d

16 avr. 2016 - EkM League of Legends

Finale LCS NA : Counter Logic Gaming vs Team Solo Mid

Finale LCS NA : Counter Logic Gaming vs Team Solo Mid

Vous retrouverez ce dimanche 17 avril la finale des LCS NA juste après celle des LCS EU sur O'Gaming.tv. S’affronteront donc Counter Logic Gaming et Team Solo Mid au Mandalay Bay Events Center à Las Vegas !

Le classico américain ?

Déjà au Madison Square Garden l'année dernière, la finale des Playoffs opposait CLG contre TSM. Cette fois encore l'affiche est la même, pourtant nous sommes habitués depuis des années à voir les Cloud 9 affronter TSM, mais maintenant l'équipe de George « HotshotGG » Georgallidis a bien l'intention de devenir une habituée des grandes finales !
Yiliang « Doublelift » Peter après avoir jeté son maillot CLG à la poubelle début novembre pour marquer son arrivée chez TSM, donne encore plus d'enjeu à ce match.

Pour CLG, champion en titre, ils ont fait une saison plus que correcte en sécurisant leur deuxième place en championnat, en battant les Team Liquid plutôt bons 3-2 la semaine dernière, ils débarquent dans cette finale à l'aise. Le seul point noir de leur saison pour l'instant, c'est leur performance aux IEM vraiment moyenne.
De l'autre côté on a des TSM beaucoup, mais alors beaucoup plus inconstants. Ils sont capables de battre Immortals 3-0 la semaine dernière, comme ils peuvent perdre contre Dignitas et Renegades.


Qui de CLG ou TSM gagnera sa place pour le MSI ?

Counter Logic Gaming, la force tranquille

CLG comme je le disais précédemment, c'est une équipe forte, toujours solide en draft et en macrogame. La surprise est rarement de mise avec eux, ils ont un jeu simple mais qui marche en permanence.
Sur ces Playoffs CLG est absent du top 3 des meilleures équipes sur plusieurs tableaux statistiques, comme l'or par minute de l’équipe, les meilleurs farmers sur un match ou sur l'ensemble du tournoi.
Mais alors comment CLG a réussi à se hisser jusqu'en finale sans exceller dans aucun domaine ? Là est la force de l'équipe de George « HotshotGG » Georgallidis, les joueurs sont corrects partout mais surtout ils n'ont pas de défauts. Donc une équipe autre que CLG va forcément être moins bonne sur un aspect du jeu. C'est ainsi qu'ils vont faire la différence en laissant l'adversaire provoquer ces erreurs !


CLG vainqueur en titre des LCS NA, rejoue leur titre ce dimanche à Las Vegas.

 

Team Solo Mid, l'inconstance par excellence

TSM depuis plus d'un an et demi maintenant, enchaîne en permanence bonnes et mauvaises performances. Ils ont réussi à faire tomber l'ogre Immortals la semaine dernière grâce à un Dennis « Svenskeren » Johnsen au rendez-vous.
Sur la deuxième partie du Best Of, les Immortals n'ont pas pris un seul objectif avant 30 minutes de jeu, cela montre à quel point ils étaient déstabilisés, mais surtout, à quel point les TSM ont réussi à tirer parti de cette faiblesse IMT.

Par ailleurs on a pu observer des lacunes de vision chez Dennis « Svenskeren » Johnsen et Bora « YellOwStaR » Kim, dans certaines défaites le manque cruel de contrôle de la carte s'est fait ressentir. On peut aussi parler de la botlane qui pendant très longtemps cette saison n'a pas réussi à se coordonner. Parfois Bora « YellOwStaR » Kim faisait une très bonne initiation de fight pour que derrière personne de chez TSM ne suive, pour Yilliang « Doublelift » Peter c'est pareil, ses games n'ont pas toutes été sans reproches. Pourtant les voilà en finale après avoir réussi à se qualifier de justesse en Playoffs (6e du classement), en passant et les quarts, et les demi-finales, sans trop d'encombres pourtant.
Essayons maintenant de voir quels sont les joueurs qui peuvent faire la différence lors de cette finale.


TSM, déjà trois fois vainqueur des LCS par le passé, va essayer de récupérer le titre !

Focus : Darshan « Darshan » Upadhyaya

La particularité de Darshan « Darshan » Upadhyaya ? La versatilité ! Capable de jouer des champions tanks comme splitpushers, il s'adapte parfaitement à n'importe quelle méta. Il a joué majoritairement Fiora et Jax en début de saison, pourtant maintenant il ne joue plus que des tanks (Ekko, Poppy et Maokai), il n'a pas l'air d'avoir subit de baisse de performance lors de sa phase de transition.

Lors de ces Playoffs il est le toplaner avec le plus de participation aux kills (76,1%), quatre points de pourcentage au dessus du deuxième. Il est d'ailleurs aussi celui qui meurt le moins. Finalement sur ces Playoffs il montre clairement qu'il peut être qualifié comme meilleur toplaner américain que ce soit de par sa constance, mais aussi de par sa capacité à hausser son niveau dans les moments clés (comme lors de la double téléportation qui offre la victoire à CLG la semaine dernière).
La dernière chose qu'il y a à retenir sur lui est qu'il peut faire la différence dimanche, il affectionne particulièrement jouer et Ekko, et Maokai, les deux picks toplanes qui ont le plus de réussite tous Playoffs confondus et encore, dans une saison où la toplane est centrale, cela peut faire pencher la balance du côté CLG.


Darshan « Darshan » Upadhyaya lors de la demi-finale contre Team Liquid.

Focus : Søren « Bjergsen » Bjerg

Malgré un plus faible focus médiatique, le midlaner star de chez TSM fait encore une saison des plus honorables. Sur ces Playoffs il surpasse beaucoup de ses camarades sur énormément de points statistiques (avantage de CS à 10 minutes (2e), kill participation (2e), part de morts de son équipe (dernier)...). Bien entendu Søren « Bjergsen » Bjerg reste premier en dégâts fait dans son équipe par rapport à toute la ligue américaine, et cela depuis son arrivée chez TSM (36% des dégâts de son équipe).
Son aptitude à jouer tout style de champions est aussi une de ses qualités, à part deux Zed il n'a joué que des champions différents depuis le début des Playoffs, en passant par un mage « long-range » sans mobilité (Vel'koz), un mage avec plus de mobilité (Azir), un mage support (Lulu), un assassin (Zed), et un ADC caster (Corki).
Søren « Bjergsen » Bjerg est donc l'homme-clé de cette équipe, il pourrait dimanche renverser n'importe quelle partie juste grâce un champion secret ou son incroyable contrôle de lane.


Søren « Bjergsen » Bjerg en plein match lors de la semaine 8 de LCS NA.

Et vous, quelle équipe allez-vous supporter pour peut-être aller à Shangai, ce dimanche sur O'Gaming.tv ?

Crédit photo 
Source Statistiques : Oracle Elixir, Esportpedia, Games of Legends

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.