d

24 févr. 2020 - Zekki & Galerith League of Legends

Baguette League | Spring 2020 - Episode 3

Baguette League | Spring 2020 - Episode 3

La Ligue française de League of Legends (LFL) se poursuit de plus belle. Alors qu'on se rapproche de plus en plus de la fin du segment, la rédaction d’O’Gaming vous propose de revenir sur les quatre dernières journées avec, entre autres, le duel au sommet entre LDLC.OL et GamersOrigin, l'embouteillage au milieu de tableau et le cas Vitality.Bee.

LDLC OL vs GamersOrigin : duel au sommet

Si le mois de février nous a appris quelque chose, c’est bien que LDLC.OL et GamersOrigin sont indubitablement les équipes les plus solides de ce segment de printemps en LFL. Même si l’équipe au renard reste confortablement installée sur le trône de la compétition (9-1), l’équipe de Toucouille la suit à la trace (8-2) et commence à distancer ses poursuivants. 

De plus, les deux écuries enchaînent les victoires et l’issue pour la première place se jouera sans aucun doute la semaine prochaine où les deux structures se rencontreront dans un match qui s’annonce sanglant.
Si les LDLC.OL roulent sur les matchs qu’ils disputent, GamersOrigin peut remercier le match gagné sur tapis vert contre Vitality.Bee que nous expliquerons juste après.

Embouteillage au milieu de tableau. MCES et Izi Dream toujours au fin fond du classement.

 

Le cas Vitality.Bee

La semaine 4 a vraiment mis en lumière la situation délicate dans laquelle se trouve Vitality. En essayant de combler les brèches en LEC, c’est bien l’équipe LFL qui en fait les frais. Preuve en est, ces deux défaites évitables en semaine 4 contre GameWard et Solary

Et la malédiction se poursuit en début de semaine 5. Vitality perd contre GamersOrigin sur tapis vert alors qu’elle avait enfin pu décrocher une victoire, et ce contre l’un des prétendants au titre. L'explication ? L’équipe à l’abeille a aligné Saken, Comp et Steeelback (l’ADC initial, Lucker, prenant position au top). Or, le règlement indique qu’une équipe LFL ne peut pas aligner plus de deux joueurs jouant en LEC. C’est donc logiquement un forfait même si Vitality gagne la partie.

C’est pourquoi, lors de son match contre MCES, Vitality aligne toujours Comp et Saken. Lucker reste sur une toplane qu’il connaît à peine. Steeelback, quant à lui, est contraint de laisser sa place à Krepo ; oui, c'est bien le Krepo de l’époque jouant pour CLG.EU ou Evil Geniuses. Sa dernière partie compétitive en tant que support titulaire était lors du Summer Split en 2015. À noter qu’il a également dépanné Schalke 04 en 2018 pour deux games alors qu’il était le coach de l’équipe. Et pour son retour sur la Faille de l’invocateur en 2020, il permet à Vitality.Bee de l’emporter contre une inquiétante équipe de MCES. Un succès qui fait du bien, mais qui ne règle pas pour autant la fâcheuse situation de la structure française.

 

Une course effrénée pour les playoffs

À l’heure actuelle, trois équipes se disputent le milieu de tableau avec le même nombre de victoires/défaites : Misfits Premier, GameWard et Vitality.Bee. Si on a déjà parlé du cas Vitality plus haut, nous allons davantage s’attarder sur les deux autres. Elles partagent des résultats en dents de scie causés par des défaites contre les équipes - presque - intouchables au haut de tableau. Il semblerait donc que la 3e place sera pour la meilleure d'entre elles. 

Par ailleurs, ces deux structures se sont affrontées la semaine dernière lors de la 10e journée, rencontre qui a tourné à l'avantage de Misfits qui a su montrer un meilleur setup en teamfight avec des champions déterminants comme Sejuani ou Vel’Koz
Autant dire que Misfits Premier et GameWard n’ont pas le droit à l’erreur dans cette dernière ligne droite avant les playoffs pour assurer le meilleur seeding possible.

 

Le focus de la semaine : Katare (Solary)

Cette semaine, nous avons l'honneur d'accueillir Katare, le toplaner de l'équipe Solary, pour prendre part à cette interview exclusive pour O’Gaming ! Quelques questions avec lui, afin de faire le point ensemble sur ce début de saison de la part de Solary, et sur ce qui les attend dans les semaines à venir !


C’est une semaine en 0-2 qui vient de s’achever pour Solary, malgré cela vous avez été capable de produire un jeu de qualité, notamment contre LDLC où l’issue s’est décidée sur des détails. Dans quel état d’esprit se trouve l’équipe avant les matchs qui viennent cette semaine, contre MCES et GW ? 

La semaine dernière a laissé un arrière goût d'amertume car il y avait vraiment la possibilité de prendre des victoires importantes. Mais maintenant si on veut jouer le titre (et donc les playoffs) on se doit de reset notre mental et de venir chercher les deux victoires cette semaine.

 

Pour le moment, c’est une saison remarquable de la part de Solary ! On se souvient de votre semaine en 2-0, avec notamment une très belle victoire contre Vitality Bee. J’imagine que mentalement, ça a créer un déclic dans l’équipe, et une grosse prise de confiance en vos capacités ? 

Les victoires dès les matchs aller nous ont probablement aidé à prendre confiance en nous et à nous faire comprendre que nous étions capables de gagner !

 

Comment se caractérise le renouveau apporté par Samchaka au sein de l’équipe ? Sur quels points penses-tu que l’équipe s’est améliorée ? 

Nous avons recommencé à nous entraîner avec Samchaka un peu plus tôt que les autres équipes je pense, et on a pu voir une progression de l'équipe surtout sur la transition midgame (qui nous faisait défaut avant).

 

Depuis le début de Solary sur le circuit LFL, tu es clairement l’un des joueurs les plus réguliers de l’équipe, comment est-ce que tu travailles pour rester une valeur sure et l’un des meilleurs toplaners de la scène française ? 

Pour commencer en SoloQ, je ne joue pas pour gagner des LP mais pour m'entraîner pour l'équipe (ce qui n'est malheureusement pas toujours le meilleur moyen de gagner en soloQ), et je prends très aux sérieux tous les matchs d'entrainements.

 

Katare, toplaner de l'équipe Solary, lors de la Gamers Assembly 2019.

 

Le 10.4 sonne le potentiel retour en force de la meta tank. J’imagine qu’en tant que toplaner, tu l’attends avec impatience sur le plan compétitif ? D’ailleurs, concilier stream et compétitif, n’est ce pas un frein pour performer au mieux en LFL ? Comment gères-tu les deux créneaux ?

Ce que j'aime bien avec la toplane c'est justement la diversité de ce qui est jouable au top, la méta change souvent, j'ai donc hâte de voir ce que va donner le 10.4. Pour ce qui est du stream, vu que depuis Eclypsia je fais les deux je savais dans quoi je m'embarquais ! Ce n'est probablement pas optimal pour le compétitif mais on a essayé de réduire les créneaux des joueurs de la team pour plus se concentrer sur la LFL.

 

Après les matchs de cette semaine, Samchaka a déclaré sur Twitter : “On a trop d’avance sur mon programme”. Qu’est ce qui se cache derrière cela ? Que peut-on espérer voir du coté de l’équipe Solary dans les semaines qui viennent en terme de performance collective ? Des drafts inattendues à la manière de G2 Esports ?  

Je pense que Sam avait une idée en tête pour ce qu'il en est de notre progression et récemment nous avons emmagasiné assez vite certains points que nous avons travaillé, peut-être qu'il s'attendait à ce qu'on ait plus de mal au vu des résultats des splits précédents ! Pour ce qui est des drafts je ne peux rien dire !

 

On l'entend partout mais ce fameux “On joue le titre!”... fiction ou réalité ? En clair, ne pas voir Solary en playoffs serait une déception pour vous ? 

Personnellement je vise les playoffs, je serais déçu de ne pas y arriver et je pense que c'est le cas de la plupart de l'équipe. Si on y arrive on joue clairement le titre !

 

Pour conclure, as-tu un petit mot pour la fin à destination des fans de la LFL et de Solary? 

Merci à tous ceux qui nous soutiennent et à ceux qui nous ont soutenu lors des derniers splits difficiles ! On remarque souvent les haters mais pas assez souvent les gens qui nous soutiennent, alors encore merci !

 

Propos recueillis par Galerith.

 

MCES et Izi Dream, toujours engluées en bas de tableau

Les semaines passent et se ressemblent pour MCES et Izi Dream. Les deux structures enchaînent les défaites et ne sont a priori plus en mesure d’atteindre les places qualificatives pour les playoffs. Si on aurait pu s'en douter pour Izi Dream, équipe promue et inexpérimentée, la déception est d’autant plus grande pour MCES, élément surprise des playoffs du dernier segment d’été et ayant une équipe forte en capacités et expérience.

Un split à oublier pour les deux équipes qui devront se remobiliser en effectuant peut être des changements drastiques pour rivaliser au prochain segment. Sinon, ce sera direction relégations...

 

Malheureusement, la fin de ce palpitant split arrive de plus en plus vite. Mais rien n’est réellement figé et les surprises peuvent pleuvoir tant chaque participant souhaite accrocher la meilleure place possible en playoffs. Par ailleurs, la première affiche entre LDLC OL et GameWard s’annonce être des plus serrées et c’est dès mardi 25 février à partir de 20h sur la chaîne Twitch d’O’Gaming (ou 19h30 pour le préshow).

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.