d

06 oct. 2016 - Nepou StarCraft 2

ByuN, l'interview de la team Expert

ByuN, l'interview de la team Expert

Fraîchement recruté par Expert, ByuN leur a accordé une interview. Nous vous en proposons une traduction en français, pour celles et ceux qui ne maitriseraient pas assez la langue de Shakespeare.

Cette interview a été réalisée juste après le recrutement du Terran coréen par Expert, structure issue des cendres de la défunte Acer. La rédaction O'Gaming remercie encore Expert pour nous avoir permis de vous la présenter dans cette version française. Vous pouvez retrouver l'originale ici.



 

Quelle est ta version de l'histoire, comment es-tu rentré en contact avec Cella et Expert ?

Après avoir gagné la GSL, j'ai eu de nombreuses demandes de contact sur Skype. Mis à part Expert, quelques autres équipes foreigner m'ont contacté. J'avais cependant déjà une préférence pour Expert dans la mesure où je suis un fan d'INnoVation et qu'il était un membre de l'équipe sous son précédent nom, Acer. De plus, même si d'autres équipes m'ont contacté, Expert a fourni dès le départ un traducteur. Comme je considère Cella comme un frère, la communication a été facile dès le début.

Qu'est-ce que tu attends le plus de ta présence au sein d'Expert ?

Je pense qu'il y a plus de pression pesant sur moi qu'avant et cela me stresse un peu. Maintenant, quand je jouerai des tournois je devrai jouer comme un membre d'une équipe, son représentant, et non plus seulement comme un simple joueur. Il faut donc que je sois encore meilleur qu'avant. J'aime beaucoup l'uniforme. J'ai vu Scarlett et Bly le porter et il est superbe !

Tu viens de remporter le plus prestigieux de tous les tournois sur StarCraft 2, la GSL. Maintenant, pourquoi te bats-tu ?

Je dis toujours lors de mes interviews que mon but est de ne pas être nerveux pour la partie suivante et de jouer comme à l’entraînement.  Depuis mes matchs en Ro32 de la GSL, je ne pensais pas à gagner le tournoi mais simplement la partie suivante. Je reste dans cet état d'esprit. Et c'est pour ça que je ne me lasse pas de StarCraft, je joue à ce jeu depuis Wings of Liberty et je m'y amuse toujours autant !

Quel est ton objectif pour la BlizzCon et comment penses-tu que cela va se passer pour toi ?

Pour être tout à fait honnête je n'ai pas très envie d'annoncer un objectif pour la BlizzCon. J'ai l'impression d'être déjà en train d'affronter mes adversaires. Les 15 autres joueurs vont voir cette interview et je veux ne leur donner aucune information sur moi. Comme je l'ai déjà dit, mon but est toujours de remporter mon prochain match.

En jouant tant de tournois [note du traducteur : ByuN farme les cups online avec pas loin de 60 podiums annuels dont plus de 30 titres en 2015 et 2016] n'est-ce pas un peu difficile de maintenir cet état d'esprit ? Quel est ton secret ?

Pendant ma pause de 15 mois je n'ai joué aucun tournoi hors ligne donc mon « game sense » s'est émoussé. C'est difficile de lutter contre la pression sur scène et je me sentais plutôt mal à l'aise, ça me rendait nerveux. Je ne voulais pas jouer de tournois avant que les sensations soient complètement revenues, j'étais comme un nouveau joueur, j'avais l'impression de recommencer à zéro. J'ai utilisé les compétitions en ligne pour retrouver mon skill. Je peux jouer en ladder contre de nombreux joueurs professionnels mais ce sont deux environnements très différents. J'ai décidé de me mettre à participer aux compétitions en ligne afin de retrouver mon niveau de jeu. Même si je suis devenu champion, je n'arrêterai pas pour autant de jouer des compétitions en ligne. C'est mon moyen de m'entraîner.

Tu t’entraînes énormément. À quoi ressemble une de tes journées normales ?

Je n'ai pas d'horaires réguliers d'entraînement. C'est juste très aléatoire, free style [sic]. Globalement, je passe mes journées à faire du ladder ou des compétitions en ligne. Mais, avec la GSL et la SSL j'ai arrêté de jouer sur le ladder et j'ai plutôt demandé à mes amis pro-gamers de jouer contre moi lorsqu'ils sont connectés. Pour être tout à fait franc, même si je dis que mon entraînement est très aléatoire, cela ne veut pas dire que je joue peu. En règle générale je joue beaucoup de parties, que ce soit sur le ladder ou en tournoi.

Dans une autre interview, tu as dit que ton style de jeu variable te permettait de jouer contre n'importe quoi. Quelle est ton unité préférée ?

À chaque fois que je parle avec mes fans sur mon stream, les gens me posent cette question et j'y ai réfléchi. Malheureusement, il n'y a aucune unité qui me représente particulièrement ou que je favorise. J'aimais bien les ghosts mais après le changement du snipe sur LotV j'ai arrêté de les apprécier. Sur HotS il était facile de voir qui savait utiliser les ghosts ou non, dans la mesure où c'était entièrement basé sur le snipe. Malheureusement l'unité ne dépend plus de l'utilisation de ce skill. Je me disais : « Je me débrouille plutôt bien avec ça ».

 


On ne gagne pas une GSL tous les jours. Image par Kenzi.

 

Dans la scène foreigner on te surnomme « One Man Army », aimes-tu cela ?

J'apprécie beaucoup que les fans me donnent des surnoms. En Corée, on me surnomme « Wild Man » [NdT : Ya In en Coréen]. Au début je pensais qu'il ne m'allait pas et puis en l'entendant encore et encore... j'ai fini par l'adorer. Je me vois un peu comme Hermit ou L [NdT : personnages d'animé], j'aime bien cette image sombre et mystérieuse et j'ai vraiment envie qu'on me l'associe. J'aime beaucoup « One Man Army » mais c'est un surnom beaucoup trop cool pour moi.

Qu'est-ce que tu préférerais affronter : dix INnoVation de la taille d'un chiot ou un chiot de la taille d'INnoVation ?

Je préférerais affronter dix INnoVation de la taille d'un chiot. Ça a l'air mignon.

D'après toi, qu'est-ce qui fait que tu es si bon maintenant, étant à l'heure actuelle à l'apogée de ta carrière ? Est-ce que quelque chose d'important a changé ? Qu'est-ce qui fait que cet instant de l'histoire de StarCraft est le tien ?

Si j'en suis là actuellement, ce n'est ni grâce aux tournois en ligne, ni grâce à INnoVation, ni grâce aux chiots... c'est grâce à mes fans. De nombreux fans sont venus voir mon match de retour, même si j'ai fait une pause de deux ans. C'est loin d'être une durée négligeable mais tant de gens se souvenaient encore de moi.

Après ce match, je pense que j'ai changé d'état d'esprit. Durant cette période j'ai participé à la première rencontre avec mes fans. En saison 1 je n'ai réussi à aller ni en GSL ni en SSL. Je me sentais désolé et abattu. J'adore interagir avec mes fans mais comme j'avais échoué dans les deux tournois, je n'avais pas l'occasion de les rencontrer avant la saison 2. Je me suis donc promis de participer à la saison 2 et, comme vous le savez, je l'ai remportée. Ce qui m'a motivé c'était de pouvoir rencontrer mes fans autant que possible et parler avec eux. Je me suis donc entraîné encore plus dur et j'ai finalement réussi à obtenir le résultat que je voulais. Voilà la raison de mon succès.

Plus récemment, j'ai beaucoup pleuré après mon élimination en KeSPA Cup, malgré le fait que ce soit ma troisième grande défaite. La première a été contre Losira en demi-finale [NdT : son Ro4 en GSL 2011 saison 4]. La deuxième fois c'était lorsque j'ai perdu contre Seed [NdT : son deuxième Ro4 de GSL en 2012 saison 3] et là, cette dernière fois, lorsque j'ai été éliminé par Zest en Round of 16 [NdT : de la KeSPA Cup donc]. C'était la première fois que je pleurais et je me sentais vraiment terriblement mal. Les fois où j'avais perdu en demi-finale, j'étais très triste mais je n'avais versé aucune larme avant aujourd'hui. Sur le moment je n'ai pas compris pourquoi je pleurais, même si je venais de perdre.

J'y pensais dans le taxi, sur le chemin de la maison. Il y avait deux raisons à cela. La première est que je n'avais pas joué aussi bien que je le voulais. Je n'étais pas satisfait de moi-même et de mon niveau de jeu. Les conditions n'étaient pas mauvaises, c'est juste que je n'étais plus en phase avec mon style de jeu et mes capacités. J'étais très déçu de moi-même. Mais cette raison n'était pas suffisante à mon avis parce que quand ce genre de pensée me prend ça ne me fait pas habituellement pleurer. Après avoir réalisé la seconde raison, je me suis mis à pleurer. Ce tournoi était ma dernière chance de passer du temps avec mes fans cette année. J'avais réalisé que je ne rencontrerai plus mes fans en 2016. Pendant tout le reste du trajet en taxi, une heure et demie, je n'ai pas arrêté de pleurer.

Donc quand tu me demandes la raison pour laquelle je suis là, à ce moment précis, ce pourquoi je me bats, c'est pour mes fans. Je vous suis extrêmement reconnaissant et je le serai toujours.

Pour finir cette interview, veux-tu saluer des personnes en particulier ?

Depuis mon retour dans la scène après une pause d'un an et demi, de nombreuses personnes sont venues me voir jouer et me soutenir. Ça me fait vraiment plaisir. Je ressens à quel point vous m'aimez et cela m'aide énormément dans la vie. Comme je l'ai dit ça me donne la motivation de jouer et d'apprécier la vie de joueur professionnel. Je prends beaucoup de plaisir à faire ça, je vous remercie donc encore ! Si je ne vous avais pas, je ne serais jamais arrivé là où j'en suis. Votre soutien et votre amour m'ont aidé à aller jusqu'à la BlizzCon. Je ferai de mon mieux afin de vous offrir de bons résultats.

 

La rédaction d'origine est de Anna NGUYEN, la traduction du Coréen vers l'Anglais de Cella.

2 commentaires

Ellyrion
Ellyrion - 07/10/2016 15h04

Orthographe/grammaire plz

percol
percol - 07/10/2016 16h48

@Ellyrion :

C'est à dire plus précisément ?

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.