d

20 oct. 2017 - Mantrente StarCraft 2

BlizzCon 2017 : Foreigners, réelles chances ou illusions ?

BlizzCon 2017 : Foreigners, réelles chances ou illusions ?

A l’aube de l’édition 2017 de la BlizzCon, tout le monde s’accorde à dire que le niveau global de la scène foreigner est loin d’être à la hauteur de son homologue coréenne. Cependant, certains joueurs tels que Neeb, avec son titre lors de la KeSPA Cup 2016, ou Elazer, qui avait atteint les demi-finales de la précédente BlizzCon, sont capables de bousculer la hiérarchie. Pour se faire un avis quand aux chances des foreigners, voici un aperçu des joueurs qui iront se frotter au gratin coréen à la fin du mois.

Neeb seul face à l'essaim

Loin devant tous ses concurrents au classement WCS, Neeb réalise une saison 2017 impressionnante. Vainqueur de trois grands tournois, sur quatre organisés par Blizzard, l’américain ne cesse de fasciner les observateurs. Par le passé, le Protoss a prouvé qu’il est capable de vaincre l’élite coréenne comme lors de la KeSPA Cup 2016, qui avait fait grand bruit dans le monde de Starcraft II. Au regard de son groupe à la BlizzCon 2017, on se dit que la tâche s’annonce très compliquée pour lui. Présent aux côtés de Rogue et soO, deux des meilleurs zergs coréens, ainsi que Nerchio, zerg polonais, le jeune américain aura fort à faire s’il veut poursuivre l’aventure. Dans une méta qui ne lui est pas favorable, Neeb aura un avantage non négligeable, le public ! Même s'il semble peu réceptif à ce genre d'élément, un soutien important et galvanisant de la foule (pour rappel, la compétition se déroulera comme chaque année aux États-Unis), pourrait permettre au joueur protoss de franchir certains obstacles et qui sait lui permettre de créer l'exploit.
 


Neeb sera-t-il à la hauteur des attentes placées en lui ?
(Source : Jennika Ojala / DreamHack)


 

Elazer capable de réitérer l’exploit de 2016 ?

Qui aurait parié qu’un jeune polonais âgé d’à peine 18 ans serait capable d’atteindre les demi-finales de la plus grande des compétitions de l'année 2016 ? Personne ou presque. Cette année là Dark, alors meilleur zerg au monde, s’était employé pour éliminer Elazer. Aujourd'hui, les autres participants ont un tout autre regard sur le zerg polonais qui a gagné en expérience et en maturité. Ce gain est en partie expliqué par un début de saison compliqué, couplé à une période sans structure. Cette situation, peu favorable aux performances de très haut niveau, l'a forcé à se remettre en question et à énormément travailler. Au cours de l’année, le polonais s’est ressaisi et a terminé à la seconde place du classement WCS. Notons tout de même qu’il n'a obtenu que la moitié des points WCS de Neeb, un fossé donc, mais grâce à sa victoire lors des WCS Valencia une place à la BlizzCon lui a été automatiquement attribuée. Opposé à Dark, herO et Kelazhur, le joueur polonais a des chances d’aller plus loin que la phase de groupe. Si herO semble au dessus du lot, Dark ne paraît pas intouchable et, porté par un esprit de revanche, Elazer pourrait créer la surprise. Attention tout de même, ce dernier fait parti de l’élite de la race zerg et, bien qu’il connaisse une saison un peu terne, il ne serait pas malin de le sous-estimer.
 


Elazer lors de sa victoire à Valence en 2017
(Source : Abraham Engelmark)

 

Et les autres, sont-ils capables d'écrire l’histoire ?

Bien qu’Elazer et Neeb semblent être les foreigners les plus prometteurs, il ne faut pas oublier de mentionner leurs six compagnons qualifiés. Snute et SpeCial se retrouveront dans le groupe A aux côtés de TY et Stats tandis que TRUE et Serral affronteront INoVation et GuMiho dans le groupe D. Soyons honnête, leurs chances de sortir de la phase de groupe sont très faibles bien que Serral sera à observer car il pourrait bien être un membre inattendu dans la course aux quarts de finale.

Nerchio sera dans la même situation, à la différence près que le joueur zerg est un habitué des échéances internationales et qu’il sera au rendez-vous pour accrocher ses adversaires. En effet, Nerchio, bien qu'il soit tombé dans le creux de la vague après avoir été ultra-dominant au début de Legacy of the Void, parvient toujours à sortir la tête de l'eau et à réaliser des performances dont lui seul a le secret.

Kelazhur, présent dans le groupe d'Elazer, sera un adversaire à combattre avec vigilance. La race terranne ayant le vent en poupe et le joueur brésilien enchainant les bonnes performances depuis un certain temps, il pourrait bien devenir un obstacle inattendu pour ses compagnons du groupe C. Une chose est sûre, ces six joueurs auront l’avantage de jouer sans pression tant personne semble croire à un exploit de leur part. A l’inverse, leurs adversaires tenteront de se rassurer face à eux et il suffira de peu pour parfois réussir à surprendre les favoris et les sortir du match.



Nerchio, par son expérience et son talent, arrivera-t-il à déjouer les pronostics ?
(Source : Adela Sznajder)

 

Pour suivre le parcours de ces huit joueurs nous vous donnons rendez-vous les 27 et 28 octobre prochains en direct sur O'Gaming Starcraft II en compagnie de l'ensemble de nos commentateurs !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.