d

09 juil. 2019 - Tian Bao League of Legends

Dans l'arène coréenne

Dans l'arène coréenne

Nous revoilà, après deux semaines de compétition et une semaine dédiée aux Rift Rivals (remportés par la Corée, ô joie), pour un nouveau compte rendu des résultats en LCK ! Au menu aujourd’hui ? Une jeunesse qui s’affirme et un « Classico » bien tristounet.

 

 

SKT, une série de victoires pas forcément rassurante

Semaine relativement tranquille pour Faker et compagnie, avec deux victoires en 2-0 qui leur permettent de remonter à un point d’une place en playoff. Néanmoins, le roster ne semble pas encore tout à fait stabilisé (Mata sur le banc contre GenG et carrément sorti pour la deuxième partie contre KT) et l’opposition n’était pas forcément des plus redoutables. En effet, jamais de mémoire d’homme la Telecom War  n’avait opposé un SKT et un KT en si mauvaise forme. Un véritable choc de bas de tableau qui n’aura malheureusement pas accouché sur beaucoup plus en terme de jeu. On n'est pas loin de la Teleclown War.

 

Griffin, un long fleuve tranquille

Pas de nuage à l’horizon pour Griffin. Une solide première place après avoir aisément disposé des KingZone dans le match au sommet de la semaine. Néanmoins, voir Tarzan et ses coéquipiers survoler la saison régulière avant de s’écrouler en finale, on commence à en avoir l’habitude. On en viendrait même à se demander s'il ne leur serait pas bénéfique de se faire bousculer un peu plus avant les playoffs. Toujours est-il qu'en attendant, Griffin déroule et ne semble absolument pas perturbé par qui que ce soit.

 

Que l'on aime Sona ou pas, il faut reconnaître que Griffin est particulièrement efficace avec ce champion.

Crédits : Riot Games

 

Sandbox et Damwon, la nouvelle génération veut faire le ménage

Lors de notre premier épisode, nous vous expliquions comment certaines de nos écuries coréennes semblaient plus à l’aise dans cette meta agressive et récompensant les outplays individuels. Il semble de plus en plus évident que les jeunes poulains tels que Nuguri, Showmaker ou encore Summit ont décidé de s’approprier ce nouveau style de jeu. Même si leur macro n’est pas encore toujours la plus réfléchie et fait ressentir le manque d'expérience de leurs joueurs, Sandbox et Damwon disposent de solo laners parmi les plus explosifs et doués sur le plan mécanique du championnat ; ce qui est un atout non négligeable qui leur a permis de faire la différence dans de nombreux moments clés, comme cet incroyable outplay de Showmaker avec sa Akali, seul contre les cinq joueurs Kingzone, avant d'être rejoint par Nuguri pour un quadrakill.

 

 

Retour sur terre pour Afreeca

Aurait-on chanté les louanges des Freecs trop tôt ? L’équipe s’est en effet écroulée lors des deux dernières semaines. Petit passage à vide ? Se seraient-ils vu trop beaux trop vite ? Il est trop tôt pour le dire, mais il est certain que les attentes autour de cette équipe restent hautes tant leurs joueurs sont talentueux et les performances délivrées au cours des premières semaines étaient de qualité.

Pour ce qu’il en est de KingZone, deux défaites contre des concurrents directs qui font mal, mais ne tirez pas une croix trop vite sur eux, car il ne fait aucun doute que la bande à Deft - Deft que l'on a vu particulièrement énervé pendant le Rift Rivals, atomisant Invictus Gaming à grands coups de Tirs Mystiques d'Ezreal - aura à cœur d’aller chercher le haut de tableau d'ici la fin de saison.

 

Et oui, oui, pas d’impatience, vous voulez savoir ce qu’il advient de Jin Air... Et bien soyez rassurés, ils sont toujours bons derniers.

Là où la lutte pour les premières places devrait être acharnée, le trio de bas de tableau semblent déjà se dessiner avec un KT Rolster et un HLE qu’on imagine mal aller chercher une place dans le top 5.

 

Les choses bougent en Corée et la jeunesse semble bien déterminée à tirer la région vers le haut. Les équipes de vétérans sont encore un peu à la traîne et peinent à s'adapter. Même si on s'attend à voir SKT reprendre du poil de la bête en vue de la fin de saison et des Worlds, il parait légitime de se poser la question si des vieilles têtes telles que Score, Peanut, Pray ou encore Smeb parviendront à se hisser à nouveau au sommet de la LCK dans le futur.

Comme d’habitude, on vous retrouve dans deux semaines pour le prochain récap', et dès mercredi matin sur O’Gaming TV pour la reprise la LCK avec Kingzone contre KT Rolster !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.