d

15 janv. 2015 - Vandwyn Divers

Elite : she's Dangerous

Elite : she's Dangerous

Si 2015 s'annonce comme une année forte pour les fans de science-fiction et de space opera, tant en films qu'en jeux, on n'oubliera pas que 2014 s'est terminée sur un bouquet final de EVE Online à Elite : Dangerous. Parlons de ce dernier, voyons ce qu'il vaut, vous fera-t-il perdre la tête ?

Dans longtemps, dans notre galaxie...

Un peu de lore pour débuter. L'histoire derrière Elite : Dangerous est présente sans pour autant prendre tout un roman, mais je vais faire encore plus bref. Vous avez à votre disposition l'univers, c'est votre terrain, faites-en ce que vous voulez. Ou presque. Si l'économie des stations spatiales est impactée par les manipulations des joueurs, il n'y a pas eu de gros impacts remarqués durant les phases de tests et en ce début de release. Laissons néanmoins le temps au jeu de se faire, ce n'est pas tout de suite que nous verrons les premiers grands exploits du what the fuck. Mais revenons-en à nos moutons : l'univers est partagé en trois factions, plus quelques factions indépendantes. Ces trois géants qui sont plongés dans une guerre intense sont les Fédéraux originels, qui détiennent notamment le système Sol... oui le nôtre, avec cette bonne vieille Terre. Ensuite, il y a l'Empire, qui une fois n'est pas coutume avec un nom pareil, porte le masque du méchant pas beau. Il pratique l'esclavage, a une civilisation très structurée, et fait tout dans l'opulence. Les impériaux sont inspirés des antiques romains. Allez savoir pourquoi, ce sont mes favoris. Enfin, pour les fans de liberté et d'herbe à fumer, il y a l'Alliance, formée par des puissances indépendantes pour défendre la cause des petites factions contre les deux géants précédemment cités.

L'immense vaisseau amiral de l'Empire.

Il n'y a pas de choix fixe, d'ailleurs il n'y a pas de choix tout court. Vous voulez être l'ennemi de tout le monde, ou le meilleur ami de la galaxie ? Libre à vous. Après tout, c'est votre profit personnel qui va prédominer au début de votre aventure.

Les carrières

Vous entendrez souvent parler de carrières pour Elite : Dangerous. Elles désignent les différentes occupations possibles qu'ont les joueurs. Ainsi vous pourrez devenir chasseur de primes, contrebandier, marchand, mineur, pirate, explorateur... et changer quand bon vous semble. Pour y parvenir, vous aurez évidemment besoin d'un vaisseau, ou plusieurs. Lorsque vous faites l'acquisition d'un appareil, le jeu vous permet soit de l'acheter entièrement et de placer votre vaisseau actuel au hangar de la station, soit de revendre celui-ci pour avoir une remise sur votre nouveau jouet. Notez à ce propos qu'il n'y a pas de décote des objets, donc si vous achetez pour tester ou par erreur quelque chose, vous pourrez le revendre au même tarif. Exceptions faites des munitions et du carburant.

Le Sidewinder, tout premier vaisseau du jeu !

Actuellement, il n'y a que 15 vaisseaux différents jouables ; un seizième est en approche dans les prochaines mises à jour. Certains sont très spécialisés pour une carrière, d'autres sont plus polyvalents. Au-delà de l'obtention d'un appareil, vous pourrez vous consacrer au fitting, c'est le terme employé pour désigner la modification de l'équipement des vaisseaux. Il est assez difficile de le faire à l'instinct, vous aurez besoin des wikis et des guides pour bien comprendre, car certaines mécaniques et certains chiffres sont cachés dans le jeu. D'ailleurs, vous pouvez rejoindre la communauté francophone assez aisément, et vous y trouverez des personnes prêtes à vous aider à commencer.

C'est tout ?

Eh bien, oui. En digne space opera qui commence tout juste, Elite : Dangerous ne permet pas de faire grand chose en-dehors de la quête aux crédits par l'intermédiaire des carrières, et le gain de réputation auprès des différentes factions. Alors certes, persiste le but d'atteindre le rang d'Élite pour faire entrer votre nom au panthéon des plus brillants pilotes de l'univers, mais en-dehors de cela, il faudra patienter jusqu'aux prochaines mises à jour. Beaucoup de contenu a été annoncé : exploration des planètes, outils de jeu en escouade, de nouveaux vaisseaux... mais à l'heure actuelle, le jeu parait bien vide, et je ne peux que vous conseiller de patienter avant de l'acheter si vous êtes intéressé. Très clairement, l'enjeu pour Elite : Dangerous, sera de disposer d'un contenu pouvant rivaliser avec celui de Star Citizen lorsque ce dernier sortira, sinon je présage un écroulement rapide.

Une dernière chose avant de vous laisser

Vous pouvez jouer de trois façons différentes à Elite : Dangerous. Complètement en ligne, en groupe privé, ou seul. Dans tous les cas, votre progression sera compatible avec les trois modes. Alors quel intérêt ? Eh bien, avouons que pour l'heure, jouer en équipe n'est pas facile et surtout ce n'est possible qu'avec des amis enregistrés. C'est fort dommage, et les outils promis pour permettre les interactions en escouade sont très attendus par l'ensemble des joueurs actuels.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

AlexFast
AlexFast - 15/01/2015 22h10

Un super jeu. Perso moi j'adore et j'y joue dès que j'ai le temps. Bon la prise en mains est vraiment difficile. Après 2-3 heures, on commence à avoir les bases du pilotages. Les possibilités sont immense et beaucoup d'ajout sont prévu prochainement. Vraiment si vous aimez le style Space Opéra, si vous avez aimé Freelancer alors ce jeu est pour vous !!!

Obikin
Obikin - 16/01/2015 14h11

Oui, le jeu est bien vide pour l'instant.
De plus, il souffre de quelques problèmes particulièrement gênants :
- Il est quasiment impossible de jouer avec des amis, les interactions entre les joueurs sont très limitées.
- Le minage est une activité pénible car il faut récupérer les fragments un par un et comparé à d'autres activité c'est assez peu rentable notamment parce qu'on perd beaucoup de temps à récupérer les fragments (invendables tels quels, il faut en cumuler plusieurs et il faut tout faire à la main... Bref, c'est juste trop chiant).
- Les stations ne sont pas toujours pratique à aborder. J'ai perdu 3 vaisseaux, dont 2 ASP Explorer pleins et à chaque fois c'est en m'écrasant à la sortie ou à l'intérieur de la station en me dockant. A côté de ça, les pirates ne m'ont jamais posé problème. C'est particulièrement con de perdre 1H30 à faire des allers retours bêtes et méchants juste parce qu'on s'est un peu trop approché de la tour de contrôle de la plateforme devant la notre alors qu'on allait à vitesse réduite... Malgré le bouclier !). Et je ne parle même pas du système qui permet de docker automatiquement, j'ai essayé, je suis resté coincé devant l'entrée sans qu'il se passe rien, finalement je l'ai fait en manuel et j'ai revendu l'objet.
- Sinon les missions sont pénibles à trouver. Au début on cherche des missions qui rapportent entre 5 et 10k, on en voit qui donnent 500 crédits et d'autres 150k mais qu'on ne peut pas faire. Il faut faire très attention aux missions qu'on prend car certaines demandent de trouver des objets illégaux dans de nombreux systèmes. A la fin, les quelques missions qui rapportent 150k ne sont plus si intéressantes car faire un aller retour commercial rapporte plus que de faire la mission qui envoie dans un système sans route commerciale viable. De plus, on voit à peine l'impact des missions par rapport à la station. Au mieux, on devient allié avec les stations du système mais ça sert pas tant que ça.
- D'ailleurs à propos du commerce, il faut rentrer les systèmes et stations à la main à chaque aller donc pour un aller retour, ça demande d'aller 4 fois dans les menus pour choisir sa destination... Et de recommencer à l'aller retour suivant car on ne peut pas sauvegarder les trajets.

Au final, ce jeu à beaucoup de potentiel mais n'aurais jamais dû sortir dans cet état. J'attends de voir comment il va évoluer car beaucoup de choses peuvent être faites mais pour l'instant je regrette mon achat. A la base je voulais surtout jouer avec des amis... Et c'est vraiment la galère.

Hoelic
Hoelic - 16/01/2015 14h36

Bah c'est pas un jeu pour casu quoi ;)

canardfringant
canardfringant - 18/01/2015 20h32

Perso je suis bien sur l'alpha de Star Citizen ;)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.