d

25 oct. 2015 - Haryuu League of Legends

David contre Goliath

David contre Goliath

La première demi-finale est sur le point de commencer à Bruxelles. Elle oppose nos Européens d’Origen, qui font office de petit poucet face à l’ogre coréen SKT T1. La scène est belle, la salle est chaude, l’enjeu est énorme, c’est parti !

Les joueurs prennent place, la draft se lance. Et je ne comprends pas le choix du Jarvan côté SKT alors qu’un Nunu aurait eu plus d’impact tout au long de cette partie. Celle-ci tourne à l’avantage d’Origen, qui garde une avance moyenne de 2000 golds tout du long. Le duel reste assez serré, mais les erreurs SKT laissent à Origen l’espoir de vaincre.

Origen, à l’image de Niels est très en forme pour le moment. Un « Yellow Call » à 22 minutes leur permet de prendre l’avantage au niveau des tours en tombant toutes les tourelles extérieures. La stratégie fonctionne et SKT met un pied à terre. Mais la différence mécanique permet à SKT de respirer encore un peu.

Niels est le meilleur joueur de cette partie, c’est lui qui tire son équipe vers le haut alors que les Coréens montent en puissance et reviennent aux golds. Un Nashor pour les Coréens, un solokill de MaRin sur sOAZ et SKT prend un peu d’avance.

C’est très loin du stomp annoncé, Origen joue très bien et SKT un peu moins. Ce n’est pas Easyhoon qui est en cause, il met en moyenne 80 creeps à xPeke et joue très bien. Mais les compositions ont chacune leurs temps forts et celui des Coréens se situe après la 35e minute de jeu.

SKT snowball sur son temps fort et réussit à prendre la partie. Seul Niels surnage chez Origen et même si l’équipe ne démérite pas, ce sont les Coréens qui mènent 1 à 0 dans ce duel.

La seconde partie voit une draft différente. On ne ban qu’Élise dans la jungle et on sécurise Rek’Sai et Fiora côté Origen là où SKT préfère le Tahm Kench et la Orianna. MaRin viendra donner le premier sang vers la première minute de jeu après une erreur grossière évitable.

Malgré une avance en termine de farm et de kills, SKT avance et possède un avantage au gold. Petit, mais avantage tout de même grâce aux objectifs. Peu à peu SKT étouffe son adversaire, et même si sOAZ est une excellente Fiora et parvient à contenir MaRin et faire jeu égal, la science du jeu des Coréens est bien supérieure à ce à quoi Origen s’attendait.

SKT snowball et Origen subit. Un baron, un écart de 10k gold après avoir tombé les T2. Origen accuse le coup, mais reste debout pendant encore dix minutes. SKT termine la partie en 36 minutes, Origen n’était pas au niveau, mais ne démérite pas. Ils affichent un niveau de jeu impressionnant et le reverse swap est toujours permis.

Pour la troisième partie, c’est Faker qui prend la place sur la midlane.                                                              

Et Faker s’amuse. Il farm mieux qu’une Lulu avec un Ryze, il a plus d'impact que xPeke alors qu’il n’a pas de TP. Faker est présent, « Dieu » est dans son élément. SKT domine outrageusement cette partie et celle-ci se présente comme le stomp annoncé et attendu. Vingt minutes de jeu, les Coréens mènent de 5k gold.

Le changement Easyhoon Faker change radicalement le visage de l’équipe qui passe d’un jeu passif et propre à un peu plus fou et beaucoup plus agressif ! Origen a le mérite de tout donner, de « mouiller le maillot » et de faire le beau jeu. Cela n’est pas suffisant et SKT T1 remporte cette partie aisément.

Douze victoires d’affilées, un nouveau record pour Goliath et cette fois-ci, David n’aura pas été a la hauteur ! SKT est intouchable.

Demain, la seconde demi-finale promet également un magnifique spectacle et Fnatic n'aura de cesse de vouloir prouver qu'ils sont les dignes rivaux des SKT.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.