d

22 déc. 2016 - Darkkoubi Divers

Dead Rising 4: la nécrophilie vous va si bien

Dead Rising 4: la nécrophilie vous va si bien

Ceci est un cri du cœur d'un fan de la série. N'y voyez rien d'autre que le message d'un fan à un de ses jeux préférés (oui et bon c'est un test aussi un peu ^^)

Jeu.

Jeu, je vais écrire ce test différemment. Jeu. Je vais te parler directement, oui toi, Dead Rising 4.

Jeu, tu as tout d'une parisienne. Celle que je ne comprends pas. Celle qui te fait du rentre-dedans et qui en même temps te lâche « j’ai un copain »

Oui, Jeu, je t'ai bien comparé à une parisienne.

Jeu, je ne te comprends pas.

 

 

Mon cher jeu, j'aimerais tellement t'aimer. Tu avais tout pour me plaire. J'aurais voulu t'aimer pour ce gameplay bien léché, une sorte de retour aux sources au premier épisode. Quand est arrivé Franck West , le héros du 1, je fus surexcité. Franck est de retour bordel !

Puis évidemment, les zombies. Ces chers zomblards, que j'adore découper en morceaux, brûler, faire exploser, écraser avec des véhicules. C'était si bon. Tout est présent, tout est la. Tout ce qu'on connait des Dead Rising est la. La création d'armes farfelues. Les costumes délirants. Les quêtes barrées.

Je m'amuse comme un fou avec tout ça.

Alors pourquoi ça n'a pas marché entre nous ?

Parce que Jeu, il faut que tu taises.

 

 

Oui, Jeu, apprends à te taire. Qu'est-ce que c'est que cette idée de faire parler Franck ? Qu'est-ce qui t'es passé par la tête ?

Et ce scénario ? Pourquoi être si sérieux ? On s'en fout que l'armée fasse des expériences, on s'en fout qu'il y ait des bons et des méchants. On veut juste du fun et trucider des zombies, alors arrête de vouloir te prendre au sérieux. Reste dans le fun. Et puis ces dialogues à deux balles, ce doublage français abominable, ces personnages insipides. Je me suis même dit à un moment « Oh c'est lui le traitre » et devine Jeu, j'avais raison.

Et pourquoi ? Pourquoi l'infiltration ?

C'est vraiment ce qui a tout gâché entre nous.

Jeu ferme ta gueule.

 

 

Jeu j'aurais tellement aimé t'aimer mais ce n'est pas possible. Tu parles trop, tu m'ennuies. J'ai pas envie de te dire « c'est moi et pas toi » parce que vraiment c'est toi. J'en peux plus de tes cutscenes pourries, j'en peux plus de tes dialogues moisis. Moi je voulais juste m'amuser et tuer du zomblard.

Tu ne m'en voudras pas mais je m'en vais et je retourne sur le premier épisode.

JEU, TAIS-TOI 310Points positifs
  • Tuer du zombie c'est fun
  • Mixer des armes c'est toujours marrant
Points négatifs
  • Ça parle trop
  • Le jeu se prend au sérieux par moment
  • Doublage français
  • Scénario tiré par les cheveux

Jeu c'est fini entre nous.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.