d

07 oct. 2016 - Shoam Divers

Dual Universe : l'anti No Man's Sky

Dual Universe : l'anti No Man's Sky

Comme beaucoup parmi les joueurs, vous avez peut être été déçu par le résultat final de No Man’s Sky qui promettait monts et merveilles. Hello Games entourait son jeu d’un voile de mystère qui nous obligeait à croire ses développeurs sur parole. Imaginez maintenant un jeu pouvant tenir ses promesses parce qu’elles existent concrètement, preuve à l’appui, seriez vous prêts à faire confiance ? C’est exactement la mission que s’efforce de faire le studio NovaQuark pour leur bébé en cours de développement. Pour leur campagne Kickstarter, nous avons été cordialement invité dans les studios à découvrir que les promesses faites ne sont pas juste que des mots.

Open space

Dual Universe est un MMORPG galactique sandbox à serveur unique. « Build Civilisation Together ». Trois mots qui impliquent beaucoup de questions et de problèmes à résoudre, ainsi que de nombreux défis technologiques. Si je vous dis que l’objectif est de construire un univers entièrement modulable que l’on laisse entre les mains des joueurs pour qu’ils puissent en faire ce qu’ils veulent, vous imaginez facilement l’ampleur de la tâche.
 


Toutes les stations sont entièrement constructibles par les joueurs


A la manière de EVE Online, NovaQuark souhaite que les communautés de joueurs construisent leur propres alliances, leurs propres politiques, leurs propres économies de marché, leurs constructions, villes, plateformes spatiales, vaisseaux interstellaires… N’avoir de limite que l’imagination. Ils ne sont que les ouvriers d’un outil qui permettra de façonner un univers tout entier. Bien sûr, pas de serveurs séparés avec des mondes parallèles, tout le monde sera regroupé sur un même serveur unique. Le défi technologique est bien au point à l’heure actuelle puisqu’il existe déjà une démo prouvant que cette promesse est tenue. Sans rentrer en détail dans la technique, sachez que les attributions des serveurs sont à tout moment réévaluées en fonction de la densité de joueur dans un même espace. C’est malin et assez impressionnant.
 


Offrir aux joueurs une sensation de liberté sans aucune limites techniques : c'est possible


Le même, empire...

Pour le reste, tout le monde commence sur une planète où tout est minable, modifiable, destructible à la manière d’un minecraft « new gen ». Il suffit de lever les yeux au ciel pour se rendre compte que les planètes, les stations spatiales seront accessibles dès que l’on aura construit ou acheté son premier vaisseau. Une fois encore, Novaquark souhaite créer un univers complètement modulable et où l’on pourra créer sa faction et son aventure avec les personnes connectées. Un vrai monde parallèle où les joueurs seront les maîtres, à condition de s’y investir longuement et d’y apporter une vraie plus-value qui pourrait fédérer d’autres joueurs.

Et vous pouvez compter sur une communauté de joueurs déjà bien constituée puisque plusieurs dizaines de membres sont actifs sur les forums du jeu, se rêvant à créer un empire, un conglomérat ou un syndicat qui auront chacun leurs propres ambitions personnelles. Le roleplay sera sans aucun doute un point important du jeu et le monde deviendra réellement ce que les joueurs en feront.
 


Tout les joueurs commenceront autour de cet ArkShip pour s'étendre au fur et à mesure


Enfin, pour les amateurs de SF, il faut savoir qu’Alain Damasio, célèbre auteur à succès et scénariste de Remember Me, a rejoint récemment le projet pour construire la backstory du jeu. Preuve que de grands noms commencent à se greffer à une aventure humaine déjà bien avancée.

Pour plus de détails, vous pouvez vous rendre sur leur Kickstarter où il reste encore quelques jours pour réunir les derniers fonds et les aider à construire une nouvelle galaxie qui n’attends que vous. 

https://www.kickstarter.com/projects/1949863330/dual-universe-civilization-building-sci-fi-mmorpg

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Ellyrion
Ellyrion - 10/10/2016 16h57

Souvent lorsque l'on présente des jeux 100% sandbox j'ai un peu peur... Tout simplement parce que je trouve que les développeurs confondent souvent "sandbox" et "farming" (Ark Online, No Man's Sky, etc..). Donc on joue pendant 4 à 5 heures on se dit "bon je m'ennuie, je fais quoi maintenant ?" alors que le jeu était annoncé comme permettant une grande liberté d'action et de création... Alors à la EVE on a un jeu où y a les casuals qui abandonnent rapidement et les "hardcore" qui monopolisent le jeu. A mon avis il est primordial que le jeu intègre un univers déjà existant aussi minimal soit-il (histoire, missions, etc...) pour que les joueurs puissent l'exploiter et vraiment le découvrir. Enfin je pense qu'il aussi est essentiel pour ce genre de jeux d'avoir une béta/alpha ouverte aux joueurs afin d'au moins valider les mécaniques de jeux, de vérifier que c'est amusant et non barbant. A voir/ 10
PS : DAMASIO avec un seul S

Darkkoubi
Darkkoubi - 11/10/2016 08h41

C'est corrigé pour Damasio =)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.