d

13 nov. 2015 - MidasTouch StarCraft 2

C'est quoi ton pseudo ?

C'est quoi ton pseudo ?

Au tout début de votre vie, vos parents ont passé de longues heures à réfléchir, à se disputer et à imaginer quelle destinée vous alliez accomplir accompagné(e) de ce petit mot : votre prénom.

Finalement, ils ont choisi non sans émotion à quoi vous alliez répondre pour le restant de vos jours. Puis, vous êtes devenu(e) un(e) gamer et vous avez dû remplir des trucs comme ça :

Choisir un pseudo, c'est se nommer soi-même, et décider comment les autres vont se référer à nous : un second baptême.

Les pseudos qui font rêver

Les meilleurs pseudos ? Ils les ont déjà pris.

Un jour, un mec au skill plutôt monstrueux a décidé de s'appeler la Vie, sans pression, s'appropriant le pseudo le plus profond du monde. Sans oublier la tonne de jeux de mots possibles.

Martin Luther King aurait été Terran qu'il aurait adoré ce pseudo puissant et féerique. Il faut dire que lorsque Dream multitask, on est en plein rêve éveillé. Et son adversaire, lui, vit un cauchemar.

Comme souvent, traduit en français, « Poussière d’étoiles » ça fait un peu kikoo. Mais reste que les étoiles, les galaxies et les trucs qui viennent de l’espace, ça fait toujours son petit effet.

Un flash, ça va vite, c'est lumineux, ça t’aveugle et te revient en pleine gueule d’un coup. Ben quand ce Coréen joue, c’est un peu la même. Ah, et son surnom, « Dieu », on en parle ?

Vous qui ne pouvez plus lire ce nom sans utiliser une voix haut perchée (big up Imre), rappelez-vous que ça signifie fantasme. Peut-être parce que quand les Terran le voient jouer, ça les rend toute chose ?

 

Les pseudos qui donnent un rôle

Et un rôle plutôt badass, s'il-vous-plaît.

En voilà encore un qui a breaké le game : son pseudo impose directement « un personnage exemplaire faisant preuve d’abnégation dont les hauts faits valent qu'on chante son geste ». Ah ouais quand même.

Forever tricheur pour la KeSPA, saviOr reste l’un des 5 Bonjwa, surnommé « The Maestro », « The Protoss Slaughterer » ou encore « The Dictator ». Seule sa réputation n’a pu être sauvée. Rest In Pepperinos. 

Au début, il n’y avait rien. Puis Creator a fait des probes, a warpé des units en les touchant du doigt comme Dieu créant Adam sur la chapelle Sixtine. Il a tout défoncé, a dit « Que le GG soit ». Et le GG fut. 

Si l’on considère les cheeses et les missclicks comme des fléaux comparables à la peste noire, Cure s’impose comme l’antidote. Nous laver de nos pêchés de tryharder du ladder ? C’est son boulot. 

Il aurait pu s’autoproclamer « le joueur le plus précieux » et rester dans les tréfonds de la ligue argent. Mais il a préféré faire plein d’argent et gagner quatre fois la GSL. Un bel exemple d’aptonyme.

 

Les pseudos qui rendent hommage

Alex, si tu me lis...

Notre Zerg national a choisi son pseudo en référence à DiStephano d’Alien Resurrection, un soldat loyal qui meurt en essayant de protéger les survivants. « Begging your pardon, sir, but FUCK YOU! »

Fan du boxeur Muhammad Ali dans sa jeunesse, DeMuslim a choisi de lui rendre hommage avec son pseudo. S’il est rapidement passé de « TheMusliM » à « DeMusliM », c’est juste pour que ça fasse plus cool.

À l’origine de ce pseudo original et kawaii, la profession de sa maman qu’il aidait de temps en temps : marchande de fruits et légumes. J’en profite pour vous le rappeler : 5 par jour !

Votre obs' préféré voulait absolument un son [k] dans son pseudo. Fan de P-Funk, il choisit « Parliament » pour son smurf et « FunKaDeLiC » pour son main, abrévié ensuite FunKa. One Nick Under a Groove.

En voyant ses deux frères Kyzdra et KymZen sur BroodWar, ce joueur Zerg se dit deux choses :

1. Il lui faut un pseudo avec un K et un Z dedans ;

2. BroodWar est un pur jeu. 

 

Les pseudos en rapport avec le JV

Inside le video game game.

D’abord appelé « BoxeR » comme son idole, MKP se rebaptise par la suite en résonance avec son style à base de marines et l’excellente micro gestion qui va avec. Quand l’élève dépasse le maître.

Aux alentours de ses 15 ans, le French beaver monte GM grâce à sa micro marines-médivacs. « MarineKing » étant déjà pris, il « OSEF » et opte pour Seigneur des marines. You want a piece of me, boy?

Le prénom de sa copine ? Celui de son petit côté féminin ? Que nenni, ça vient simplement de Alicia’s Tears, un item unique qu’il avait pécho sur Dungeon Fighter. All +30~45 et light damage +30.

Notre espoir Protoss tire son pseudo de ses débuts sur Age Of Empire 2 où il s'appelait « LittleBowMan » en référence à son jeu full archer. « Bow » signifie « arc », mais aussi « révérence ». On s’incline.

Ce pseudo vient du Pokémon éponyme (en français, Carapuce). Quand Squirtle dominait, ses fans l’appelaient « Wartortle » (Carabaffe) et lui-même allait se renommer « Blastoise » (Tortank) s’il gagnait une GSL.

 

Les pseudos yolo

C'est pas sérieux.

« Avoir mon identité ? Et si je faisais plutôt en sorte que les casters aient l’air débile à chaque fois qu’ils parlent de moi ? » Voilà comment ce Zerg a pris l’onomatopée du pet comme pseudo. Du lourd.

Membre du clan « ilove », ce Terran ne savait pas quoi choisir comme pseudo. Il a opté pour l’émoticone qu’il spammait à l’époque : oov, soit (o_o)v, un personnage faisant le V de la victoire. Kawaii.

Dent sucrée et amateur de pseudos absurdes, FireCake a failli s’appeler « Gâteau » avant de rajouter « en feu » en référence aux desserts flambés. Traduit en anglais c’est plus court, et surtout plus swag.

Ce Zerg voulait un pseudo en adéquation avec son gameplay « pute », qui serait toutefois subtil. En gros, s’il se gratte la tête, ce n’est pas qu’il a des parasites, c’est juste qu’il réfléchit à son prochain cheese.

MoMaN était une grande gueule qui cassait des bouches au cyber jusqu’à l’aube. Mais quand il répondait à sa mère au téléphone, il était doux comme un agneau « Allô, Moomaan ? ». Ça faisait marrer ses potes, et c’est resté.

 

Les pseudos qui ont fait simple

Less is moar.

BossToss a simplement utilisé ses initiales pour créer son pseudo. Que ça signifie aussi Mic Controller (= le rappeur dans la place), ça lui donne une sérieuse street cred, mais c’était pas fait exprès.

Monsieur Jérémy Sene a pris les 3 premières lettres de ses prénom et nom puis les a associé pour former ce pseudo d’inspiration japonisante.

NB : Ne pas reproduire si vous appelez Constant Nardeau.

Un jour, NesTea créé son compte StarCraft II. Il arrive à l’écran de choix du pseudo et phase. Il regarde autour de lui et tombe sur une canette de thé glacé posée à côté de son clavier : et voilà ! #nofake

Drg porte les initales du nom de sa ville natale, Dongrae-gu. Il a tellement pesé que la ville a décidé qu’il pouvait la représenter : depuis 2012, il porte un badge de la ville sur son uniforme. RPZ.

« C’est moi », voilà ce que signifie NaDa. Les autres réfléchissaient à un pseudo profond ou drôle, lui était déjà en train de casser des culs sur le ladder. Simple et évident : osef au final, c’est juste un pseudo.

 

La blague de la fin

Vous l'avez ?

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

11 commentaires

MoleAir
MoleAir - 13/11/2015 09h56

Sympa comme article !

Pour le dernier... Je ne connais pas le gars à gauche, je dirais Seed, il me semble que ca ferait Seed + Rain = Life.

EDIT : Après vérification, ca m'a l'air d'être lui ^^

MidasTouch
MidasTouch - 13/11/2015 10h54

@MoleAir : Merci ! :) Contente que ça t'ai plu
Eh oui... GG ! ! :)

Tenicron
Tenicron - 13/11/2015 14h22

Super article, le genre qu'on fini en en voulant toujours plus

Klethormhar
Klethormhar - 14/11/2015 11h00

Super article Midas, on en veut d'autre !

Dropout18
Dropout18 - 16/11/2015 12h25

excellent!!!!

ViCoach
ViCoach - 16/11/2015 12h30

Comme l'a dit le bro Ten, plus d'articles de la meilleure AKA Midas Touch!

Sinon question élémentaire : pourquoi Midas Touch?! :D

Iznogoud
Iznogoud - 16/11/2015 14h29

C'est marrant, je n'ai pas entendu la même histoire pour moman. D'ailleurs, ça parlait plus de momanus
Article amusant et rafraîchissant. Merci MidasTouch.
Même question que ViCoach. Qu'en est-il de notre hôte ?

Noki
Noki - 16/11/2015 14h48

Enorme

ViCoach
ViCoach - 16/11/2015 18h15

Iznogoud pour le pseudo de MoMaN cela fait des années que cette histoire d'appel maternelle est sortie, je pense donc que celle dont tu parles est ultérieure :p

MidasTouch
MidasTouch - 17/11/2015 14h33

@ViCoach : MidasTouch c'est une chanson de funk que j'écoutais beaucoup quand j'ai connu SC2 :) J'aime beaucoup la mythologie, et cette histoire en particulier.
-> https://fr.wikipedia.org/wiki/Midas
:p

PiipoBimbo
PiipoBimbo - 27/11/2015 00h51

Super article ,bravo MidasTouch! Bonne idée , à quand une suite avec les pseudo de tous le crew Ogaming Sc2 :p ?

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.