d

29 août 2014 - Vandwyn Divers

Dark Souls 2 : Crown of the Old Iron King

Dark Souls 2 : Crown of the Old Iron King

Deuxième DLC de la série annoncée pour Dark Souls 2, cet opus nous emmène dans les méandres d’un royaume en cendres. La récompense pour le joueur ? Une couronne à ajouter à sa collection.

Peu de surprises

Cette seconde extension s’inscrit dans le programme de DLC en trois parties : Crown of the Sunken  King sorti le 22 juillet dernier, Crown of the Old Iron King qui nous intéresse particulièrement ici et qui est sorti le 26 août, et enfin Crown of the Ivory King à venir pour le 24 septembre. Soyons honnêtes, si le premier en avait déçu plus d’un, il avait su séduire tout de même, ce qui n’est malheureusement pas le cas de son successeur qui s’avère très décevant.

Pour qu’un DLC soit réussi, celui-ci doit apporter de nouvelles choses pour prouver au joueur qu’il n’a pas tout vu, tout fait. Alors pourquoi DkS 2 : COIK fait un couac ? Nous allons le découvrir ensemble dans cet article.

Nous n’entrerons pas dans le débat subjectif du « qu’est-ce qui fait un bon Souls ? », tout d’abord parce que les goûts sont propres à chacun, mais surtout parce que ce DLC n’en arrive même pas à cette étape pour justifier sa médiocrité.

Trailer du programme de la trilogie de DLC en tête, les joueurs désormais familiers avec les mécaniques de Dark Souls 2 allaient être difficiles à surprendre. On aurait pu s’attendre à manger de la cinématique ou du panorama grandioses, mais non. Le jeu nous enferme très vite à l’intérieur de la Tour de Brume où l'on se contentera de temps en temps d’un regard vers les étages inférieurs. L’ambiance sombre persiste tout de même et l’architecture de la tour en elle-même est appréciable.

Néanmoins, passer son temps dans un niveau vertical se résume très vite à prendre des échelles et des ascenseurs. La précipitation deviendra alors l’ennemi numéro un du joueur, mais si vous avez déjà bouclé le jeu original et le premier DLC, peut-être plusieurs fois même, alors vous dompterez très vite cet adversaire. Les monstres, parlons-en : là encore, c’est une déception. Du début à la fin, vous combattez les mêmes squelettes et armures hantées, dont on ne retiendra que quelques mouvements novateurs mais sans menace particulière.

Quoi, c’est déjà fini ?

Alors quid des boss ? Bon sang, ils n’ont au moins pas merdé ça ?! Ben si. Avec deux affrontements optionnels, si vous ne faites pas attention, vous parviendrez au boss final en à peine quelques heures. Aucune difficulté de ce côté-là non plus d'ailleurs ! Le dernier grand méchant qui s’interpose entre vous et la couronne convoitée peut s’avérer plus ardu si vous n’avez pas un peu pris le temps de l'exploration en amont, mais à l'arrivée il s’agira plus de maîtriser l’arène et vos placements que de gérer les techniques du boss, techniques pour le moins sommaires. Et au passage : les deux compères qui l'accompagnent - un Démon fondeur recyclé en bleu et un samouraï agile - relèvent de l’anecdotique.


Mieux vaut ne pas avoir le vertige !

Si on fait abstraction des barres de vie, alors aucun des boss rencontrés dans ce DLC n’a de charisme et ne mérite qu’on se souvienne de lui comme d'un défi digne de ce nom. On retiendra aussi l’inutilité totale des PNJ invoqués à ces occasions, que vous renverrez très vite dans les limbes de l’oubli tant ils vous désavantageront par leur stupidité.

En bref : peu d’immersion, pas de difficulté, pas de nouvelles mécaniques… que reste-t-il dans la checklist ? Ah, les items. Sur ce point, au moins, Crown of the Old Iron King fait mieux que son prédécesseur. Quant à l'intérêt de ces nouveaux équipements et sortilèges, c’est à la libre appréciation du joueur. On retiendra tout de même objectivement quelques mouvements acrobatiques et des effets nouveaux qui tapent à l’œil, et puis c’est l’occasion de retourner voir nos bons vieux amis les forgerons !

Conclusion

Je continue de penser que From Software et Bandai Namco auraient bien mieux fait de concentrer leurs efforts dans un DLC et un seul. Pris ensemble, les trois vaudront sans doute le coup, mais séparément ils donnent l’impression d’extensions bâclées ─ mais attendons de voir le dernier opus, peut-être y aura-t-il des surprises... même si j’en doute fortement.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

babooche
babooche - 29/08/2014 12h32
très bon article.
darkonin
darkonin - 31/08/2014 15h09

La première chose qu'on se dit en commençant ce DLC c'est "j'espère que c'est pas tout du long comme ça".

Et bah si.C'est vertical,c'est chiant,et c'est dommage...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.