d

13 juin 2018 - Hatnuz League of Legends

C'est la rentrée en LCS NA !

C'est la rentrée en LCS NA !

Si le généreux soleil et les chaudes températures font souffler un air de vacances, c’est pourtant l’heure de la reprise pour la deuxième moitié de saison sur la planète League of Legends. Sortie perdante, voire humiliée du MSI, la ligue NA contraste pourtant avec un Spring Split rarement autant suivi. Entre grosses écuries et franchises à gros sous., que peut-on attendre de cet été outre-Atlantique ?

Le printemps du changement

Si l’on ne devait retenir qu'un mot du segment de printemps nord-américain, ce serait sans nul doute le renouvellement. De nouvelles structures et de nouvelles têtes ont fait leur apparition dans la Faille, des histoires se sont créées avec les belles performances d’Echo Fox et de 100 Thieves et les équipes historiques ont été balayées par ce vent de fraîcheur. Toutes sauf Team Liquid, qui est montée en puissance tout au long du Split et n’a laissé aucune chance à ses adversaires en demi-finale et finale (3-1 contre les Foxes, 3-0 contre les Thieves). Il faut dire que l’équipe proposait un jeu proche de la perfection dans sa région, emmenée par Impact à la toplane ainsi que par le duo Doublelift-Olleh sur la voie du bas.

La formation Liquid au complet après son sacre, les joueurs de gauche à droite :  Impact, Olleh, Doublelift, Pobelter et Xmithie. Crédits : Riot Games.

Cruel MSI

Forte et confiante après son premier titre, la formation s’envole vers l’Europe où le Mid-Season Invitational lui permettra de se mesurer aux autres pointures de la planète. Et c’est là que les ennuis commencent. Les joueurs perdent leurs quatre premiers matchs (dont celui contre EVOS Esport, équipe issue des Play-In) et se retrouvent la cible de nombreuses critiques (les fameuses critiques à chaud et nullement argumentées dont seuls les faux fans semblent avoir le secret). Le support Olleh, peu habitué à une telle pression, est tellement affecté par les reproches qu’il cède sa place au remplaçant, avant de revenir quelques matchs plus tard et permet à Liquid d’accrocher le tiebreak contre Fnatic pour une place en demi-finale.

Pourtant l'une des rares équipes à avoir trouvé la faille chez les futurs gagnants chinois, Team Liquid doit s'incliner lors du match retour et se retrouve contre Fnatic pour un tiebreak de la peur qu'ils perdront sans réelle révolte. Crédits : Riot Games.

 Mais jamais l’équipe américaine n’aura su exporter sa véritable force montrée en saison régulière et c’est la queue entre les jambes que les joueurs rentrent au bercail. Loin d’être un fiasco absolu, le tournoi a cependant donné un sacré coup de fouet à toute une région qui se pose des questions sur le niveau réel de sa compétition. Espérons que ce stage de perfectionnement aura permis aux élèves Team Liquid de pointer leurs faiblesses afin de signer un Summer Split des plus convaincants.

Qu’attendre de ce Summer Split ?

Convaincre, c’est également l’objectif des nombreuses autres équipes qui ont montré d’excellentes choses par le passé, mais pas de manière assez régulière. Clutch Gaming et Febiven, Echo Fox et Huni, 100 Thieves et Aphromoo, toutes ces formations ont montré leur potentiel à un moment dans la compétition. Mais ceux qui doivent convaincre, ce sont surtout les joueurs de TSM et C9 – les deux grands perdants du printemps aux points de circuit – qui doivent impérativement améliorer leur niveau de jeu. Enfin, et quitte à faire l’appel, soulignons que les formations de bas de classement n’ont perdu ni leur enthousiasme, ni leur envie d’aller chercher un résultat. C’est le cas évidemment d'Optic Gaming d’Arrow et de Zaboutine, de Golden Guardians, de Flyquest et de CLG.

Dans l'histoire des LCS NA, au moins deux des quatre meilleures équipes du Spring Split (ci-dessus) ont fini aux Worlds, Crédits : Riot Games.

Tout ce petit monde est là, de retour pour trois mois de compétition acharnée avec en point de mire le mondial coréen auquel la moitié des équipes engagées cet été peuvent raisonnablement prétendre. Une chose est certaine, la tension sera crescendo dans ce Split à la méta pour le moins particulière et où de nombreux talents révélés au printemps pourraient changer la donne (Licorice, Lira, MikeYeung, etc.)

Préparez-vous pour un été chaud bouillant en Amérique ! Optic Gaming suivra-t-elle la prophétie des sacheurs en décrochant un ticket pour les Worlds ? TSM lavera-t-elle l’affront et décrochera-t-elle une septième participation d’affilée au Mondial ? Vous le saurez dès Samedi à partir de 23h sur Ogaming.tv !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.