d

23 oct. 2016 - Nepou StarCraft 2

BlizzCon : L'armada Coréenne

BlizzCon : L'armada Coréenne

Les Coréens sont présents en nombre à cette BlizzCon et, encore une fois, ils sont favoris. Retour sur leurs chances respectives de victoire lors de la compétition.

Les Coréens sont, encore pour l'instant, la nation dominante sur Starcraft 2. Malgré l'exploit de Neeb lors de la dernière KeSPA Cup, le simple fait de détenir un passeport Sud-Coréen pourrait presque donner la qualité de favori. Bien évidemment ça n'est pas si simple et, même au sein des meilleurs, il y a un classement. Nous vous proposons de revenir sur les chances de chacun des Coréens aligné à la BlizzCon selon la provenance de leur qualification ou leur race.

 


Ils rêvent tous de soulever ce trophée, succédant à Life et sOs
Photo Blizzard Entertainment

 

Les Coreigners : espèce en voie de disparition

Ils sont l'exception à la règle des favoris dans ces larges compétitions. S'ils ont bien un passeport coréen, leur départ pour des terres étrangères a été généralement motivé par un niveau de jeu insuffisant pour dominer leur propre scène, et ils ne se sont pas grandement améliorés à l'étranger. S'ils restent en général plutôt bons, ils ne font habituellement pas figure de favoris pour un événement comme la BlizzCon. Cette année, les nouvelles règles des WCS ont sérieusement limité leur nombre avec un region lock dur, imposé par Blizzard. Ils n'étaient ainsi que 4 à pouvoir prétendre à la victoire finale, ils ne seront finalement que deux. Hydra, pour cause de mariage, et Polt, pour cause de service militaire, doivent abandonner en cours de route alors qu'ils étaient les deux meilleurs représentants des Coréens vivant à l'étranger.

viOLet est, depuis longtemps, résident des États-Unis. S'il reste un joueur solide, il est loin d'être suffisamment fort pour inquiéter les favoris et peut être vaincu logiquement par bon nombre de foreigners. C'est également visible dans son classement WCS, où il a fini 8e ex-aequo avec Elazer. Il n'est une réelle menace pour personne, même si, comme tout joueur présent aux Global Finals, il faut le prendre au sérieux. Une troisième place dans son groupe serait une réelle performance pour le Zerg.

TRUE est une des grandes inconnues de ces Global Finals. N'ayant obtenu que tardivement son visa pour les États-Unis, il n'a pu participer qu'à la troisième saison des WCS, qu'il a remportée. N'ayant obtenu son ticket qu'au travers d'un seul tournoi, il est difficile de le jauger réellement par rapport à la scène foreigner. En Corée, il a participé aux première et seconde saisons de la GSL, avec seulement un premier tour de Code S et une élimination en Code A. Plus récemment, lors de la KeSPA Cup, il n'a pas non plus impressionné en étant éliminé de son groupe. Ses chances sont minces et il y a de bonnes chances pour qu'il finisse également dernier de son groupe.

 


Coreigners, ils ont remporté des titres, domineront-ils la BlizzCon ?
Photo Pierre Yves Laroche / DreamHack

 

La horde Protoss

Autant le dire tout de suite, les Protoss sont nombreux au sein des qualifiés Coréens puisqu'ils représentent 4 des 8 places disponibles. Ils occupent également la moitié des places du top 16 ce qui est un indicateur important de succès, dans la mesure où la répartition des races est relativement équilibrée dans le classement WCS Coréen global (23 Zerg, 21 Protoss, 21 Terran). Cette sur-représentation des Protoss sur le devant de la scène est une spécificité Coréenne puisqu'à l'échelle globale, les Protoss semblent désavantagés dans les taux de victoires compétitives (source : rapport sur la balance d'Aligulac).

Patience et Dear sont respectivement huitième et septième du classement WCS. Sans être extrêmement dominants ce sont des joueurs très réguliers avec chacun deux demi-finales de saison à leur actif. Autant dire que s'ils ne font pas partie des favoris pour la victoire finale, ils auront certainement leur place dans l'arbre.

Avec Stats, on commence à rentrer dans le champ des favoris. Une finale de SSL puis une victoire lors des Cross Finals saison 1 font du Protoss (anciennement) KT Rolster un excellent joueur sur cette saison. Il a confirmé ce statut en atteignant le top 4 de la KeSPA Cup. Ayant été vaincu 3 à 1 par Neeb, son PvP a montré quelques faiblesses qu'il lui faudra impérativement résoudre s'il veut prétendre à la victoire finale.

"Zest est le meilleur Protoss du monde". C'est une position logique à tenir, sur le papier, lorsqu'on sait que des quatre Protoss coréens présents à la BlizzCon, il est le seul à avoir remporté une des ligues majeures, la GSL saison 1. Cependant, le reste de son année est loin d'être aussi dominante, il n'a atteint "que" le top 16 de la deuxième saison de GSL et le top 8 de la SSL. Il ne faut cependant pas trop le déconsidérer. Zest est un joueur habitué à remporter un ou deux titres majeurs par an en Corée. La BlizzCon est totalement à sa portée.

 


En pleine période de doute, Zest fera-t-il taire les critiques ?
Photo Kenzi / Fomôs

 

Les snipers Terran

Les fans Terran peuvent déplorer la saison clamiteuse de leurs deux joueurs favoris, Maru et INnoVation. Cependant, ils n'ont pas trop à se plaindre dans la mesure où sur les 16 meilleurs joueurs Coréens, on trouve 6 de leurs représentants, deux d'entre eux étant du voyage à la BlizzCon. Ils auraient pu être plus nombreux si ce n'était l'abandon de Polt pour cause de service militaire.

On ne peut pas nier que TY a eu une bonne saison, assez équivalente à celle d'un Stats : son style et sa régularité ont été récompensés par une finale de GSL ainsi que trois top 4. C'est un très gros joueur, habitué des podiums. Cependant, il semble manquer de réalisme près du but et n'a jamais réussi à remporter de titre de champion. Il faut espérer qu'il réussira à être réaliste dans la dernière ligne droite pour espérer succéder au dernier Terran vainqueur de la BlizzCon, MVP, en 2011.

Si cet article avait été écrit juste après son titre en GSL, inutile de dire que ByuN serait LE favori de la rédaction pour la victoire finale dans ces WCS Global Finals. Cependant, entretemps s'est déroulée la KeSPA Cup. Si la GSL avait été l'apogée du nouveau dieu Terran, la chute a été rude tant le tournoi s'est mal déroulé. Vaincu deux fois par un Zest pourtant peu en forme, ByuN a déçu. On aurait pu attendre de lui une autre performance. Il faut espérer qu'il se sera ressaisi pour la BlizzCon. Si c'est le cas et qu'il réussit à revenir au top de sa forme, il reste un des plus impressionnants joueurs de la scène, tant par ses mécaniques et sa lecture de jeu que par ses builds millimétrés. Après une superbe seconde saison, ByuN confirmera-t-il son excellente forme de la GSL ou sombrera-t-il à nouveau dans les méandres du sub-top Coréen ?

 


Après un fantastique titre en GSL, ByuN pourra-t-il confirmer ?
Photo Kenzi / Fomôs

 

Un duo Zerg envers et contre tout

Il n'y a que deux Zergs dans les joueurs coréens qualifiés pour la BlizzCon. On n'en trouve aucun autre dans le top 16. Pour être tout à fait franc, le troisième Zerg est 18e du classement. On pourrait alors pleurer sur l'état de la race et la balance qui est très certainement injuste. Seulement, les deux Zergs qualifiés sont respectivement premier et deuxième du classement WCS Corée. On pourrait les qualifier de « dominants » sur la scène Coréenne et ils pourraient très bien s'affronter pour la victoire finale.

Il n'est « que » second du classement WCS mais dernier Zerg, c'est Solar. Son titre en SSL saison 2 le place parmi les meilleurs joueurs du monde. Cependant, tout comme ByuN, il a déçu lors de la KeSPA Cup en se faisant éliminer dès la phase de groupe : battu par Stats puis Trap. Autant dire que ce résultat est décevant pour celui qui aurait pu arriver comme favori à la BlizzCon. Mais attention, Solar reste un excellent joueur. Par ailleurs, sa très bonne maîtrise de l'anglais pourrait lui attribuer les faveurs du public dans le cas d'un affrontement contre un autre Coréen, ce qui est un facteur non négligeable. Solar gagnera-t-il le tournoi ? Peut-être pas, mais il ira loin, c'est certain.

Dark est, sans trop de discussion possible, le meilleur joueur du monde cette saison. Avec un titre en SSL saison 1, puis une finale sur la saison suivante ainsi qu'un titre en Cross Finals et deux top 12 en GSL, son niveau est considérable. Cela se voit dans ses points WCS puisqu'il en compte 9400, soit prêt de 3000 d'avance sur Solar, son concurrent le plus proche. Inutile de dire qu'ayant réalisé une saison hors norme, il est le candidat idéal à la succession de Life comme patron des Zergs. Un titre à la BlizzCon serait une couronne à la mesure de la superbe saison qu'il a réalisée.

 


Immense année pour Dark, le nouveau roi des Zergs, il pourrait la terminer sur une BlizzCon !
Photo Kenzi / Fomôs

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.