d

19 juin 2014 - Mandark Divers

E3 2014 : Euphorie, eucharistie et...excommunication ?

E3 2014 : Euphorie, eucharistie et...excommunication ?

Bon a y'est, l'E3 2014 se termine et on en sait désormais un peu plus en ce qui concerne les ambitions et stratégies de Microsoft, Sony et Nintendo pour les mois à venir.
Et s'il y a un facteur qui aura rarement autant compté que cette année, c'est bien celui du rapport de force entre constructeurs/éditeurs, qui en dit long sur le positionnement que chacun des trois uber-poids-lourds du secteur peuvent espérer occuper lors des mois à venir.

Ainsi, si l'on devait résumer la posture de chacun des trois Nazguls de la console de sauron salon à l'aune de leurs conf' respectives, voilà ce qui pourrait en ressortir : Sony a arboré la posture du vainqueur de l'année qui (comble de la coolitude marketing) ne donne même pas l'air d'y toucher, Microsoft s'était mis en mode humble-à-mort après le loco malpaso de l'année passée...et Nintendo disait en substance : « moi ces deux là, j'les connais pas ! ».

Paye ta réhab !

Le positionnement de Microsoft, pour commencer, mérite que l'on y prête attention d'un peu plus près.
Tellement rentré dans le best of de l'Epic Fail mondial à cause de l'obus qu'il tira dans un magasin de prothèses lors de l'édition précédente, le constructeur choisit d'afficher une mine repentante et prévient d'emblée que cette fois-ci ce sera « tout pour le jeu, tout pour les joueurs », ce que je ne peux pour ma part que reconnaître bien volontiers à la vue du line-up présenté. Certes leur contre-performance de l'année passée a bien terni leur image en plus d'ouvrir un boulevard à Sony sur la route vers la première place du podium dans cette nouvelle étape de la maintenant légendaire « guerre des consoles », mais l'important au bout d'un moment ce n'est plus l'erreur, mais comment la réparer.

Et force est de constater que Crosoft se donne les moyens en orientant soudain sa com' vers le « tous copains, tous frères », ce qui ne peut que faire zizir après les déclarations, il y a un an, de Don Mattrick (le précédent CEO de la boite) pour le moins peu respectueuses envers la communauté Xbox.
Et même si, A-fu*****-merica oblige, certaines ficelles avaient un peu des allures de câble d'amarrage, c'est en même temps plutôt finement joué comme tentative de reconquérir un public qui vous boude, et qui plus est pour la pire des raisons : parce que vous lui avez donné l'impression de le trahir !

Et là on a eu une vraie leçon de communication corporate réussie, empruntant un élément à la concurrence par ci (« ce qui est au centre de notre stratégie était, est, et sera toujours le jeu »), voire la citant (sur le bandeau affiché à l'écran présentant chaque intervenant était précisé, en plus du patronyme des gusses, leur jeu préféré, et pas mal mettaient Nintendo et Sony en avant) afin de jouer sur un registre très « famille » (« avec Sony et Nintendo, notre but est de faire les meilleurs blah blah blah ») tout en n'oubliant jamais de rappeler aux joueurs que sans eux la Xbox ne serait rien et que maintenant, promis-juré-craché-fini-de-déconner, rien ne se fera sans que ce soit pour eux le rêve bleu !

Scalebound, de maître Kamiya, uniquement sur Xbone...Arrrrrggghhhh !!!!

Une mécanique bien huilée donc, mais au service d'une sincère envie d'être à la hauteur de la bonne réputation que le constructeur/éditeur s'est patiemment forgée ces 13 dernières années, et soutenue par un line-up qui donne bien envie d'investir dans une Xbone, malgré qu'elle est moche (pas la peine de laisser le moindre « comment » sur cette affirmation qui n'engage que mézigue, j'y répondrai même pas).

Pour autant certains signes ne trompent pas. La 360 par exemple, était la grande absente de la conf' Microsoft, preuve que le géant de Redmond mise maintenant tout sur son dernier bébé, et il lui faudra mine de rien batailler sévère pour rattraper un Sony qui lui s'est patiemment créé une « Triforce » avec la synergie PS3-PS4-PS Vita, Triforce qu'il n'hésite d'ailleurs pas à brandir à tout bout de champ tel un fer de lance chauffé à blanc !

Car Sony, qui n'a pas laissé un centimètre carré de terrain à l'ennemi après que ce dernier ait livré à son public sa vision très 1984 de l'avenir du jeu vidéo, a visiblement décidé d'enfoncer encore un peu plus le clou pour garantir son avance sur les p'tits ricains.

Veni, vidi, vici !

La conf' du constructeur fut donc véritablement la conférence des vainqueurs et tout le staff affichait une insolente bonhommie – parfois un brin condescendante -, bien compréhensible après tout, car comment ne pas se sentir le roi du monde à la vue de tous ces chiffres qui défilaient sur l'écran ? Tant de millions de parties jouées sur PS4, tant de milliards de parties regardées et partagées sur PS4, tant de trilliards de millions de matchs multi livrés sur PS4, tant de infinité à la puissance carré de culs-sur-la-commode sur PS4...

Bref, ils cartonnent, on est content pour eux, et ça risque de rester comme ça un moment, bikôze pour ce qui est du contenu à venir eux aussi présentaient du généreux, du kifékif, comptant bien ainsi ne pas laisser respirer leur rival. Et si la présentation d'Uncharted 4 était attendue (et mâtin, quel sublime trailer, ou comment clôturer un show en beauté !) c'est l'annonce de l'arrivée de titres free-to-play et du Playstation Now (le service permettant de jouer à une bonne partie de la ludothèque PS3 sur le cumulonimbus) sur le PSN qui risque de provoquer un certain engouement, en plus de venir compléter une offre déjà riche en jeux Kdo (les abonnés PS + en ont pour leurs brouzoufs) et promos diverses.

Faut-il vraiment que je fasse un commentaire ?

Frères-ennemis, Sony et Microsoft ont eu en commun cette année de centrer à mort leur discours sur le bien-être de leurs communautés respectives et l'importance d'en faire partie (et tu parles si ça va pas encore alimenter les guéguerres stériles entre pro-l'un ou pro-l'autre !). Bon perso les trophées, succès et autres achievments je m'en tape un peu l'oreille droite avec une babouche et en général j'apprécie qu'on ne s'adresse pas à moi comme si j'étais un bisounours, mais il faut bien retenir que l'important c'est que le joueur soit gagnant, alors ça fait zizir de voir qu'en tant que constructeurs et éditeurs, ils mettent les bouchées-doubles.

Y'en a un qui bande à part...

Et Nintendo ? Y boude ?

En fait...on dirait bien.

Certes, c'est officiellement pour raisons de santé qu'Iwata san n'a pas pu se rendre à L.A cette année, mais à la vue de leur « Digital Event » diffusé il y a un peu plus de 24 heures, on peut s'interroger sur ce choix de snober la traditionnelle conférence de clôture live pour la remplacer par une vidéo destinée à rappeler z'yeux du monde que chez Nintendo on fait du Nintendo, un point c'est tout ! Et ce sans trop se soucier ni des concurrents ni des modes et sans prendre tout ça trop au sérieux, comme en témoignaient d'ailleurs les excellentes petites scénettes en pâte à modeler et la présentation du nouveau Smash Bros. par un Iwata Satoru et un Reggie Fils-Aimé dopés à l'After-Effect.

En tout cas là aussi le message est clair : hors de question de laisser tomber la Wii-U et qu'on ne me parle pas de nouvelle génération ! Chez Big N on n'a pas besoin de puissance, on a besoin de bons jeux (et nous on fait des bons jeux, justement) !


Bref, Nintendo donne clairement l'impression que cette nouvelle guerre des consoles ne le concerne pas le moins du monde et qu'il ne joue pas dans la même cour. Une attitude qui risque d'alimenter quelques débats houleux selon que l'on considère qu'ils sont soit dans le défi, genre « on a survécu à tout alors même pas peur (une baisse de prix significative pour la noël et un nouveau Zelda avant un an, et si avec ça on vous bouffe pas tout cru on rappelle le docteur Kawawiifit !) », soit dans le déni, en refusant d'affronter le terrible et très remonté MicroSony sur le terrain du toujours-mieux-et-bien-plus-encore-pour-notre-communauté-chérie.

Tant qu'il y aura des Zeldas...

The future is now

Qu'attendre donc des mois à venir ? On ne peut certes que se perdre en conjonctivites, mais ce qui est sûr c'est qu'on va se remuer les doigts, beaucoup, sur du très beau et du très varié. Et après une année qui a un peu marqué le pas en termes de cadence de sorties élevée (par rapport au trois précédentes), majoritairement pour cause de remplacement des troupes, je pressens un prochain retour des rythmes de folie pour ce qui est du testing.

Cela risque d'être d'autant plus intéressant que, contrairement à la période 2006-2013, où le marché de la console était représenté par deux constructeurs - offrant quasiment tellement les mêmes services que seules leurs quelques exclus respectives permettaient de les différencier - et un outsider qui avait parié sur le fait que, oui, perdre du poids ça peut aussi être amusant et même vendeur au point d'en faire un jeu pour accompagner son régime, Sony a cette fois-ci pris une confortable avance sur Microsoft dès le début des hostilités, non seulement sur le marché mais surtout dans le cœur des joueurs. Aussi il est important pour Microsoft de ne pas trop laisser l'écart se creuser avec son principal compétiteur pour ce qui est du parc de consoles installées dans les foyers, et donc de bouger vite, très vite, comme au Trou d'Ball !

La baisse de prix de la Xbone justifiée par l'abandon du bundle imposé console/Kinect arrive avec six mois de retard, mais elle est enfin là et on souhaite que Crosoft continue a tirer les vertus d'une conduite certes corporate, mais malgré tout toujours suffisamment consciente de ses forces et de ses faiblesses (et l'orgueil est le plus grand des péchés, ô mes sœurs z'et mes frères) pour se forger enfin une vraie identité.
Après tout, c'est comme ça que Sony a gagné ses lettres de noblesse en son temps.

Quant à Nintendo...je crois que je vais lancer un dé de 20.
Plus sérieusement la firme de Kyoto a les moyens de ne pas perdre la face, voire sérieusement redevenir un challenger avec qui il faudra en découdre, si tant est qu'elle décide de baisser significativement le prix de sa Wii-U (qui est sans doute justifié vu ses capacités, mais qui dans la tête du joueur moyen constitue maintenant un blocage face à la débauche technologique d'une concurrence qui n'est pas beaucoup plus chère) et sérieusement garnir son catalogue en titres mémorables.

Donc, amie lectrice, ami lecteur, je te dis à très très bientôt.

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

10 commentaires

Narsil
Narsil - 13/06/2014 12h13

Un article bien rédigé,autant au niveau de l'orthographe que de la présentation,c'est très agréable à lire et ça fait plaisir car pendant un temps les articles avaient perdu en qualité,bref continuez comme ça!

Sinon au niveau de l'E3 je ne vais rien dire,je suis pas très console,à part la wii avec des potes,mais je vais certainement pas l'acheter moi-même donc voilà..

Mandark
Mandark - 13/06/2014 14h40

@Narsil. Merci l'ami, ça fait vraiment plaisir.

Ugcharn
Ugcharn - 13/06/2014 15h02

Super article, moi j'avais la flemme de regarder l'E3 et j'attendais un résumé, en voila un super, et bien écrit. Je rejoins l'avis de Narsil :)

Bref, beau boulot et merci !

Mandark
Mandark - 13/06/2014 21h49

Merci à toi !

LBot
LBot - 14/06/2014 11h14

Seule erreur que j'ai pu relever c'est la répétition de "mois à venir" 2 fois dans ton intro. Autant dire un détail insignifiant...
Pour le reste, bon article, agréable à lire.
Continue comme ça.

Mandark
Mandark - 14/06/2014 14h07

Arghhh...la redondance qui tue ! Merci à toi de venir à moi, en tout cas, pour me forcer à toujours renforcer ma vigilance ! Et heureux que le papier t'ait plu.

aloxxx
aloxxx - 14/06/2014 14h16

Je me joins aux autres pour te remercier Mandrak. C'est sans doute la première fois depuis le départ de kere et lelfe que je lis un article sur le site O'gaming (et je les lis tous) qui soit peu fourni en fautes d'orthographe et de français (sauf celles qui sont évidemment faites exprès). J'en ai même été au départ choqué par les mots mis à la place d'autres (conjonctivite) parce que d'habitude ici les fautes ne sont pas faites exprès pour faire rire, mais pleuvent. Par contre le titre " y en a un qui bande à part " est un peu gore. Je vois bien que c'est pour la vanne, mais il serait quand même préférable de rajouter un "fait".

Pour le contenu, en plus le message était clair, net, précis, et avec le petit brin d'acidité qui fait grincer des dents et qui fait plaisir.

J'espère bientôt lire à nouveau ton travail.

Mandark
Mandark - 14/06/2014 15h33

Tout le plaisir est pour moi ! Et veuillez par avance, toutes et tous, excuser mon côté gore (parfaitement assumé par ailleurs), mais j'ai beaucoup de mal à le réfréner, d'autant plus que sans lui je risque de passer à côté de calembours comme seul Orphée ose en faire, et il se trouve que c'est de ceux-ci que je suis particulièrement friand !
Gracias amigos, et j'suis bien jouasse que vous ne me voyiez pas rougir...

barbatouffe
barbatouffe - 14/06/2014 16h01

c'est marrant mais j'aurais plutot tendance a prendre une wii u si je devais choisir entre les 3 ,je sais pas justement moi la débauche au niveau hardware de chez sony et M me file un peu la gerbe . le line up me parait bien fade sur x box et playstation aussi ,je commence a me sentir comme un vieux con mais j'en ai marre de tout les jeux photo-réaliste première personne qui sortent

lolosansstress
lolosansstress - 16/06/2014 14h18

Aahhhh un peu d'humour cynique dans ce monde de sérieux ^^

Franchement j'adore ton post, avec des vannes bien placées, des références par-ci par-là (Pen of Chaos sors de ce corps!!!), de l'humour là où il en faut, tout pour plaire! Perso je t'ai lu sans difficulté, et j'ai pris plaisir à lire cet article car tu es sérieux dans la rédaction mais en même temps tu y ajoutes un peu d'humour qui est pour ma part très bien accueilli!

Sinon niveau console perso j'ai pu tester la Xbox one et ses exclusivités (je ne citerai pas forza 5) sont justes sublimes, mais le mauvais point de microsoft est son absence de rétro-gaming, surtout que la Xbox 360 est pas tellement vieille, c'est leur avant dernière console en date! (c'est d'ailleurs pas mal pour ça que microsoft a fâché ses joueurs, car si me me trompe pas au début de l'E3 2013 ils voulaient fermer les serveurs 360, donc annihiler purement et simplement le rétro-gaming. Je crois que finalement ça s'est pas fait, et c'est tant mieux)

Enfin bon, on verra bien ce qu'il adviendra ce ces trois là!

ps: zeldaaaa!!!! (:bave:)

pps: en espérant que Nintendo nous fassent des bons zelda, pour en rattraper quelques uns ^^

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.