d

29 oct. 2016 - Darkkoubi Divers

FIFA 17 vs PES 17 : le comparatif de la redac !

FIFA 17 vs PES 17 : le comparatif de la redac !

Il y a des choses immuables dans le jeu vidéo. La guerre des fanboys Sony et des fanboys Microsoft. Un Mario sur les consoles Nintendo. Un Call of Duty chaque année. Et la sortie des deux frères ennemis du football, FIFA et PES. Cette année, justement, FIFA fait peau neuve avec un nouveau moteur et PES encore meurtri par des années de disette, revient en force. C'est l'heure pour un petit comparatif en trois points entre les deux mastodontes du ballon rond.

La technique

Chez FIFA, le coté technique a toujours été mis en avant. Mais cette année, le jeu se porte sur un nouveau moteur, le FrostBite développé chez DICE. On aurait pu avoir quelques craintes mais celles-ci sont dissipées dès les premiers matchs. C'est beau, c'est fluide, les animations sont superbes, l'ambiance dans les stades est fidèlement retranscrite. Tout ce qui est gros plan sur les visages des joueurs a énormément bénéficié du nouveau moteur, pourtant ce n'est pas aussi visible en caméra de match, rien de vraiment changé par rapport à la version 2016 si ce n'est les tribunes qui sont plus vivantes, ou la météo dynamique qui fait son apparition.

 

 

Du coté de Pro Evolution Soccer, on en est à la 3e version sur le Fox Engine et ce qu'on peut dire c'est que le travail de plusieurs années commence à porter ses fruits. Les joueurs sont reconnaissables au premier coup d'oeil et les animations sont enfin plus réalistes que les années passées. Malheureusement au niveau graphismes ce n'est pas encore vraiment la nextgen. On dirait quand même plus de la PS3 lissée que de la PS4.

 

 

PES 0-1 FIFA

 

Le gameplay

Contrairement a FIFA 16 qui avait tenté de concilié attaque et défense, cette itération 2017 repart sur des bases purement offensives.

Au regard des collisions suspectes et de l'IA des défenseurs aux fraises, on peut se demander si c'est une volonté des développeurs ou si cela vient du changement de moteur. Mais on sent quand même une limitation dans les accélérations, les changement d'appui en pleine course et sur les prises de balle, pour ne pas accentuer un coté arcade trop prononcé.

La balle semble accrochée aux pieds des attaquants : dribbles, contrôles, tout est facilité pour mettre en valeur la vivacité des attaquants. Surtout quand la défense, cette année, semble complètement à la rue. Les difficultés à jouer physique, les tacles debout complètement inutiles ou cette maudite IA qui fait faire du surplace à un défenseur car il a mal apprécié la trajectoire du ballon.

Un gameplay principalement axé attaque donc, qui ne plaira pas à tout le monde.

 

 

Chez PES, cette année, refonte du jeu défensif. Fini les passoires des années précédentes, en 2017, les gardiens semblent avoir des réflexes surhumains. Et les défenseurs aussi, il y a toujours une partie de corps qui traine pour dévier votre passe ou votre tir. Limite frustrant. Il faut maintenant savoir protéger son ballon si vous ne voulez pas que toutes vos attaques finissent a 40m des buts.

La construction est portée aux nues dans ce PES 17, chaque phase doit être millimétrée, entre passes précises et petites accélérations. Même si les actions ont souvent tendance à finir par un centre de l'aile, on appréciera l'effort des développeurs japonais pour proposer une évolution (et même un retour aux sources) vers un système beaucoup plus réaliste.

 

 

PES 1-1 FIFA

 

Le contenu

La grande nouveauté de FIFA cette année est son mode Aventure. Vous incarnez Alex Hunter, jeune footballeur désireux de devenir une star du ballon rond. Pour cela il vous faudra franchir toutes les étapes de la carrière d'un footeux. On sent fortement une inspiration du coté de NBA 2K et de son mode MyCareer. En effet, vous alternerez ateliers d'entrainement et matchs pour gagner de l'expérience et ainsi augmenter vos statistiques. À noter, les nombreuses cut-scenes pour faire avancer l'histoire, plutôt bien jouées même si un peu molles.

Malgré ce qu'on aurait pu croire de prime abord, ce mode histoire est bien plus qu'une pale copie de NBA2K. Les développeurs ont su y apporter leur patte et c'est avec plaisir qu'on relance la suite de ce mode pour voir jusqu'où on fera évoluer « notre joueur ».

Évidemment vous retrouverez les autres modes habituels de la série, l'inévitable mode FUT, ou vous claquerez votre PEL sans vous en apercevoir, le mode manager et étonnamment, l'ancien mode carrière toujours présent malgré le mode histoire.

 

 

Du coté de PES, par contre, pas de grandes nouveautés. On retrouve toujours la ligue des masters ou vous passerez le plus clair de votre temps. Petite modification bienvenue, toute la partie transfert a été simplifiée. Vous ne devriez pas prendre plus de deux ou trois étapes pour transférer un joueur ou recruter. Le mode MyClub est de retour, avec une nouvelle interface, et qui est proposé gratuitement comme l'année dernière. Mise à part ça, rien de bien nouveau, et on retrouve tous les modes de jeu habituels des jeux de foot.

 

 

PES 1-2 FIFA

 

Verdict

Difficile de départager les deux mastodontes du ballon rond cette année. Deux philosophies s'opposent. FIFA propose un très bel habillage et le moteur FrostBite est bien exploité et les modes de jeu sont conséquents, mais l'orientation arcade ne nous a pas plu à la rédaction.

PES quand à lui, malgré des efforts certains, n'est pas très beau, les modes de jeu sont conventionnels et sans grandes nouveautés. Mais son esprit défensif et sa construction de jeu nous ont plus séduit que FIFA.

Si vous êtes plutôt soirées entre potes avec bières et pizzas, préférez FIFA. Mais si vous êtes un vrai footeux hardcore, vous trouverez votre bonheur chez PES.

FIFA 17 710Points positifs
  • Moteur FrostBite bien utilisé
  • Mode aventure très bon
  • Toujours plus de joueurs et de licences
  • Météo dynamique
Points négatifs
  • Physique et collisions douteuses
  • Un peu trop arcade
  • Le nouveau système de coups de pieds arrêtés

FIFA propose un tres bel habillage, le moteur frostbite est bien exploité et les modes de jeu sont conséquents, mais prend une orientation arcade qui ne nous a pas plus à la rédaction.

PES 17 710Points positifs
  • Plus de défense
  • Plus de construction
  • Les transferts en ligue des masters
Points négatifs
  • Pas très beau
  • Les centres arrivants toujours à destination
  • Les arbitres parfois aveugles

PES, malgré des efforts certains, n'est pas très beau, les modes de jeu sont conventionnels et sans grandes nouveautés. Mais son esprit défensif et construction de jeu nous ont séduit.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

mantrente
mantrente - 29/10/2016 19h13

"Les arbitres parfois aveugles" On sent le mec qui a ragé devant PES :P

Les nouveaux coups de pieds arrêtés de FIFA sont tellement nuls, j’espère qu'ils feront machine arrière lors du prochain opus ! Mode aventure je vous le conseil ! On se laisse vite prendre au jeu.

Sympa comme test Darkkoubi :)

lapouletteauxyeuxdor
lapouletteauxyeuxdor - 05/11/2016 10h44

Le test le plus biaisé de l'histoire de l'humanité. Parler de PES sans évoquer les soucis de Licence. Parler de FIFA en disant que le frostbite était une réussite alors que non, le moteur est pas révolutionnaire et change peu par rapport au 16. Bref, si tu veux faire des tests, choisis des jeux où t'as un minimum de connaissance, t'as l'air un énorme casu sur les jeux de foot.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.