d

19 août 2019 - Tian Bao League of Legends

Dans l'arène coréenne

Dans l'arène coréenne

Rarement la saison régulière aura été aussi folle et pleine de suspense en Corée qu’en ce Summer Split 2019 ! Le grand gagnant du sprint final ? Griffin, qui de plus en profite pour décrocher son ticket pour les championnats du monde. Les grands perdants ? KingZone et GenG, les deux organisations ayant échoué à se qualifier pour les Playoffs.

 

 

La jeunesse aux commandes

Griffin, Damwon et SandBox occupent les trois premières places du classement alors que les derniers matchs viennent de s’achever. Un superbe accomplissement qui met en évidence la montée en puissance des nouvelles écuries au détriment de la vieille garde. Nombreux sont les fans, coréens ou non, qui se réjouissent également à l’idée de voir Chovy et compagnie participer aux Worlds pour la première fois de leur carrière, alors qu’ils en avaient été privés l’an passé suite à leur défaite en finale du Summer Split. À voir comment réagiront ces jeunes joueurs sur la scène internationale. Jusqu’à présent l’équipe n’a que trop souvent failli dans les grandes occasions…

 

Doran et Lehends en route pour l'Europe, et les Worlds.

Crédits : Riot Games

 

Deux grands perdants

GenG regardera les Worlds depuis la maison, cruel pour une équipe double championne du monde mais les lacunes auront finalement été trop grandes pour Peanut et ses compères, surtout dans un championnat coréen qui s’était rarement révélé aussi compétitif et disputé.

Du côté de Kingzone, la déception est grande. Le début de saison était plein de promesses, et la performances aux Rift Rivals éclatante. L’édifice s’est pourtant écroulé de toutes parts au fil des semaines, et les performances de Deft et TusiN en botlane n’auront pas suffit à accrocher une place dans le top 5. Il reste néanmoins plusieurs semaines pour se préparer aux qualifications pour les Worlds qui auront lieu en septembre. À voir si cette équipe qui avait montré de si belles choses il y peu parviendra à surmonter ses blocages d’ici là.

 

SKT, une montagne à franchir

La remontée fantastique aura permis à SKT d’arracher une place pour les Playoffs. Après un départ en 1-5, ce n’est probablement pas si mal, même si l’organisation et ses fans espéraient sans doute mieux qu’une quatrième place au vue de la machine de guerre en laquelle l’équipe s’était transformée en mi-saison. La défaite dans le choc de fin de split face à Damwon aura couté cher, et c’est maintenant toute la jeunesse coréenne qui se dresse entre Faker et un nouveau titre de champion national.

 

Afreeca est la première équipe à se dresser sur la route de SKT, et Kiin le sait.

Crédits : Riot Games

 

KT, une génération glorieuse qui sort par la petite porte

La lutte pour la relégation est évitée de justesse et les fans de KT Rolster poussent probablement un soupir de soulagement. Et pourtant, ce Summer Split 2019 aura été un spectacle cruel pour tout spectateurs ayant encore en mémoire les performances d’exceptions dont nous régalaient encore ces joueurs il n’y a pas si longtemps. Aurons-nous l’opportunité de revoir Pray ? C’est peu probable. Smeb ? Difficile de dire aujourd’hui où le reste de sa carrière le mènera. Du côté de Score, le service militaire l’appelle et il se retire donc du League of Legends compétitif.

 

Jin Air Greenwings n’aura pas gagné de match en ce Summer Split 2019. Une première dans l’histoire de la LCK. Nos pensées vont à leurs supporters.

L’organisation doit à présent se préparer à une nouvelle lute pour sa place dans la compétition, il en va de même pour Hanwha Life Esports qui termine à une décevante neuvième position.

 

En ce qui concerne la suite des événements, soyez au rendez-vous sur O’Gaming LoL dès mercredi 10h pour le début des Playoffs opposant SKT T1 à Afreeca Freecs !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.