d

25 août 2014 - Shadrood Divers

Fantasy Life : je sauverai le monde demain, aujourd'hui je mine !

Fantasy Life : je sauverai le monde demain, aujourd'hui je mine !

D'archer à paladin, de forgeron à pêcheur, vous aurez l’embarras du choix pour devenir le héros qui sauvera Rêveria ! Fantasy Life est la parfaite alliance de la simulation de vie et du RPG, et a rencontré un véritable engouement lors de sa sortie au Japon il y a déjà plus d'un an. Après Dragon Quest et Professeur Layton pour ne citer qu'eux, le dernier bijou du studio Level-5 arrive en Europe le 26 septembre sur Nintendo 3DS.

At the beginning...

Tout commence avec la création de votre avatar qui est entièrement personnalisable. Vous devrez choisir parmi l'une des douze carrières qui s'offrent à vous. Selon vos envies, vous aurez le choix entre des carrières de travailleur basées sur le craft (mineur, couturier, pêcheur, cuisinier, forgeron, bûcheron, menuisier, alchimiste) ou, plus classique, basées sur le combat (chasseur, mercenaire, sorcier, paladin). Il est à noter que vous pourrez combattre quelle que soit la carrière choisie.

Il est important de souligner que votre personnage montera en niveau grâce à l’expérience engrangée, et cela de façon permanente, tandis que chaque classe a son propre niveau, et chacune évoluera indépendamment en accomplissant les quêtes liées à celle-ci. Par exemple, si à n'importe quel moment du jeu vous désirez changer de classe et devenir mineur, vous n'aurez qu'à aller voir le maître de carrière. Votre avatar conservera son niveau, mais vous partirez de zéro concernant les compétences de mineur. Vous devrez alors avancer dans les quêtes de cette nouvelle carrière pour les faire évoluer. Vous allez me dire « ouais, mais du coup ça sert à rien parce que si on s'est fait chier à monter une classe, c’est pas pour reset toutes les cinq minutes », et vous auriez raison. Sauf que là encore, le jeu a réponse à tout puisqu'il garde en mémoire tout ce que vous aurez appris sur toutes vos autres carrières. Vous pourrez donc aller miner tout en arrachant la tête des monstres qui s'approchent un peu trop d'un coup d'épée si votre précédente carrière était mercenaire. Il est donc vraiment intéressant d'augmenter toutes les carrières liées à la récolte avant de partir à l'aventure afin de pouvoir remplir vos poches avec tout ce qui traîne en chemin.

Freedom !

Il faut savoir que vous êtes entièrement libre d'explorer et de vivre dans Rêveria comme bon vous semble. Vous pouvez très bien vous balader dans le vaste univers qui s'offre à vous pour récolter, tuer, farmer, vous promener, explorer et tout plein d'autres trucs en « -er », sans pour autant influer sur le déroulement du jeu et de sa quête principale. En cela, on retrouve un côté Animal Crossing, voire Rune Factory. La seule barrière dans ce jeu, c'est votre esprit (la cuillère n’existe pas...).

I Got your back, Jack !

Pour partir à l'aventure, vous pourrez être tenté de prendre quelques alliés avec vous. Là encore, c’est possible puisque le jeu intègre un système d'équipe jusqu'à trois personnages. Durant les quêtes, vous serez parfois amené à être en compagnie d'un PNJ, mais vous pourrez aussi grâce aux points de « liesse » (j'y reviendrai plus loin) recruter deux animaux (chien ou chat) qui, en plus d'embellir votre maison et d'y monter la garde, pourront vous accompagner au combat, et s'y montrer de redoutables alliés. Il est également possible de jouer en local avec deux amis possédant le jeu.


Vos animaux se montreront très efficaces au combat

Because i'm Happy !

Dans Fantasy Life, une étrange Madame Papillon vous accompagnera tout au long de l'aventure. Elle servira de guide et vous donnera des missions à accomplir basées en général sur l'exploration ou la visite de divers endroits. En échange de ces balades en sa compagnie, elle vous permettra de checker quand vous le voulez vos « points de liesse », comprenez par là « points de bonheur », que vous allez accumuler en jouant. Par exemple, lorsque vous allez gagner un niveau, votre personnage sera content et gagnera des points, de même en accomplissant une mission, en gagnant une belle somme d'argent par exemple votre personnage gagnera en Liesse. Vous n'aurez qu'à parler à Flotillon pour vérifier où vous en êtes. Et à chaque fois que vous allez passer un certain seuil, vous pourrez choisir une récompense. Je parlais plus haut des animaux, eh bien vous pourrez choisir cette récompense parmi une multitude de lots, comme l'agrandissement de votre sac, la possibilité de monter des chevaux, et bien plus encore.

Home sweet home !

Je parlais d'un côté Animal Crossing, eh bien vous allez le retrouver dans la personnalisation de votre intérieur. Vous pourrez crafter ou acheter énormément d’éléments de décors, déménager au gré de vos préférences de jeu, en allant par exemple dans une ville plus avancée une fois que votre aventure vous y aura amené.


Votre intérieur sera unique au monde !

Conclusion

Fantasy Life est un RPG, mais il est bien plus que ça ! Level-5 a réussi le mélange parfait entre RPG et simulation de vie. Ses graphismes sont exquis, et il faut dire que quand on les confie à Yoshitaka Amano, on ne peut pas s'attendre à moins, de même que l'ambiance sonore qui a été réalisée par Nobuo Uematsu. Forcément, quand on se dote de ces titans qui composaient le socle des premiers Final Fantasy, on obtient un petit bijou. Le système de carrière est très bien conçu, de même que le gameplay associé. Pour faire court, si vous avez aimé Animal Crossing, Harvest Moon ou Rune Factory, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

La bande-annonce pour la sortie française sur 3DS

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Cardey
Cardey - 27/08/2014 15h34

Un des jeux qui continue de me faire penser que Nintendo à vraiment tout compri pour ce qui est des consoles de jeu.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.