d

11 févr. 2014 - Plax Divers

Evolve, on y a joué et on a adoré !

Evolve, on y a joué et on a adoré !

Left 4 Dead (1 et 2) ça vous dit quelque chose ? Un titre qui a été très apprécié par les joueurs pour sa campagne solo de qualité, mais surtout pour son multi très solide. Vous deviez, avec vos coéquipiers, affronter des vagues de zombies en essayant de travailler au maximum en équipe. Si maintenant je vous dit qu’on remplace les zombies par d’énormes monstres et nos survivants par des chasseurs suréquipés et jet-packés vous me dites ? « Ah ouais ça peut le faire ! ». Ouais, je me suis dit comme vous.

« Comme un roc »

S’ils ont développé le très moyen Counter Strike : Condition Zero, Turtle Rock Studio a surtout accouché des très appréciés Left 4 Dead 1 et 2. C’est d’ailleurs cette licence qui les a réellement fait connaître du grand public et qui leur a permis de rencontrer leurs premiers succès. C’est fort de cette expérience des jeux de tir engrangée depuis 2002, que Turtle Rock a annoncé il y a peu le développement de leur nouveau titre : Evolve.

Dans les très grandes lignes, on pourrait dire qu’Evolve est la suite directe des Left 4 Dead. C’est sans grande surprise qu’on retrouve alors une collaboration à quatre joueurs, à l’exception près qu’il s’agit cette fois-ci de chasser de la bêbête mutante qui ferait pâlir un T-Rex. On troque donc l’ambiance zombie / survie pour une chasse au monstre joviale (façon de parler). Mais vous allez voir qu’ici, on est armé comme il faut pour ne pas finir comme ce bon vieux Robert Baratheon.

Chasse, pêche et tradition

Si les personnages jouables de L4D n’avaient pas réellement de spécificités, il en est tout autre dans Evolve. C’est alors en groupe de quatre que vous allez partir à la chasse, et chacun aura un rôle particulier et crucial à jouer. Au même titre que dans un MOBA, un joueur qui joue mal sa fonction sera une vraie plaie pour sa team. Premier des quatre postes : Le Trappeur. Il va devoir dénicher la cible et l’immobiliser avec notamment le déploiement d’un dôme temporaire qui va l’emprisonner pour vous permettre de lui faire des dégâts sans lui courir après pendant des heures. Vient ensuite le Medic, qui vous l’aurez deviné, devra rester un peu en retrait pour heal ses alliés. Le Support va devoir révéler des points faibles sur l’ennemi, et peut également causer d’importants dégâts. Et enfin l'Assault, c’est lui qui doit faire mass dégâts pour diminuer au plus vite la barre de vie de la bête.

Jouer en équipe est indispensable

Comme vous pouvez le constater, tout a été pensé pour que chaque rôle soit unique et renouvelle l’expérience de jeu. Comme j’ai pu m’en rendre compte, on ne vit pas la game de la même manière en fonction du poste choisi. A titre personnel, c’est le trappeur que j’ai préféré jouer. S’il peut causer quelques faibles damages, une majorité de la traque va reposer sur lui et son dôme infranchissable, véritablement indispensable pour mettre à terre notre proie. Il est je pense la véritable pierre angulaire de l’équipe. Si vous voulez un savoir plus, je vais consacrer très prochainement un article à la présentation des différents personnages jouables.

Les niveaux ou arènes jouables auront également un rôle important dans la partie. D’une part, la topographie des lieux sera cruciale avec des énormes rochers dignes de Dragon Ball, tunnels et étangs que vous pourrez franchir avec un jet-pack à utilisation limitée. Mais la faune et la flore viendront également vous mettre des bâtons dans les roues. Il n’est ainsi pas rare de se faire bouffer par une plante de laquelle on ne peut pas s'extirper sans l’aide de ses alliés, ou de se faire tuer par un groupe de créatures qui viennent nous perturber pendant notre traque. Si l’on ajoute à ça les personnages certes quasiment caricaturaux (le Medic est une femme) mais badass à souhait avec leurs petites phrases aléatoires balancées pendant la partie, on obtient une ambiance générale incroyable qui tend à maintenir une tension permanente.

Dans la peau de Godzilla

Jusque-là tout va bien, et pourtant, j’ai oublié de mentionner un détail des plus importants. Le monstre que vous allez chasser n’est pas dirigé par une IA mais par un joueur. Il s’agit, je pense, d’une excellente nouvelle qui va une fois de plus faire en sorte que chaque partie soit unique. Si plusieurs bestioles seront jouables dans la version finale, seul Goliath était disponible lors de notre session d’essai.

En tant que Monstre, il vous faudra garder un maximum de distance par rapport à vos poursuivants. Si vous pouvez vous déplacer plus vite qu’eux, cela a pour conséquence de laisser des traces de pas qu’ils pourront suivre. Passer au milieu d’autres animaux, comme des oiseaux, aura pour effet de les faire s’envoler, donnant ainsi un nouvel indice aux chasseurs. On pourra donc opter pour un déplacement plus sneaky, ne laissant aucune trace de pas au détriment de la vitesse. A vous donc de choisir votre stratégie.

Goliath : un monstre qui a de la gueule

Une fois que le combat s’engage, vous ne serez pas en reste. Outre une énorme quantité de vie, vous disposerez de pouvoirs puissants, qu’il s’agisse d’attaques à distances ou au corps à corps (pour Goliath, on peut cracher du feu ou jeter des rochers par exemple). Si vous ne remplissez pas les objectifs imposés, tuer vos quatre opposants pourra vous apporter la victoire, mais il faut bien avouer que ça n’est pas simple. En effet, ils sont quatre, vous êtes seuls, et ils peuvent se réanimer (si vous avez déjà joué à Chat-Glacé à l’école, vous connaissez ce problème). Même si vous en tuez un, il faut garder un œil sur lui pour que sa mort soit pseudo-définitive (il va tout de même respawn au bout de plusieurs minutes).

A travers ces gameplays totalement différents et le nombreux pouvoirs qui sont proposés dans chaque camp, on pouvait largement craindre un gros manque d’équilibrage. Pourtant, au travers des quelques heures de jeu que nous avons eu, il faut bien admettre que celui-ci semble très satisfaisant ! La principale raison à cela est l’expérience des équipes de Turtle Rock qui comme ils nous l’ont dit, jouent tous les jours à leur titre, ce qui donne tout autant de chances de détecter des failles et de resserrer une vis par-ci par là.

Premières parties, premiers frissons

Afin de vous faire plonger un peu plus dans Evolve, laissez-moi vous raconter la game qui m’a le plus marqué. Je me retrouve à jouer Goliath. Je serai donc seul, face à mes quatre adversaires. Me voilà lâché dans l’aire de jeu, quelques secondes avant eux. J’ai alors plusieurs buts en tête. Manger un maximum d’animaux pour évoluer le plus rapidement possible, aller détuire le générateur pour libérer les scientifiques, et tuer ces derniers pour obtenir la victoire.

J’ai à peine le temps de découvrir les commandes, de manger deux bestioles étranges pour faire très légèrement monter ma barre d’évolution, que je suis déjà la cible de tirs. « Merde, ils m’ont trouvé, ça sent la chaussette et on en est qu’à 1minute de jeu ». Pas le choix, je suis encore trop faible pour les affronter, je décide donc de fuir à toutes pattes. J’ai la possibilité de faire des grands bonds et de grimper sur ces énormes rochers pour les semer. Un avantage indispensable au vu de tous les indices que je laisse sur mon passage. Dans ma course, j’en profite pour bouffer encore quelques bestioles et je peux enfin évoluer. Je trouve un endroit caché tout en haut d’un gros rocher car je suis vulnérable pendant cette transformation au niveau 2 et je ne veux pas qu'ils me trouvent.

"Les mecs ? Je suis pas très serein là..."

Ils finissent par me débusquer quelques secondes plus tard et m’enferment dans la bulle. Pas le choix, je les affronte de face. Très vite, le combat tourne à mon avantage et c’est tant mieux. La bulle se retourne contre eux puisqu’ils ne peuvent pas fuir. Ils résistent quand même, le dôme finit par disparaître et je fuis de nouveau, pour évoluer au niveau 3. Je suis alors au maximum de ma puissance. Direction le générateur que j’explose en moins de deux, pour libérer les scientifiques qui se mettent à courir partout. L’équipe de chasseur arrive à ce moment-là, et deux choix s’offrent à moi pour gagner : tuer tous mes ennemis, ou tuer la dizaine de scientifiques en fuite.

Je prends la première option, sûr de moi, et je tue rapidement 3 des 4 hunters. Le dernier utilise sa capacité spéciale d’invisibilité et disparaît...« Merde, j’y étais presque ». Cependant, le temps que les trois autres respawnent, je peux m’occuper des scientifiques (le dernier joueur n’est pas de taille à m’affronter seul et devra forcément attendre des renforts). Je retrouve quasiment tous les scientifiques, leur marche dessus très facilement, plus que deux et la victoire est à moi. Pas de chance, l’équipe adverse est de nouveau au complet. « Tant pis, il me reste un peu de vie, je m’occupe pas d’eux et je cible les scientifiques ». Alors que ma vie descend à vue d’œil avec les chasseurs qui utilisent le max de leur DPS, j’ai ma dernière victime en vue, la tension est au maximum …mais je finis par le buter alors que ma barre de santé n’a plus que quelques pixels. C’est une victoire dans la douleur, mes mains tremblent, mais « Putain c’était jouissif ».

Conclusion

Evolve devrait, dans sa version finale, nous offrir une expérience de jeu unique. La coopération a rarement été aussi importante dans un titre multijoueurs. Bien que sa prise en main soit rapide, et que l’on arrive à s’amuser dès les premières minutes, la profondeur d'Evolve ne fait aucun doute, avec un nombre énorme de possibilités, de stratégies et de techniques, aussi bien du côté des chasseurs que du chassé. Le titre de Turtle Rock a tout pour s’imposer comme une nouvelle référence !

 Le gameplay asymétrique
 Les capacités et pouvoirs variés
 Jouissif dès les premières secondes
 L'ambiance et la tension palpable pendant les games
 Il nous manque encore trop d’infos pour commencer à dire du mal (nombre d’arènes, de monstres disponibles, modes de jeux etc…)

Je termine par vous dire que le titre sera disponible sur PC, PS4 et Xbox One, et je vous laisse avec le premier trailer du jeu :

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

7 commentaires

Nomekop
Nomekop - 11/02/2014 14h54

Bonjour je voulais savoir  Il sort quand et sera t-il dispo sur ps3 ? ou que sur pc ?  car il m'intéresse beaucoup le jeu =)

TheGrigou
TheGrigou - 11/02/2014 15h04

A voir si le gameplay et si les maps et les environnements sont suffisaments variés et intuitifs (pour le gameplay :P ) pour créer des situation différentes.
En tout cas, cet aperçu donne envie !

Plax
Plax - 11/02/2014 15h09

Bonjour je voulais savoir  Il sort quand et sera t-il dispo sur ps3 ? ou que sur pc ?  car il m'intéresse beaucoup le jeu =)

Hello, c'est vrai que j'ai pas précisé. Le jeu sera dispo sur PC, PS4 et Xbox One. Pas de date de sortie en vue pour le moment.

darkyng
darkyng - 11/02/2014 17h56

Sa me fait énormément penser à giants citizen kabuto, je suis le seul?

En tout cas j'ai hâte j'avais adoré ce type de gameplay sur giants (kabuto vs marines, mwahaahhaha)

JayDay
JayDay - 11/02/2014 22h06

Est-ce que vous regardez les vidéos que vous postez ou pas ? ^^ Non parceque bon, la date est juste indiquée à la fin du trailer, j'dis ça j'dis rien :p

Plax
Plax - 12/02/2014 11h11

Sortie en Automne 2014  :lol: J'avais pas mis la vidéo dans l'article quand j'ai posté ma réponse  -_-

leandra
leandra - 12/02/2014 16h25

ayant adoré l4d, j'attends celui la de pied ferme !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.