d

24 juil. 2019 - Tian Bao League of Legends

Dans l'arène coréenne

Dans l'arène coréenne

La fin de la saison régulière se rapproche tout doucement du côté de LOLPark à Séoul, alors que sept équipes sont toujours en lice pour décrocher une place en playoffs et que désormais presque chaque match apparait comme une rencontre au sommet !

Un haut de tableau... plutôt chargé

 

 

Cinq places pour sept concurrents, les places seront chères en LCK cet été. Et pourtant, même si les deux tiers de la saison ont été atteints cette semaine, il apparaît encore trop hasardeux de se permettre de faire des prédictions quant aux équipes qui parviendront à se hisser en playoffs. En effet, beaucoup d’entre elles semblent encore se chercher et, à quelques exceptions près, tout le monde semble encore capable de battre tout le monde.

Par exemple, Sandbox Gaming occupe pour le moment la tête du classement, avec une victoire d’avance sur GenG, Kingzone et Damwon Gaming. Et pourtant, cette première place ne reflète pas la réelle domination de cette compétition. Sur les neuf victoires de SB, cinq d’entre elles proviennent d’affrontements face aux trois équipes de bas de tableau. Autant dire que le calendrier s’annonce particulièrement ardu pour Summit et sa bande dans la dernière ligne droite. Les voir conserver cette première place serait honnêtement surprenant au vue de leurs récentes performances assez peu convaincantes.

 

Kingzone et Damwon sur la vague des Rift Rivals

Voici probablement les deux équipes avec l’identité de jeu la plus définie du championnat, tant au niveau de leurs forces que de leurs faiblesses. Du côté de Kingzone, même si les performances des solo-lanes sont parfois quelque peu bancales (surtout du côté de Naehyun), l’équipe apparaît comme solide et réfléchie autour de ses conditions de victoire et les performances de Deft sont trop constantes que pour ne pas leur assurer une place en haut de tableau.

Pour ce qui est de Damwon, l’équipe est en pleine bourre après avoir offert à la LCK un premier titre international depuis près de deux ans et leur match de retard leur permettrait de rejoindre Sandbox en tête du classement. Les victoires se suivent et se ressemblent pour Nuclear et compagnie : des performances ultra-dominantes de Nuguri et Showmaker et une botlane à qui on demande de ne pas troller (à noter toutefois les performances admirables de Beryl sur Alistar). Même si les prises de décision sont parfois hasardeuses ; et la macro souvent négligée ; les mécaniques des joueurs et leur coordination en teamfight rappellent presque les Griffin de la saison passée, Griffin que Damwon a d’ailleurs rapidement écarté de son chemin (2-0) la semaine passée.

 

ShowMaker, le regard d'un tueur

Crédits : Riot Games

 

GenG, le casse-tête

Il y a de cela deux semaines à peine, Peanut et co comptaient quatre victoires pour quatre défaites à leur actif et peu nombreux étaient ceux à miser sur eux pour une place en playoffs. Les voilà à présent avec un très bon score de 8-4, après avoir battu Kingzone, Sandbox et Griffin. Autant dire que cette équipe est une énigme et même si les vieux clichés concernant l’héritage de Samsung semblent s’éloigner (enfin), plusieurs points d’interrogation persistent.

D'abord, la stabilité de la midlane. car même si Fly semble s’être imposé ces dernières semaines et que son pool de champions créatif et original donne un coup d’air frais à son équipe, on connait les limites du joueur. Du côté de la voie du haut, Cuvee s’est réveillé et donne leçon sur leçon aux toplaners adverses. Mais comme pour Fly, son éventail de personnages est limité et bien connu. Comment évolueront ses performances si Kennen, Gnar et Gangplank sont bannis ? Enfin, concernant Peanut, anciennement connu comme maitre absolu de Lee Sin, Nidalee et Elise, il continue de blindpick Skarner...

Et pourtant, malgré toutes nos médisances et comme chaque fin de saison, GenG monte en puissance. Ce même GenG qui, il y a de cela un an, sortait Griffin du gauntlet et les privait d’une présence aux Worlds que tout le monde pensait assurée.

Cuvee est au sommet de son art en ce moment, comme le prouve ce superbe 1 contre 2 de sa part

Source : Youtube LoL Esports VODs and Highlights

 

Pour le reste, SKT a engrangé des points faces aux « petites équipes­ », mais leur calendrier s’annonce des plus musclé. Afreeca Freecs brille par leur inconstance depuis que les performances de Kiin, leur toplaner star, sont en dents de scie. Quant à Griffin, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même après une première apparition internationale décevante aux Rift Rivals. On vous parlait lors du dernier épisode du besoin qu'aurait la bande à Chovy d’être bousculé avant la fin de saison ; à présent qu’ils le sont, on attend de voir s'ils seront mentalement capables de surmonter ce qui ressemble surtout à une grosse perte de confiance.

Et oui, nous n'avons pas oublié, ne vous inquiétez pas, on sait que vous êtes en attente des nouvelles de Jin Air, c'est elle qui intéresse tout le monde. Soyez rassurés, le 0-12 est au rendez-vous !

 

Il est impératif que vous soyez présents cette semaine sur O’Gaming LoL pour une course aux playoffs qui s’annonce palpitante ! On se donne donc rendez-vous jeudi avec Griffin vs KT Rolster à 10h et un SKT vs Griffin fort attendu ce dimanche à la même heure. À très bientôt !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.