d

21 juil. 2014 - Leandra League of Legends

Est-il possible de battre la Corée ? Partie 3

Est-il possible de battre la Corée ? Partie 3

Suite et fin de nos réflexions (bon oui, les miennes surtout) sur la puissance de l'armada coréenne. Nous saurons enfin ce qui différencie la Corée de l'Occident, et nous en profiterons aussi pour évoquer l'avenir de ces derniers. Y a-t-il une place au top pour le duo Europe/USA ? Sortez les armes, j'arrive !

Acte 3 : La mentalité coréenne 

Bon, le titre est un peu vague, le mot « mentalité » renvoie à beaucoup de concepts : la discipline, l’encadrement, la motivation et l’abnégation rentrent largement parmi eux.
On l'a vu, mettre les joueurs ensemble dans une gaming house ne suffit pas forcément à les faire gagner, les payer n’en fait pas non plus les champions du monde pour autant, alors pourquoi les Occidentaux sont-ils en retard ?
 
L'entrainement tu spammeras mon fils*
 
*Chapitre 1, paragraphe 3 de la Bible de Jésus-Thud.
 
Comme toujours, c’est l’explication la plus simple qui l’emporte et elle ne va pas plaire : nous sommes une sacrée bande de tire-au-flanc ! (bam, l’attaque gratuite) Les Coréens ne sont pas plus forts grâce à leurs gènes (lolz) et nous avons les moyens (« de fou faire parler », oui pardon, je sors) pour envoyer les joueurs dans des gamings houses et leur procurer des coachs.
Jetez votre caillasse, mais je n’en démordrai point, populace, nous avons un réel manque de rigueur dans ce que demande l’entraînement pour devenir des champions. Éliminons les critiques que je vois venir au loin, je n’ai pas envie de cibler une équipe en particulier, mais j’ai besoin d’un exemple, donc je prendrai la meilleure équipe d’Europe sur LoL, à savoir les Fnatic.
 
« Lol, tu racontes que de la merde, ils ont été champions du monde et ils ont gagné contre les Coréens ! »
Champions du monde saison 1 : cf. mon premier article.
Des équipes européennes ont déjà gagné contre des équipes coréennes ? Oui c’est vrai, mais il faut aussi reconnaître que ces victoires sont de plus en plus rares, regardez la déroute en finale des IEM World et aux All-Stars pour ne citer que ces compétitions.
Je veux bien vivre sur des succès passés, mais après plus d’une année il va falloir commencer à réfléchir sérieusement à notre incapacité à empêcher les Coréens de l’emporter. Le but de mon propos n’est pas de dire que les Occidentaux ne peuvent pas battre les Coréens, loin de là, mais qu’ils sont assez loin actuellement de pouvoir le faire en finale d’une compétition majeure.
 
Et je cite Fnatic, mais il est facile de ne tirer que sur eux. Malheureusement, cette équipe et celle des Gambit Gaming mises à part, on cherche encore dans les archives d'autres équipes qui ont été capables de rivaliser régulièrement avec l’Asie (R.I.P. Counter Logic Europe).
 
Là où les Européens vont s’entraîner environ huit heures par jour, leur planning est radicalement différent de celui des Coréens qui passeront souvent plus de temps sur le jeu et surtout y mettront plus de volonté toute l’année (notez bien le « toute l’année »).
Prenez Fnatic dans sa préparation pour les All-Stars, un Bo3, un peu de ladder et les joueurs vont jouer chacun de leur côté, et le soir on s’amuse. Je ne dis pas qu’il faut une organisation militaire, mais on sent clairement le manque de rigueur dans l’entraînement des équipes européennes. Faire un « boot camp » c’est bien, mais quand on se rend compte que les Européens le font quinze jours avant une compétition alors que les Coréens ont ce rythme toute l’année, eh bien il y a un souci.
 
 « Oui, mais les Coréens, ils ont plein de super bonnes équipes, alors ça tire le niveau vers le haut. PS : tu dis de la merde. »
/me dodge l’argument adverse 
Alors oui, le niveau coréen se tire lui-même vers le haut, mais comme je l’ai déjà indiqué, il n’en a pas toujours été ainsi. Et je considère aussi que même si les équipes occidentales ne rivalisent pas avec le top 3 mondial, elles ont largement leur chance contre beaucoup d’équipes coréennes présentes en OGN.
Et de toute façon, pourquoi ces équipes sont-elles plus fortes ? Juste parce qu’elles jouent contre les meilleures ? Ou alors parce qu’elles s’entraînent très durement pour pouvoir les affronter ? C’est un cercle vertueux, rien de plus, rien de moins.
Pourtant, l’Europe a déjà connu ce genre de phénomène, prenez les Fnatic en saison 1 (avant même qu'ils ne s'appellent Fnatic), si vous regardez bien leurs résultats en Go4LoL, pas une seule victoire pendant un moment contre SK : l’équipe arrivait en finale et se faisait battre inlassablement. Mais lors d'une compétition en Allemagne, Fnatic s’impose, et la machine est lancée.
La clé de leur succès ? Wetdream (ancien Fnatic) l’explique à l’époque : « On a décidé de s’entraîner beaucoup plus et d’étudier la meta et nos adversaires ».
 
La clé du succès, c’est l’entraînement. Mais une chose nous différencie des Coréens : leur seuil de tolérance est plus haut que le nôtre. Ça n’apparaît pas du jour au lendemain, mais ça se travaille.
Je pense que là où les joueurs installés en gaming house pour les LCS se lèvent « tranquillou » pour commencer à jouer (souvent en fin de matinée voire en début d’après-midi si on lit les interviews), les Coréens ont un planning strict qui ressemble à un vrai horaire de travail. Clairement, les contraintes et la pression que se mettent les Coréens (pas forcément les joueurs mais les structures hein) sont plus fortes que pour nos joueurs en LCS.
Et là, on arrive sur un point-clé du débat : les joueurs sont dans un domaine qui est leur passion et sont payés pour l'exercer, et quand on est payé, même si c’est le travail de nos rêves, ça implique des contraintes, surtout dans le domaine voulant se rapprocher du sport traditionnel.
 
Alors pourquoi les Européens n’en font pas plus ?
 
Les conditions d’entraînement des Coréens sont rudes, très rudes, les horaires sont carrés et il faut être une machine, car la concurrence est âpre et laisse peu de marge. Les Coréens sont regroupés dans leurs compétitions, et nous dans les nôtres. Même si nous ne gagnons pas les World, on peut largement avoir un niveau décent (LCS) et gagner sa vie avec, alors pourquoi donner plus ? Mis à part la gloire et le cash prize, rien n’oblige les joueurs à s’imposer la même chose qu’en Corée, et quelque part ça peut expliquer la différence de mentalité.
Concernant mon avis personnel sur le sujet, je pense que les Occidentaux sont des fainéants : c’est dur mais réaliste à la fois. Si nous voulions battre les Coréens, il suffirait de nous en donner les moyens mais ça demanderait une organisation plus stricte et plus dure pour les joueurs, et ce sur du long terme.
 
« T’as qu’à le faire toi, aller t’entraîner comme eux, tu critiques mais t’es pas bon ! PS : tu racontes vraiment que de la merde, bisous. »
C’est vrai que je critique et que je suis incapable de donner sur LoL ce que donnent nos joueurs en Occident, mais voilà, je ne suis pas payé pour jouer et je ne me revendique pas joueur professionnel.
On peut prendre le parti des joueurs et dire que jouer plusieurs heures de suite par jour est déjà bien contraignant, mais je ne vais pas les plaindre.
Et pourquoi plaindrai-je les joueurs en LCS ? Ils sont payés pour ça et sont des professionnels dans le milieu, c’est donc leur travail et non leur hobby. Quand je suis au travail, mon employeur s'attend à ce que les tâches qu'il m'a confiées soient accomplies. Le fait d'avoir sa passion comme travail n’enlève rien à cette contrainte.
 
Maintenant, si on considère que s’entraîner environ huit heures par jour pour s’amuser le soir en semaine (je caricature bien sûr) et se lever relativement tard le matin (par là, j’entends « ne pas débuter un entrainement à 10 heures », par exemple) est déjà bien compliqué, alors ne tentons plus jamais de donner des lettres de noblesse à l’eSport, car s’entraîner sans relâche est la marque des grands champions, et c’est ça qui les distingue du commun des mortels.
On peut réussir avec des moyens, on peut réussir avec un staff, mais on ne réussit pas sans s’entraîner d’arrache-pied (sauf si on est ce branleur de Stephano bien sûr :D ). Les Coréens veulent la victoire sur tout le monde, et c’est ça qui les différencie du reste du monde. Les Chinois commencent à atteindre leur niveau, alors pourquoi pas nous ?

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

12 commentaires

tyreks
tyreks - 21/07/2014 15h14

Oui en clair je pense qu'il faut pas chercher beaucoup plus loin que ça : ils s’entraînent plus durement. Cet article en parle très bien : http://www.teamliquid.net/forum/brood-war/126075-the-reality-of-progaming

quasiment pas de vacances ni week end,  malgré des salaires pas énormes, et pas toujours versés. Et puis le progaming est plus ancré dans les esprits que chez nous. Aujourd'hui, quand j'essaie de parler de l'esport à des gens qui n'y connaissent pas grand chose (même parfois des gamers), je vois bien que mes interlocuteurs sont sceptiques, voire amusés. Vivement que ça change, il faut amener des moyens. Allez la team P&T, vous avez bien des qataris dans vos contacts ? :D

Diana
Diana - 21/07/2014 16h24

Autant je suis d'accord avec toute la réflexion déroulée autant pour moi l'article pose la mauvaise question.

Les structures pensent elles vraiment que l'effort en vaut la peine?

Si ils avaient la discipline coréenne ils gagneraient les 5/10 % manquant pour être au niveau on est d'accord.

Mais qu'est ce que les structures y gagneraient? Plus de visibilité inter? Elles ont déjà. Des sponsors? Boarff, la Corée est un peu un microcosme fermé.

Alors oui je suis d'accord sur ce qu'il faut faire si on veut battre les coréen. Mais l'article part du principe que les structures devraient vouloir que leurs joueurs battent les Coréens. Il suffit de voir la stratégie de EG sur tout les jeux pour comprendre que l'argent et la viabilité d'une structure n'est pas lié à ses résultats.

Weakimp
Weakimp - 21/07/2014 17h27

Même si c'était vrai pour certaines équipes, on ne peux plus dire aujourd'hui que les joueurs européens tirent au flan, ils ont de bons horaires de travail comparé aux normes occidentales (cf article -> 8h par jour).

Le problème, c'est bien que les coréens ont des horaires de travail inhumains. Ce n'est pas qu'un superlatif, c'en est vraiment rendu à un point ou c'est mauvais pour leur santé physique et mentale. (me semble qu'ils en parlaient dans un summoning insight)

Peu de chance qu'on gagne tant qu'ils considérerront leurs joueurs comme du bétail qu'ils usent jusqu'à l'os. Pour donner un exemple c'est comme si ils avaient un club de foot non limité en budget par la fifa, c'est presque déloyale comme concurence xD

P.S: j'éspère pas avoir dis de bétises sur la fifa, j'y connais rien en foot

UltraCacahueteZorr
UltraCacahueteZorr - 21/07/2014 17h56

Il n'y a pas de Budget imposé par la Fifa et c'est pas très loyal en effet ! Mais quite à choisir une comparaison, essaye de concurrencer une entreprise qui peut faire travailler ses ouvriers 15h par jour quand tu es limité à 35h semaine  , impossible. Maintenant je trouve que Leandra a soulevé la bonne question : ont-ils BESOIN de gagner les Worlds? J'irai plus loin en disant même qu'un joueur moyen/bon européen (exemple à l'arrache : freddy), gagnera au final plus qu'un moyen/bon coréen. Les Coréens ne tiennent pas la distance, ça n'existe pas un Peke/Soaz/CandyPanda asiatique, parce que les mecs finissent inévitablement par péter un câble, et je ne suis pas calé sur SC2 mais j'ai pas l'impression qu'un joueur reste très bon plusieurs années (à part le 'branleur' de Stephano).

Le jeu video doit rester une passion ! Vous voulez que ça ressemble au Sport à proprement parlé? Je suis moi même fan de sport, mais dégoûté de voir ce que ces sportifs de haut niveau doivent faire subir à leurs organismes (entraînement et surtout dopage) pour seulement exister !

Est-il possible de battre la Corée? Bien sûr sur une compet' tout est possible ! Et la rareté de l'évent ne le rendra que plus beau !

aaronii
aaronii - 21/07/2014 23h29

Je vais donner mon avis assez brièvement:

Quand on ose dire que nous sommes "sportif professionnel" on ce doit de vouloir tout gagner. Pour ça on ce renseigne sur les adversaires, on analyse, on prépare des contres, on renforce nos qualités et ont atténue les défauts. Quand on ce dit Structure Professionnelle on ce doit de vouloir tout gagner également.

Si un jour Samsung, Peugeot, ou Leclerc veut entrer dans l'esport ils iront voir qui? les Kor parce que c'est les meilleurs, donc les plus médiatisé, les plus réguliers, les plus "pro". Quand on es pro on ce doit d'etre pro dans son comportement, ce lever a 13 heures et faire le beau sur un stream en challenger pas besoin d’être pro, les ex-GGCN le font déjà ça 

Ataww
Ataww - 22/07/2014 01h40

Les Coréens ne tiennent pas la distance, ça n'existe pas un Peke/Soaz/CandyPanda asiatique, parce que les mecs finissent inévitablement par péter un câble, et je ne suis pas calé sur SC2 mais j'ai pas l'impression qu'un joueur reste très bon plusieurs années (à part le 'branleur' de Stephano).

Je ne saurais pas dire pour LoL, mais dans le cas de SC2 beaucoup de joueur sont dans le circuit depuis de longues années et sont toujours au top niveau (beaucoup viennent de Brood War et ont switch lors de la transition officielle de la Kespa). Il n'y a qu'à regarder la Proleague pour voir des légendes de Brood War (Flash, Stork, ...) ou d'anciens B-teamer qui ont saisi l'opportunité de SC2 pour sortir de l'ombre mais sont dans le circuit depuis des années.

Cependant la scène SC2 est bien plus petite que la scène LoL, les talents sont peut-être plus facilement remplacable sur LoL et la pression supplémentaire favorise le breakdown chez les joueurs.

Si un jour Samsung

Samsung sponsorise une team SC2 (Samsung Galaxy) et probablement une LoL x)

Trek29
Trek29 - 22/07/2014 09h04

Bonjour à tous,

J'avais apprécié tes deux premiers articles sur la domination coréenne sur Lol mais il y a quelquechose qui me gène dans ce dernier.

Tu affirmes que les teams occidentales sont des feignants et que l'entrainement à la coréenne explique leur meilleurs résultats : c'est inévitablement vrai et assez logique...

Mais comme le signale WeakImp, voulons nous avoir des joueurs devenant des machines qui jouent non-stop pendant 2-3 ans, gagnent tout et ensuite explosent?

Je vous rappelle que les joueurs pro de Lol ont à peu près tous aux alentours de 20 piges, voire moins : est-il sain de demander à des "jeunes" (je fais mon vieux con^^) de "travailler" à leur passioin sans s'amuser?

Existe-t-il dans d'autres sports des exemples de joueurs qui prennent leur retraite à 22ans? Je n'en suis pas sûr...

Ce que je veux dire par là, c'est la fin ne justifie pas les moyens : il ne faut surtout pas, pour l'avenir de l'esport, pousser à l'extrème la compétitivité des joueurs sinon des drames arriveront (et ils ont déjà eu lieu, en Corée d'ailleurs...).

Alors oui pour battre les teams coréennes, il faut sans doute plus s'entraîner mais à quel prix?

leandra
leandra - 22/07/2014 10h18

Les coréens s’entraînent effectivement très dur, par contre on peut relativiser l'entrainement des européens.

Tu prend Fnatic, en off tu leur demande comment ils s’entraînent pour le premier split, la réponse :

"On s'en branle un peu du premier split c'est pas super important"

Comme j'ai dis, sans demander 12 h par jour, j'aimerais déjà que les 6 a 8h soit vraiment sérieuse et pas juste spamer une game pour spamer une game.

Je cite 8h par jour (ce que je trouve loin d'être inhumain car c’est une journée de travail et bien sur on y place des pauses dedans) mais en réalité je suis persuadé que les teams ne s’entraînent pas autant en europe.(je parle sur la durée)

Encore une fois on parle de professionnel, c'est normal de leur demander du sérieux, c'est pas parce qu'on parle de jeux vidéos que les mecs doivent faire n'importe quoi.

En quoi le fait que leur travail ne soit pas juste un travail alimentaire les dédouane d'un manque de sérieux ?

Concernant la question de l'article, je me place effectivement du point de vue du joueur et de sa fierté de e-sportif et non pas du coté des infrastructure qui effectivement ne gagne pas tellement plus dans le cadre actuelle à faire travailler plus ses joueurs..

(donc oui je suis d'accord avec toi Diana ^^)

Je vous rappelle que les joueurs pro de Lol ont à peu près tous aux alentours de 20 piges, voire moins : est-il sain de demander à des "jeunes" (je fais mon vieux con^^) de "travailler" à leur passioin sans s'amuser?

Existe-t-il dans d'autres sports des exemples de joueurs qui prennent leur retraite à 22ans? Je n'en suis pas sûr...

La réalité des autres sports c'est que pour percer les mecs vont tout donner et dans la majorités des sports / cas actuellement, les jeunes sportifs gagneront moins que les joueurs de lol dans une team comme fnatic.

Streamer devant ton pc, chez toi, à ton rythme, avec ton planning => Ca j'ai rien à dire c'est une passion.

Etre sous contrat, jouer dans une lige professionnel => C'est ton métier, oui tu le kiff c'est sur ton jeu préféré mais c'est un métier donc ya rien d'inhumain encore une fois à devoir t’entraîner 5 jours par semaine pendant 8h.

Je me répète mais je vois pas pourquoi l'age (ils jeunes oui mais ils ont choisis de vouloir jouer à lol au lieu d'avoir un autre métier), ou le fait de jouer à un jeu vidéo doivent empêcher de s'imposer une discipline plus stricte.

Tu soulève une question que je trouve très importante aussi, la question de l'age de la "retraite", je pense que je traiterais ça dans un article parce que c'est intéressant !

Mais en vrac je pense surtout que cet age de la retraite s'explique par plusieurs facteur autre que juste la pression de l'entrainement :

-Le fait que jusqu’à présent l'e-sport ne durait pas des années sur un jeu (et switch d'un jeu à l'autre est compliqué)

-Les joueurs qui prennent leur retraite le font souvent car ils sont en perte de vitesse sur un jeu et que ce n'est plus rentable pour vivre, ils préfèrent se ré orienter (reprendre leurs étude etc) car ils sont encore jeune et que c'est plus facile qu'a 30 ans.

-League of legends et sc2 sont des exceptions niveau rémunération dans l'e-sport, c'est compliqué de vivre plusieurs années sur un jeu comme CS par exemple.

Les cas de pro players qui pouvaient vivre du jeu étaient très rare avant l'explosion de LOL.

-League of Legends existent depuis plusieurs années, beaucoup de joueurs sont présent depuis le début et ne semblent pas prêt à prendre leur retraite.

Au final on se rend compte que de ce point de vue la (la retraite dont tu parle) on est en train de vivre une mutation dans le milieu (et c’est assez intéressant à observer )

En tout cas merci pour vos retours, continuez à débattre je vous attends :D

Sowet
Sowet - 22/07/2014 11h01

Si je peux me permettre, peut-etre que le droit du travail diffère grandement entre l'Europe et la Corée non ? Je ne m'y suis pas penché, mais je suis prêt à parier que oui.

Parceque en étant joueur pro, donc salarié, et j'imagine non cadre, je ne pense pas que le code du travail autorise à jouer plus de 100h par semaine (ce que doivent faire les coréens). Il suffit de voir la mentalité que l'on a en France, ou, lorsque j'étais apprentis dans une boite, et que mon responsable ne voulait pas que je fasse d'heure supp car ce n'était pas autorisé dans mon contrat...

Bon d'accord je ne pense pas que si la loi européenne l'autorisait, cela serait fait par nos joueurs, mais je pense que le rythme de travail de nos joueurs est très encadré, et que cela joue en leur défaveur. Surtout vu l'image que peut avoir l'univers des jeux vidéos dans nos pays occidentaux.

Après, partant de ce principe, si les joueurs ne peuvent pas jouer sur le facteur temps de travail, rien ne les empêche de bucher sur leur "productivité", avec des plannings moins souples et davantage organisés.

Donc je pense que oui, les coréens s’entraînent beaucoup plus que nos joueurs, mais qu'il y a des facteurs explicatifs à cela.

Voilà, sinon très belle brochette d'articles, qui soulève beaucoup de questions très interessantes !

Trek29
Trek29 - 22/07/2014 11h03

Re à tous,

Tu as raison de dire que dans des conditions professionnelles, une certaine quantité d'investissement est requis et c'est bien normal. Ma question était de savoir jusqu'à quelle quantité justement cela peut-il être bénéfique tant pour les résultats que pour l'épanouissment des joueurs.

Dans quasiment tous les sports, il existe une réglementation sur l'entrainement des jeunes sportifs de haut niveau (nbres d'heures, maintien d'un apprentissage en parrallèle, etc...). Chose qui n'existe nullement dans l'esport.

Or, l'historique du développement des disciplines sportives est plein de jeunes talents que l'on a poussé à bout et qui ont explosé quelque temps plus tard.

Je suis éduc sportif et j'aime l'esport : mon souci avec ton article était que j'avais l'impression qu'il prônait l'entrainement à l'extrème comme la panacée pour arriver aux meilleurs résultats possibles. Or étant donné l'âge relativement jeune des joueurs (tu me l'accorderas^^), selon bibi, la clef de la réussite est sans doute dans un juste milieu à trouver entre activité pro et plaisir de jouer (d'ailleurs les top teams coréennes organisent des activités annexes pour leurs joueurs apparement).

Cela étant dit, en tant que spectateur, je prends plus mon pied devant l'OGN que devant les LCS^^.

A plus

DvileDoudou
DvileDoudou - 22/07/2014 14h22

"Existe-t-il dans d'autres sports des exemples de joueurs qui prennent leur retraite à 22ans? "

-> la gymnastique féminine \o/  (j'ai gagné quoi ? ) ; puis question entrainement, la GRS ça doit être sympas pour les jeunes filles en question.

Sinon on peut rappeler que Laure Manaudou a été championne Olympique de natation à 18 ans.

Il se dit que les entrainement de natation c'est 6-8h de nage quotidienne + de la muscu (si un vrai sportif pouvait confirmer svp)

Donc voilà, pour atteindre le top du top faut des sacrifices énormes, les jeunes occidentaux sont capables de les fournir dans pleins de domaines mais pas dans l'e-sport..... de la à dire que les pro-gamers EU sont des branleurs.....

leandra
leandra - 22/07/2014 16h20

Pour le coup je pense pas que le droit du travail impacte vraiment.

Déjà parce que les joueurs jouent en Allemagne et donc le droit la bas est différent du notre et pour le cas des joueurs occidentaux j'ai d'énormes doute sur le fait que les structures se soient même posés la question un jour.

Et effectivement je ne prône pas du tout l'entrainement à outrance (sauf en cas de préparation pour une grosse compétition).

Je pense que tu peux organiser tes entrainement avec autours du sport, des activités ce genre de chose, mais ce que je critique sur le fond c'est le socle dur d'entrainement (je me base sur 8h pour un horaire de travail lambda), à un moment t'y coupe pas et franchement quand t'entends le planing de préparation des all stars par soaz, je pense qu'on est loin d'un truc vraiment opti.

C'est vrai que la question coréenne peut être posée, s’entraînent il trop (au détriment de beaucoup de chose) ou c'est juste nous qui trouvons ça trop dur ?

C'C’est compliqué de répondre :p

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.