d

16 févr. 2015 - MMC Divers

Evolve : le test !

Evolve : le test !

Evolve a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours, en bien... ou en mal. Les critiques sont nombreuses, les langues acerbes, tandis qu'en face les éloges sont sans appel et peut-être un peu aveugles. Voici le test par O'Gaming !

Evolve, premiers pas

Evolve est un jeu édité par 2K (GTA V, Bioshock, Borderlands) et développé par Turtle Rock Studio (Left 4 Dead). Il s'agit d'un FPS au gameplay asymétrique, avec une équipe de quatre joueurs d'un côté contre un seul joueur de l'autre. Les quatre joueurs de l'équipe incarnent des chasseurs tandis que leur adversaire solitaire joue un monstre extraterrestre particulièrement coriace. Les chasseurs sont de quatre classes différentes : un médic, un assaut (le gros bourrin), un trappeur (qui est chargé de piéger et gêner le monstre) et un support (dévoué au soutien des rôles précédents via des compétences mixtes). Le tout se joue soit en escarmouche, à travers le mode chasse classique qui consiste à tuer l'équipe d'en face, soit en mode évacuation.

Le mode évacuation permet à une équipe de chasseurs d'affronter un monstre au cours de cinq parties. Après la première, deux autres cartes, avec un mode de jeu chacune, sont proposées à chaque fois pour un vote proposé aux cinq joueurs. Il y a pour l'instant trois modes de jeu : la chasse qui est donc un affrontement classique, le « nid » qui consiste pour le monstre à défendre des objectifs et pour les chasseurs à les atteindre, et enfin le « sauvetage » qui consiste pour les survivants à sauver au moins cinq PNJ sur neuf et pour le monstre à en tuer au moins cinq. Notons que la cinquième et dernière carte est forcément sur un quatrième mode de jeu où le monstre doit détruire trois points relais défendus par les chasseurs.

La mécanique de jeu tourne autour d'un concept de vie. Pour le monstre, vous avez de la vie définitive, qui augmente à chaque évolution, et de la vie rechargeable, obtenue en mangeant des animaux et appelée bouclier dans le jeu. Vous voulez donc ne perdre que le bouclier et le moins possible de vie lorsque vous affrontez les chasseurs. Du côté de ces derniers, leur vie peut être récupérée par les soins du médic, mais chaque mise à terre ou mort (après laquelle vous revenez en parachute deux minutes plus tard, ne posez pas de question, c'est le futur) vous fait perdre une barrette d'environ 20 % de vie, définitivement. Vous devez donc être le moins possible mis à terre par le monstre.

Ce jeu est-il à chasser d'ici de toute urgence ?

Il faut bien avouer que tout n'est pas rose sur Shear (la planète où se déroule le jeu), et plusieurs points noirs sont à marquer. Pour commencer, le jeu n'est pas exempt de bugs, même s'ils demeurent rares et pour la plupart peu gênants. Le curseur peut à tout moment disparaître dans le menu (visuellement uniquement, puisqu'on continue à être capable de cliquer sur les options) ou apparaître en partie, par exemple. Le jeu reste cependant très aisément jouable et ce genre d'anomalies sera rapidement patché, mais c'est dommage qu'il y en ait au départ.

On peut aussi noter que le jeu donne une impression trompeuse de simplicité et que les tutoriels et surtout les objectifs de montée de niveau du personnage ne donnent pas forcément un guide de jeu efficace. On pourra citer certains objectifs de Val, une médic, qui demandent de relever des personnes à terre avec son pistolet de soin. Or, une mise à terre enlève une barre de vie définitivement, même si la victime est relevée par le pistolet de Val. On a donc des médics qui laissent des compagnons mourir ou s'affaiblir pour « farmer » leur expérience de personnage et débloquer des skins ou des personnages alternatifs.

Mais le plus gros souci vient du côté d'où on n'attendait pas forcément un problème, et qui ne serait pas forcément un problème pour le jeu à proprement parler, même en prenant en compte des paramètres comme le prix par exemple. Le souci ici, c'est la communication de la part de l'éditeur qui, s'il a bien réussi sa campagne marketing, a mis en forme de manière désastreuse la vente de son jeu. Les DLC sont obscurs, les versions nombreuses.

Clarifier la situation devient alors indispensable. Le jeu de base, vendu 50 € (à ceux qui se diraient que c'est cher, rappelons d'une part que Left 4 Dead 2 était vendu à peine une dizaine d'euros de moins à sa sortie, et d'autre part que 2K est un éditeur habitué des promos rapides et fortes, donc attendez-vous à du 50 % cet été ou à Noël au plus tard), contient les douze chasseurs et les trois monstres actuellement disponibles en jeu.
Le Hunting Pass, autre nom du Season Pass, est un préachat de futurs DLC encore indisponibles, contenant au total quatre chasseurs additionnels et vendu 20 €. Le pack Digital Deluxe rassemble le jeu et ce Hunting Pass, pour un total de 65 €, soit 5 € économisés. Si vous avez les moyens de ne pas attendre une promotion, c'est le pack que je vous conseille.
Enfin, le PC Monster Race comprend tout cela et y ajoute un monstre, deux chasseurs et plusieurs skins supplémentaires. Pour 80 €, mon avis personnel est qu'il revient un peu cher.
Citons également de nombreux DLC disponibles dès le premier jour mais ne contenant que des skins. Rien de vraiment choquant donc puisqu'il ne s'agit que de cosmétique, ça ne change rien. Si vous aimez, vous les payez, sinon non, et cessez de vouloir râler pour râler. Il y a aussi un 4e monstre, vendu plus tard en DLC et disponible pour les précommandes gratuitement.

Ou est-il monstrueux ?

Maintenant, qu'est-ce que le jeu a pour lui ? Eh bien, pour commencer, son contenu est grand. À l'heure d'aujourd'hui, le jeu contient rien de moins que douze cartes uniques, aux ambiances vraiment différentes, plus quatre uniquement pour le mode de jeu de fin d'évacuation. Notons que les cartes qui seront ajoutées plus tard, et il y en aura, seront gratuites, c'est en tout cas ce qu'a promis le développeur qui ne souhaite tout simplement pas gérer les conflits de versions entre les personnes qui auraient les cartes et ceux qui ne les auraient pas. Le jeu contient aussi, comme énoncé précédemment, douze chasseurs répartis parmi les quatre classes, tous avec des capacités et des compétences uniques, et trois monstres aux gameplays radicalement différents. Les synergies qui en découlent, à la fois de ces monstres, de ces chasseurs, des cartes, et des modes de jeux, sont innombrables et le jeu devient vite extrêmement stratégique.

Le jeu est simple à prendre en main, mais dur à maîtriser comme il faut, les personnages sont complexes et les gameplays variés. Quand on atteint un niveau de jeu suffisant (de l'ordre du niveau 15-20 et d'une demi-douzaine d'heures de jeu), les parties sont disputées, nerveuses et tendues. Evolve est d'un équilibre bluffant, et pas une seule partie ne se décide facilement, même quand elle semble gagnée. Il est donc compétitif, et c'est une très bonne nouvelle, car un milieu compétitif ferait un bien fou à ce jeu, en dévoilant des compositions, des stratégies et des tactiques optimisées.

Pour finir, le jeu a été développé sur le CryEngine. Ce qui signifie que oui, il est assez gourmand et surtout très lourd sur le disque dur (tout de même 27 Go environ), mais il est beau, magnifique même. Avec des choix graphiques réglés assez bas, je suis encore happé par le niveau de détail, de travail sur les effets, ou de qualité de l'image sur tous les aspects graphiques du jeu. Les cinématiques claquent sévère elles aussi, et la musique, correcte mais sans plus, ferait presque tache à côté.

EVOLVE 810Points positifs
  • Graphismes bluffants, effets météorologiques et pyrotechniques à couper le souffle
  • Gameplay varié, intuitif et basé sur de multiples synergies
  • Durée de vie et contenu époustouflants, et on est qu'à la sortie
Points négatifs
  • Communication sur le modèle économique désastreuse et prix un peu trop élevé (à relativiser connaissant l'habitude de 2K de faire des promotions vite et fort)
  • Jeu gourmand et exigeant
  • Explications et indices en jeu insuffisants voire trompeurs et contre-productifs

Evolve est selon moi LE jeu de l'année, LE FPS qui va cartonner. Celui qu'on attendait depuis Left 4 Dead 2, et qui arrive en force. Il est beau, complet, complexe, fun, nerveux, skillé, accessible, et riche. Il ne lui manque plus que quelques patchs correctifs pour approcher au plus près la perfection.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

9 commentaires

Elfhorys
Elfhorys - 16/02/2015 13h56

Vivement la scène e-sport ^^

Vandwyn
Vandwyn - 16/02/2015 14h20

C'est peut-être un peu tôt pour dire que c'est le jeu de l'année, et pour se prononcer au nom de tout le staff ^-^ mais il est bien fun. L'humour entre les chasseurs est un bon bonus, le placement et la vision d'ensemble sont très importants, il lui manque pas mal de features pour pouvoir ne serait-ce que s'immiscer sur la scène compétitive, notamment la politique de DLC risque de faire défaut à cet aspect.

Quand les derniers bugs seront réglés et que le matchmaking se sera stabilisé il aura vraiment beaucoup de bons côtés. En attendant, 60 heures de jeu depuis la release + les phases de test avant, et je m'ennuie toujours pas, je découvre encore des effets de map en mode évacuation... après reste à trouver des joueurs qui ont les capacités pour mettre un peu de défi dans les parties !

Thud
Thud - 16/02/2015 17h19

j'aime bien :) un des rares fps que je kiffe ces derniers temps

ZeManiaK
ZeManiaK - 16/02/2015 23h00

ça me met l'eau à la bouche...need un gros pc :(

TheCrazySquirrel
TheCrazySquirrel - 17/02/2015 08h29

A mes yeux (et sans méchanceté) ce test confirme que la rédac d'O'Gaming est pas adapté à faire du "généraliste", mais ça reste un avis personnel.

Pour le reste, pour moi Evolve marque un tournant dans le monde vidéoludique. Attention lisez jusqu'au bout, parce que c'est pas ce que vous croyez.
Non je parle pas d'un tournant en matière de gameplay (certe sà priori sympa sur le papier), ni "technologique" (le jeu est visiblement très joli, mais rien d'exceptionnel non plus). Non c'est pas non plus au niveau de son système économique. Les jeux en kit cela fait maintenant pas mal d'années qu'on y a le droit. Intégrer un shop avec des skins n'est pas vraiment nouveau non plus, il me semble, dans un jeu qu'on achète. Et je parlerais même pas du foutage de gueule clairement affiché.

Non là où c'est un tournant, c'est la réception de ce système économique ! Il y a de cela quelques années, tout le monde crachait, à raison, sur Bethesda et son armure de cheval à 5 euros pour Oblivion. Aujourd'hui "on" accepte les jeux en kit, voir même on défend carrément le jeu comme c'est le cas ici avec Evolve. Certes ce n'est pas le cas partout, mais c'est la première fois que je vois une tel "défense" d'un système pourtant clairement honteux !
Des cartes gratuites, oui et alors ? Des skins payants qui ne changent rien au gameplay, oui et alors ? Et alors ? Et bien il y a les chasseurs, qui font parti du gameplay ! Si on achète le jeu de base, on ne les débloque pas directement (il faut jouer, et monter en niveau si j'ai bien compris), si tu achètes la version "top du top", tu débloques tout, sans rien faire. Et certes le fonctionnement de base des chasseurs reste le même, mais avec quelques différences tout de même. Et croire qu'il n'y aura pas de futurs chasseurs en DLC, c'est juste être naïf (et je suis poli).

Non vraiment et sans méchanceté, je ne comprend pas comment on peut défendre à ce point ce jeu et surtout son système économique !

Eco
Eco - 17/02/2015 08h56

Est-ce du publi redactionel ou un vrai test ?

Zaboutine
Zaboutine - 17/02/2015 16h15

Un vrai test, qui n'engage que la parole du testeur. Ce n'est parce que vous lisez d'autre avis sur des sites généralistes que le jeu est mauvais, MMC a passé 70h sur la Beta avant de rédiger son test, il a surement une vision différente des autres testeurs mais encore une fois ça n'engage que lui.

Shadrood
Shadrood - 17/02/2015 16h21

Moi j'ai pas du tout aimé, mais bon j'en attendais surement trop après Left 4 Dead ! Que ce soit le gameplay ou les choix économiques, je n'ai rien aimé sur Evolve.
En tout cas oui, le testeur en question a suffisamment poncé le jeu pour avoir un avis sur la question, mais ce n'est pas l'ensemble de la rédac qui est concerné ;)

YgdiraneMMC
YgdiraneMMC - 17/02/2015 16h43

TheCrazySquirrel:
" Si on achète le jeu de base, on ne les débloque pas directement (il faut jouer, et monter en niveau si j'ai bien compris), si tu achètes la version "top du top", tu débloques tout, sans rien faire. Et certes le fonctionnement de base des chasseurs reste le même, mais avec quelques différences tout de même."
D'une part c'est faux, pour avoir un ami qui s'est payé la version PC Monster Race il a du tout débloquer, je n'arrive pas à comprendre d'où vient cette espèce de légende urbaine. D'autre part si c'était le cas je ne verrais pas le souci de payer plus cher pour éviter un peu de farm en début de jeu et accéder directement à tous les personnages. Ensuite c'est justement parce qu'ils ont un gameplay TRES différent même que ça aurait un intérêt de les acheter, et que ça se justifie de vendre les futurs personnages.
Parce qu'encore une fois c'est cela le Hunting Pass, comme le Season Pass de Borderlands, c'est un préachat à moindre coût et en pack des futurs chasseurs dont on ignore encore tout (et donc la prise de risque que ces personnages ne nous intéressent pas). Du coup je dis clairement dans l'article qu'au contraire il y AURA de nouveaux chasseurs, ceux qui sont dans ce Hunting Pass (et dans le DLC de 2 chasseurs en plus du PC Monster Race, mais là je trouve ça vraiment trop cher, pour le coup).
Du coup je défends bien uniquement l'existence de DLC cosmétiques day 1, qui se trouvent être le travail que fait l'équipe artistique du jeu une fois son travail sur le jeu fini, parce que sinon on les foutrait à la porte (le jeu était déjà presque à ce niveau là graphiquement dès Novembre dernier lors de l'Alpha, du coup ils auraient pu garder un mec pour les finitions et virer les autres). J'aime autant encourager ça.
Et je défend le fait d'avoir des DLC durant la durée de vie d'un jeu, parce que travaillant dans le milieu (je ne suis pas journaliste JV de profession) je sais que faire un jeu coûte cher, et que le vendre le prix qu'il est ici vendu à la sortie ne justifie pas de continuer à travailler dessus des années gratuitement.

Eco:
nope, c'est un vrai test, et je suis sincère. Je n'aurais pas passé une centaine d'heures sur ce jeu (Alpha et Beta comprises) si c'était du publi rédactionnel.
Et oui j'adore ce jeu et j'accroche subjectivement, mais je sais objectivement me rendre compte qu'il est vraiment bon et qu'une grosse partie de ce qui lui est (injustement) reproché l'est fait par des joueurs d'un niveau bas, qui jouent mal et qui en réalité ne comprennent ni le jeu ni le gameplay. Je prendrais simplement l'exemple connu de LoL: ferais-tu confiance à un niveau 10 pour te parler du jeu? ou ferais-tu appel à un niveau 30, classé en solo et en équipe?
Je n'ai entendu que deux arguments qui tenaient la route à ce jour: le jeu est un peu cher (surtout les DLC, et cela concerne surtout les joueurs "ordinaires", car ceux qui accrocheront au jeu y joueront sans doute des centaines d'heures. Du coup faut pas se voiler la face, ce sera rentable) et d'autre part les 15 versions et 25 annonces font que personne n'y a rien compris.
Du coup, une fois expliqué correctement et posément, et au pire en promo pour ceux qui ne veulent pas risquer 50€ (ou 65€ pour la version que je conseille) dans un jeu qu'ils ne sont pas sûrs d'apprécier, ben le jeu n'a plus que quelques bugs mineurs et une certaine exigence matérielle en guise de seuls vrais soucis (oui le Wraith est un poil fort, oui Lazarus est un peu fort aussi, mais c'est pas des raisons pour mettre une mauvaise note à un jeu je pense ;)).

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.