d

07 mai 2018 - Perco Dota 2

Epicenter XL : Paris gagnant !

Epicenter XL : Paris gagnant !

À peine dix-huit jours après l’annonce d’un étroit partenariat avec l’équipe chinoise LGD sur DOTA2, le PSG soulève son premier trophée.

En signant un accord avec LGD et en renommant l’équipe PSG.LGD, le Paris Saint-Germain eSports (qui va bientôt – enfin – ôter ce « S » majuscule) savait qu’il pouvait marquer son retour au MOBA du sceau de la victoire mais sans doute pas si tôt, pas si fort. Lors de l’Epicenter XL, un tournoi major Moscovite, la formation sino-parisienne a réalisé le parcours parfait.

Bon baisers de Russie

Le PGS-LGD s’est qualifié dans l’arbre final après avoir terminé second de son groupe derrière la  Team Liquid, un résultat qui semblait logique lorsqu’on sait que l’équipe à l’hippocampe est seconde au classement aux points dans le circuit professionnel, double tenante en titre de l'Epicenter et dernière gagnante du TI .
 


Même après le tournoi, la hiérarchie ne bouge pas pour les deux premières places... mais l'écart se resserre.
Crédit : liquipedia 

 

Dans le winner bracket du tournoi, le PSG-LGD s’est pourtant tranquillement faufilé jusqu’en finale, après s’être défait de Virtus.pro et de la Team Liquid, autant dire en envoyant en repêchage les deux favoris.

Et on fait tourner les soviets !

On attendait Virtus.pro, probablement la meilleure équipe du monde, mais ce sont d’autres russes qui ont décidé de prendre le rôle de « locaux de l’étape ». L’équipe FlyToMoon a réalisé un parcours incroyable, que personne n’attendait. Partant directement dans le loser bracket car n’ayant terminée que troisième de son groupe, l’équipe russe a successivement éliminé, excusez du peu : paiN Gaming, OG (certes pas au mieux de sa forme) et leurs compatriotes de Virtus.pro. Et avec la manière.

Pour donner une petite idée, l’équipe FlyToMoon ne possédait aucun point dans le classement global du circuit avant ce tournoi (675 points après), tandis que Virtus.pro, leader, en comptait…près de 8000 !

Mais cela n’aura pas suffit. Face à Team Liquid en finale du loser bracket, les petits poucets s’inclinent après un beau combat.

C’est donc une finale PSG-LGD contre Team Liquid qui a clôturé le tournoi et, comme lors du winner bracket, c’est le PSG-LGD qui s’impose 3 à 1, un peu à la surprise générale mais légitimement, et empoche le demi-million de dollars promis aux vainqueurs.
 


On devrait faire de plus grosses coupes, on ne les voit pas bien...
Crédits : PSG eSports / Epicenter XL


Première victoire d’une équipe chinoise dans un major, première victoire sous les couleurs du PSG eSports, voilà qui sent très bon pour le prochain « The International » (TI pour les intimes), le tournoi-monstre annuel de Valve. Avec les points glanés ici, le PSG-LGD peut d’ailleurs sereinement espérer être présent pour cette huitième édition. Et pourquoi pas la gagner d’ailleurs ?

Après tout l’équipe tenante du titre est… Team Liquid !

Dream big

Dans une interview accordée à nos confrères du site vpesports, Lu « Maybe » Yao, midlaner de l’équipe, annonce d’ailleurs clairement la couleur :
 

[...] je suis vraiment confiant. Au passage, c'est la première victoire en Major pour la France aussi. Mais désormais, notre objectif est le TI8. Le TI a toujours été l'objectif principal [...]


Il faudra déjà briller lors des trois prochains (et derniers) majors, dont deux organisés en Chine, avant de tenter de soulever le trophée ultime de DOTA2.

Et pour le plaisir, on terminera sur la vidéo d’introduction réalisée par l’équipe de production russe pour l’Epicenter XL, et qui nous a décroché la mâchoire :
 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.