d

02 mars 2013 - Kere StarCraft 2

DreamHack, IEM : un week-end chargé

DreamHack, IEM : un week-end chargé

Deux gros tournois se sont joués ce week-end, la DreamHack et les IEM Singapore. HerO et Sting sont les deux grands vainqueurs de ces longues heures de confrontations.

Deux tournois sur un seul week-end, voilà qui n’était pas une brillante idée, surtout quand ils sont coincés entre la finale mondiale des WCS et l’énorme IPL #5 qui sera sans doute un des plus gros tournois de l’année. Mais la DreamHack et les IEM Singapore étaient bien là et ont essayé, tant bien que mal, d’envoyer la sauce.

HerO triomphe. Dessin de Nicolas Chaussois.

HerO s’offre une seconde DreamHack

Le petit Protoss de Team Liquid est entré dans l’histoire ce week-end. Il devient le premier joueur de Starcraft II à gagner deux grosses DreamHack. Un très joli coup, surtout qu’il a écrasé en finale son coéquipier TaeJa par 4-0.

Dans l’ensemble, le casting de ce tournoi n’était pas foufou, avec peu de Coréens comparé à une MLG ou les IPL, mais tout de même de beaux noms comme TheStC ou ForGG. Il faut dire que Monster, Polt et Genius ne sont finalement pas venus. Mais il y avait tout le gratin européen, dont Stephano.

Au rayon des déceptions, nous retrouvons le Français justement, méconnaissable, qui sort dès la phase de groupe en s’inclinant contre TaeJa, Fraer et Snute. Il termine cinquième. Mais le tricolore a joué le coup au moins, ça n’est pas le cas de TargA, Ret et surtout SaSe, qui, une fois éliminés, ont tout simplement donné des parties à leurs adversaires, faussant complètement la compétition. Naze.

La très bonne surprise vient d’Autriche avec la place dans le Top 4 de Monchi, très bon. Il s’est offert NaNiwa en quart de finale. Nerchio a écoeuré son compatriote MaNa en quart pour atteindre ce même Top 4. Enfin, en finale HerO a été impérial. Il remporte 15000$ en ayant perdu deux petites maps pour 20 gagnées. HerO n’avait pas de rival en Suède ce week-end.

Les deux finalistes des IEM, Grubby et Sting

Sting dans la souffrance

À l’autre bout du monde, c’est un autre Coréen qui s’impose. Mais que cette victoire fût difficile ! Troisième de son groupe, le nouveau joueur de Western Wolves, Sting, ancien HoSeo, a bataillé à chaque match de playoff pour finalement s'imposer de justesse 3-2 contre Lucifron, ainsi que contre YuGiOh et VortiX, et enfin Grubby en finale, tous sur le même score. Il remporte un premier gros tournoi et le mérite.

Grubby lui aussi a été exceptionnel à Singapour. Troisième de son groupe, il élimine le Coréen StarDust, puis MC et Slivko dans un match d’anthologie montrant un multitask complètement dingue. La légende de Warcraft III tient enfin sa référence sur Starcraft II.

Notons la forme constante des deux frères espagnols, VortiX et Lucifron. Le petit Zerg termine même dans le Top 4, prouvant, même si son style de jeu fait parler, qu’il est sacrement costaud.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Cornelius
Cornelius - 27/11/2012 13h23
On peut dire que c'est du résumé ça !

On pouvait évoquer pour la Dreamhack, la désillusion Stephano qui n'est pas sorti de son groupe alors qu'il aurait pu facilement. La decepetion Forgg qui lui aussi n'est pas sorti de so ngroupe et qui a une maigre victoire au compteur. Mais aussi belle performance de feast qui est sorti du BYOC comme Snute et qui ont réussi à passer les poules!

Et petite erreur dans l'article c'est pas 15 000$ que Hero a gagné mais 37 000$ c'est pas exactement pareil.
Negation
Negation - 27/11/2012 14h04
Si je dois conseiller une game de ses IEM, ce serait la game 4 de la demi-finale Grubby vs Slivko.

En ce qui concerne la Dreamhack, j'ai raté la finale pour cause d'activité social. :'(
Je suis assez heureux d'avoir vu Taeja assez en forme. J'avais peur qu'il ne brille qu'un temps et qu'il s'éteigne. :/
Nerchio est allé loin, et c'est tant mieux, il est de loin le Zerg le + agréable à regarder de la scène européenne, voir mondiale.

=)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.