d

24 août 2019 - Tian Bao League of Legends

Damwon - SKT T1 | Les clés du match

Damwon - SKT T1 | Les clés du match

En ce dimanche matin, tout fan de League of Legends qui se respecte aura probablement les yeux rivés sur la Corée alors que SKT T1 et Damwon Gaming se disputeront le droit d’affronter Griffin en finale samedi prochain. La remontada se poursuit pour Faker et ses coéquipiers alors qu’un nouveau représentant de la jeunesse coréenne, à chaque fois plus redoutable que le précédent, se dresse sur leur chemin. Mais cette fois ci, contrairement à leur balade de santé face à Sandbox Gaming il y a deux jours, cet adversaire est là pour jouer et il ne manque pas d’ambition, ni de talent.

 

Même si légèrement accroché par Afreeca en début de semaine, le véritable test, c'est maintenant pour SKT.

Crédits: Riot Games

 

Une phase de draft sous haute tension

Tout commence par là. Et au vu des profils des joueurs, certains picks seront férocement contestés.

À noter que jusqu’à présent lors de ces playoffs, SKT a constamment opté pour le red side, étant donné qu’ils y sont toujours invaincus. L’objectif ? Offrir la possibilité à Faker de counter pick son adversaire, comme en témoignent ses dernières parties sur Renekton, Qiyana, Ekko et Kassadin.

Du côté de Damwon Gaming, l’idée devrait être la même, donner un bon matchup à un de leurs solo laners, probablement Nuguri sur sa voie du haut. Le jeune joueur est un monstre de mécaniques et il ne fait aucun doute que son équipe le voudra dans les meilleurs dispositions pour mettre Khan sous pression.

Dans tous les cas, pour l’équipe en blue side, il faudra trouver un first pick suffisamment alléchant que pour contrebalancer cet avantage. La Akali de Showmaker, champion également très apprécié par Faker, vient immédiatement à l’esprit. Il en va de même pour Jayce, champion favori de Nuguri, mais aussi de Khan même si ce dernier a rarement eu l’occasion de jouer autre chose que Aatrox cette saison.

 

Une première pour Damwon en 9.16

DWG n’a pas encore joué en compétition officielle sur le nouveau patch. Cela pourrait bien avoir son importance quand on sait que plusieurs de leurs champions favoris ont subi des modifications. Showmaker sortira-t-il encore son Corki, pick sur lequel ses statistiques affolent les compteurs ? Dur à dire étant donné que les nerfs subis par le yordle aviateur sont conséquents. Il en va de même pour Ezreal et Tahm Kench, les champions les plus joués par la botlane de Damwon, mais qui ont tous deux été sévèrement touchés. N’ayant pas l’habitude de jouer pour le bas de la carte, Damwon devra peut-être trouver un autre moyen d’assurer une phase de lane (relativement) tranquille pour Nuclear et Beryl.

 

Reverra-t-on l'adorable Corgi danser sur la midlane?

Crédits: Riot Games

SKT, une synergie mid-jungle retrouvée et dominante

Particulièrement bousculée lors de sa dernière confrontation face à Damwon, SKT a depuis appuyé sur l’accélérateur. Terminé les parties ennuyeuses où l’on draft pour teamfight à 25 minutes. Au cœur de ce changement, un Clid apparemment libéré et qui retrouve son mordant d’il y a quelques mois. En d’autres mots, moins de Sejuani et plus d’Elise. Tout cela en combinaison avec son légendaire midlaner qui n’hésite pas à le suivre dans ses agressions.

Tout laisse à penser que la clef du match du côté SKT se trouve dans la capacité de Clid et Faker à prendre l’avantage (ou non) en début de partie sur leur opposants directs afin d’ensuite faire snowball leur avance sur les cotés de la carte. Que ça soit pour mettre leur botlane dans les meilleures conditions, ou pour empêcher Nuguri de faire ce qu’il veut sur sa voie.

En ce qui concerne Damwon, aucun doute que la bouillante équipe répondra à l’agression par l’agression. Les chances que le jeune jungler prodige — et MVP de la saison régulière — Canyon joue son célèbre Karthus sont minces, surtout au vu de l’affection que les deux forestiers portent au moine aveugle.

À noter néanmoins que DWG apparaît comme plus limité que SKT dans ses conditions de victoires. Là où tous les joueurs du côté SKT semblent capables de prendre les rênes de la partie si besoin est, la botlane de Damwon n’offre pas cette assurance en terme de potentiel de carry.

Si victoire il y a de leur côté, ça sera très certainement par le haut de la carte.

 

Clid quand il entend que Canyon est un meilleur Lee Sin.

Crédits: Riot Games

 

Solide sur la faille, mais aussi dans les têtes

Pour la jeune line up coréenne, il faudra aussi savoir rester fort mentalement, tant la légende construite par SKT dans les grands rendez-vous prédomine au fil des années. De l’expérience dans les parties sous haute pression, les joueurs de Damwon Gaming en ont peu : cela se limite à une participation aux Rift Rivals face à la Chine, durant lesquels ils avaient néanmoins su garder la tête froide en game 4 afin d’offrir à la Corée son premier titre international en presque deux ans.

Si les choses tournent mal dans les premiers instants du match, il sera intéressant d’observer comment se relèveront Nuguri et compagnie. Les jeunes joueurs sauront-ils faire preuve de ce sang froid, incarné des années durant par les équipes coréennes, mais dont les grands représentants les plus récents (Kingzone, Griffin) ont souvent manqué ?

 

Rendez-vous ce dimanche matin à 10h sur O’Gaming LoL pour ne rien manquer de ce choc entre deux équipes bien décidées à rejoindre Griffin en grande finale !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.