellys » Chanson (Source : ArmaTeam.org)
 

Bonjour Rémy. Les débuts de l’ArmaTeam sont encourageants avec un public qui semble présent. Peux-tu nous présenter en quelques mots le projet ArmaTeam dans sa globalité ?

Bonjour. Je tiens à remercier la communauté qui nous a soutenu dès le premier jour, cela nous a vraiment beaucoup aidé. Relancer ArmaTeam répond à l'envie de remettre le joueur et la scène au centre des préoccupations.
Depuis quelques années, les nouveaux projets eSports sont pilotés par des structures financières qui investissent et se positionnent pour devenir l'interlocuteur du marché. Est-ce le dénouement inéluctable où y a-t-il de la place pour des projets comme Origen où les joueurs / managers se lancent et tentent de rassembler autour de celui-ci. Nous (avec Torlk et BestMarmotte) croyons à cet eSport et c'est pourquoi nous nous sommes lancés.

Actuellement ArmaTeam a trois cœurs de métier :

- Le club : nous avons des joueurs de niveau international sur Starcraft 2 et Hearthstone.

- Une webTV : la TV Hearthstone (Ndlr : du temps de Millénium bien entendu) est devenue en 2016 la seconde TV Hearthstone au monde.

- Un organisateur de compétitions : tournois mensuels comme l'Armacup structurant la scène qui est en manque de tournois réguliers.

Parlons maintenant de la section Starcraft II. Aujourd’hui l’effectif de l’équipe se compose de Dayshi et ShoWTime. De nouvelles recrues sont-elles prévues afin de participer à des matchs en équipes ? Quels sont les objectifs sur Stcraft II pour l’ArmaTeam ?

L'objectif de la section Starcraft 2 d'ArmaTeam est de permettre aux joueurs de continuer à être joueurs de haut niveau durant l'année 2017. Millenium conservait la section Starcraft 2 uniquement parce que j'étais présent, donc en partant je savais qu'ils seraient mis de côté à la fin de leur contrat. Si je n'ai pas pris MarineLorD, c'est uniquement car il pense arrêter SC2 prochainement.
Mes objectifs sont que les joueurs fassent aussi bien, voire mieux que l'année dernière et qu'ils fassent rayonner le tag partout dans le monde. De toutes façons, il m'était impossible d'imaginer lancer une équipe sans RTS.

 

Llewellys dirige la structure mais comment l'équipe Starcraft II s'est-elle formée ? Quelles sont les objectifs de chaque joueur ? Ces réponses nous ont été données par les joueurs eux-même. Nous remercions donc Dayshi et ShoWTimE qui ont naturellement répondu à nos questions, eux qui ont suivi Llewellys dans cette aventure.



Dayshi (Source : @ArmaDayshi)
 

Bonjour Dayshi. Il y a quelques semaines nous avons appris la fin de l’aventure Millenium. Aujourd’hui tu reviens sur la scène sous de nouvelles couleurs alors que l’on sentait une perte de motivation. Peux-tu nous expliquer ton choix de rejoindre l’ArmaTeam ? Comment vois-tu l’avenir dans cette structure ?

Bonjour. À vrai dire tout s'est fait très vite. Llewellys m'a contacté vers le 20 décembre pour savoir si j'étais intéressé par son projet. J'ai accepté tout de suite car je savais ce que son départ impliquait chez Webedia. Ce sont des choix stratégiques qui ont été faits par la direction de Webedia, la suppression de l’équipe Starcraft II, qui m'ont poussé à faire mon choix.
Pour moi au quotidien ça ne change rien. Un joueur de Starcraft est très indépendant et n'a pas tant besoin que ça d'une structure.
Pour revenir à l'ArmaTeam, j'ai une confiance professionnelle envers Llewellys. Il sait ce qu'il fait  et l’équipe Hearthstone me semble être un bon pilier pour démarrer tout ça. Maintenant il est difficile de se projeter dans l'eSport, nous verrons bien avec le temps.

D'un point de vue compétitif, quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison ? Auras-tu un rôle particulier au sein de l’équipe ?

Me concernant, rien n’a changé. J'avais déjà prévu de me remettre à Starcraft pour la prochaine saison après l'annonce de Blizzard de mettre deux millions de dollars par an pour les deux prochaines années. Mon objectif c'est de prendre la plus grosse part du gâteau qui sera à ma portée. Je vais jouer autant que je peux et surtout sans regrets et un maximum d’entraînement.

 


L'un est un superbe joueur de Starcraft, alliant talent et charisme. L'autre, devant, c'est Koka... (Source : @koka_starcraft)

 

Bonjour ShoWTime. Après une telle année 2016 (ndlr : il a participé au RO8 de la Blizzcon, vainqueur de la DreamHack Tour, qualifié aux NW4) et la fin de l’aventure Millenium, beaucoup te voyaient partir dans une grande structure de la scène Starcraft II. Pourquoi accepter de rejoindre l’ArmaTeam ? Au niveau de ton contrat es-tu gagnant avec ce changement de structure ?

Bonjour ! Le choix de rejoindre l’ArmaTeam a été simple et rapide pour moi. Llewellys m’a contacté et annoncé la fin de l’équipe Starcraft II chez Millenium. Durant cet appel il m’a aussi annoncé qu’il comptait créer une nouvelle équipe. J’ai rapidement décidé d’accepter de le suivre car je crois en lui et contractuellement il m’offrait les même conditions de travail que chez Millenium. Aujourd’hui bon nombre de grands joueurs se retrouvent sans structure et il est rare de trouver, en ce moment, d’aussi bonnes offres que celle-ci.

En France, dans le milieu de l'eSport, l’ArmaTeam est une structure connue par son histoire. La voir renaître plaît à beaucoup de monde. Connaissais-tu l’ArmaTeam avant d’en être un joueur ?

Pour être sincère je ne m'intéressais pas à l’eSport quand l’ArmaTeam était présente. Beaucoup de personnes semblent heureuses de ce retour et je pense avoir fait le bon choix en intégrant cette structure.

 

Une aventure de taille qui commence pour l'ArmaTeam ! Récemment Rémy Chanson a déclaré que d'autres équipes évoluant sur d'autres jeux comme CS:GO ou FIFA verront peut-être le jour. Une chose est sûre : League of Legends ne fait pas partie de l'avenir de la structure. Pour tout connaître et suivre l'actualité de l'ArmaTeam rendez-vous sur leur site officiel, www.armateam.org.

3 commentaires

kanterrr
kanterrr - 10/01/2017 13h49

Attendez c'est quoi le délire là Ogaming ?? Vous zappez completement Hearthstone là !! Vous commencez par arreter l'émission Thud & Mamytwink, puis vous refilez Babel a Gamers Origin , vous stoppez les streams et tournois Hearthstone avec leurs casteurs respectifs, dans les news des jeux vous n'en parlez meme plus depuis l'été dernier et là dans l'interview vous etes meme pas foutu d'etre un poil honnete en posant une question sur l'avenir concernant Hearthstone alors que vous avez un Pavé sur Sc2 ! Sérieusement assumez un peu là ! Comment l'e-sport peut il continuer a se develloper de la sorte si l'une d'es plus grosses structures d'e-sport qu'es Ogaming est meme pas foutue de mettre un minima en valeur l'un des jeu phares de Blizzard qui marche super bien sur la scene esport , ça vous tue d'en parler jusque dans cette interview.

percol
percol - 10/01/2017 14h33

@ kanterrr :

Bonjour. Nous ne zappons pas du tout HS qui est un jeu très apprécié chez O'Gaming. Le jeu va très bien, son avenir n'est pas remis en cause et nous parlons ici du fait que l'ArmaTeam organise des évènements spécifiques. La question de l'existence d'une équipe SCII était beaucoup plus étonnante (et appréciable) et il nous a semblé intéressant de s'y attarder un peu, grâce à nos contacts.

Nous manquons de forces vives spécialisées sur HS, pourquoi ne pas nous rejoindre pour en parler ?
O'Gaming n'est pas une grosse multinationale, simplement un repaire de gens un peu bizarre qui aiment la compétition et les jeux. La rédaction cherche justement à vous proposer des choses que vous ne trouverez pas forcement ailleurs, ou pas sous cette forme.

Cordialement ;)

mantrente
mantrente - 10/01/2017 16h09

kanterrr

Je me permet de rajouter quelque chose par rapport a Perco. Je suis le redacteur de ce papier et justement HS ne m'est pas sorti de la tête. Au contraire !
La base de mon article est l'equipe SC2 car je suis membre de la section SC2 chez O'Gaming et en ces temps difficile pour SC2 voir une structure créer une equipe est genial. Mais voyant l'importance de la place que prend HS tu remarquera que j'ai fortement souligné cela dans mon papier pour présenter l'ArmaTeam.

Et Perco l'a dit, nous n'avons malheureusement pas de rédacteur HS donc si toi ou un autre lecteur êtes intéressés n'hésitez pas à venir ! :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.