d

22 avr. 2015 - j0kAir League of Legends

Finale LCS EU : Fnatic, le retour du roi

Finale LCS EU : Fnatic, le retour du roi

Si vous n'avez pas suivi la WebTv LoL ce dimanche dernier, vous avez donc raté les finales des LCS EU : c'est une honte. Mais, comme nous sommes compréhensifs (et qu'on vous aime), revenons ensemble sur les games qui ont couronné un nouveau roi en Europe.

Fnatic vs Unicorns of Love : 3 - 2

Un nouveau Roi ? Oui et non, puisqu'après un split sans couronne, ce sont les Fnatic qui sont de retour au sommet de l'Europe, ils empochent donc 90 points de Championnat en vue des qualifications pour les Finales Mondiales de fin de saison. De plus, ils représenteront l'Europe au Mid Season Invitational.

Game 1 : Unicorns Style !

Pick plutôt surprenant pour les Fnatic, qui évoluent du côté bleu : un Kassadin pour Febiven. Disparu des matchs professionnels depuis son rework, cela aurait pu être le retour du champion, mais c'était sans compter sur les UoL. Une des anciennes techniques pour contrer Kassadin était de jouer avec deux AD Carry, technique que les coéquipiers de Power of Evil ont décidé de remettre au goût du jour. Ça sera donc un Varus pour le midlaner des Unicorns of Love. Un varus qui va d'ailleurs plutôt bien peser sur la game, car ayant subi trop peu de pression des Fnatic en early game. Cependant, les Fnatic n'ont pas fait une mauvaise partie, loin de là : ils dominaient même avec presque 5 k gold d'avance. Les UoL avaient cependant bien préparé leur match, et Kikis a donc réussi à voler le Baron que les Fnatic avaient décidé de faire très tôt, comme à leur habitude. Ce steal relance donc les UoL dans la game, et ils finiront moins de dix minutes plus tard.

MVP : Kikis

Game 2 : le réveil des Fnatic

Touchés à vif par la première partie, les Fnatic se devaient de réagir lors de cette deuxième partie. C'est chose faite, pas de pick très exotique si ce n'est le match-up mid, qui nous rappelle des souvenirs de la saison passée. Pas grand chose à dire sur la game non plus : en effet, lorsque les Fnatic sont en forme, peu d'équipes peuvent rivaliser en Europe, et les UoL ont été dépassés. Impériaux en team-fights, les coéquipiers de Yellowstar s'imposeront en un peu plus de 40 minutes, sans avoir jamais vraiment vacillé lors de cette partie, mais sans non plus avoir trouvé la faille plus rapidement.

MVP : Reignover

Game 3 : Fnatic, acte II

Retour en saison 5 au niveau des picks, en signalant tout de même Kikis et son Udyr, cela dit, rien de bien surprenant. Les Fnatic, sur leur lancée, vont faire une game quasiment aussi rondement menée que la précédente. Mais si l'élève UoL ne dépassera pas le maître Fnatic, il a bien appris la leçon : toujours limites lors des team-figths, les équipiers de Vardags vont rentabiliser en objectifs, notamment en tourelles, ce qui leur permet de rester au coude à coude au niveau des golds. Mais l'avance des Fnatic lors des affrontement à 5 ne laisse aucune chance aux Licornes. Les Fnatic s'imposent lors d'un énième fight, s'octroyant par la même occasion deux balles de match lors des deux games suivantes.

MVP : Febiven

Game 4 : baroud d'honneur ?

Si les Fnatic n'ont pas été mis à mal jusqu'ici dans cette finale, cette game va tout changer. Les UoL modifient leur style de jeu, privilégiant une composition pour s'imposer en team-fight. Et c'est ce qui va être fait, et de quelle manière ! Les Fnatic ne vont pas voir le jour, et les lasagnes de licornes attendrons. En effet, le combo d'ulti Sejuanie / Orianna va être utilisé à foison par les UoL. Le score parle de lui-même, les Fnatic n'ont pas pu défendre, ils ont été dépassés. Le pick de Kassadin pour Febiven est cependant discutable, sachant qu'Ahri était disponible, et qu'il venait de faire une partie remarquable avec. C'est donc une cinquième game qui se profile pour déterminer qui sera la meilleure équipe d'Europe.

MVPs : Kikis & Power of Evil

Game 5 : la consécration

Les Fnatic et les UoL sont donc sur un pied d'égalité au moment de commencer cette dernière partie du split. L'early game revient aux UoL, ils sont très à l'aise, et jouent sans pression sur les épaules. Cependant, en approchant du mid game, les Fnatic reprennent du poil de la bête, et s'imposent lors d'un fight au dragon. Lors du dragon suivant, les Fnatic vont réaliser le fight parfait, qui leur permettra de s'imposer plus tard dans la game. En effet, après un combo flash / ulti / hook de Yellowstar, les Fnatic infligent un 4 - 0 aux UoL. L'avance est là, le mal est fait. Malgré un très bon fight des UoL avec un engage dans le dos de la part de Kikis, seul Febiven tombera, alors que trois membres des UoL sont tombés au combat. Les Fnatic font face à leurs démons quand ils se voient contraints de laisser le Nexus à nu, dans l'incapacité de le finir. Cependant, cet épisode ne durera pas longtemps, puisque sur un ultime fight, les Fnatic réalisent un ACE, et s'imposent. Voilà la structure quadruplement titrée au niveau européen, c'est un nouveau titre pour Yellowstar, et une première ligne au palmarès de ses coéquipiers.

MVP : Huni

MVP du Bo5 : Yellowstar, pour sa game n° 5, et pour ce qu'il a fait pour cette structure Fnatic, que ce soit durant ce split avec la nouvelle équipe, ou les saisons précédentes avec ses anciens équipiers.

Sk gaming vs H2k gaming : 2 - 3

La veille de ce Bo5 avait lieu un autre Bo5, pour attribuer la troisième place de ce split.





Bien qu'ils aient mené 2 à 0 dans ce Bo5, les Sk n'ont pas réussi à finir le travail, et les H2k ont réussi à remonter la pente pour s'imposer 3 - 2. On peut parler du niveau des Sk qui semble avoir baissé lors des ces Playoffs. Malgré une bonne première game, Fox est passé au travers de ce Bo5. Freddy n'est que l'ombre de ce qu'il était en début de saison et Forgiven n'a pas pu s'exprimer comme il sait le faire. En face de cela, les H2k ont pu se reposer sur un Ryu des grands jour, qui semble être de retour à son meilleur niveau, et surtout sur un Kasing de gala, déjà responsable en grande partie de la qualification des H2k, il est notre MVP de ce Bo5, quasiment impeccable sur toutes les games, il faut désormais compter sur lui lorsqu'on parle des meilleurs supports européens.

MVP du Bo5 : Kasing

Les points de championnat

Un des moyens de se qualifier pour les finales mondiales, qui auront lieu en partie à Paris cette année, est de comptabiliser le plus grand nombre de points à la fin du Summer Split. Les points sont attribués en fonction de la position au split précédent. Nous avons donc :

Fnatic : 90 points

Uol : 70 points

H2k : 50 points

Sk : 30 points

Gambit & CW : 10 points

N'oubliez pas que les LCS ne prennent pas de vacances : avant le tounrnoi MSI qui aura lieu début mai, se déroulent ce weekend les Up & Downs du Summer Split, qui verront les Roccat affronter les Copenhangen Wolves Academy et les Giants affronter les Reason Gaming.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.