d

25 août 2015 - Bulii League of Legends

Finales des playoffs : quelles chances aux Worlds pour les équipes LCS ?

Finales des playoffs : quelles chances aux Worlds pour les équipes LCS ?

Le moment tant attendu approche. Dimanche, quatre équipes se sont rajoutées au tableau des qualifications pour les Worlds lors des grandes finales des playoffs qui se sont tenu à Stockholm pour les LCS EU et à New-York pour les LCS NA. Alors que tous les pronostics étaient faits et les victoires déjà annoncées, ces équipes ont donné du fil à retordre à leurs adversaires et se sont battues sans relâche afin d’obtenir le premier seed tant convoité.

Les matchs

Origen vs Fnatic : le combat acharné 

Pour ouvrir cette soirée, l’équipe invaincue de la compétition européenne est arrivée confiante sur scène et s’est fait violemment surprendre par des Origen au jeu explosif. Avec une draft allant clairement à leur avantage, les Origen menés par les anciens membres de Fnatic ont saisi toutes les occasions et ont enchaîné les plays, limitant peu à peu les mouvements de Fnatic. Ainsi, très tôt dans la partie, sOAZ a pu librement engager un splitpush et mener son équipe rapidement dans la base adverse devant des Fnatic désemparés. Avec leur force de poke et un sOAZ impressionnant sur son Gankplank, les Origen ont pris cette première victoire sans contestation.

Durant les deux parties suivantes, les Fnatic ont très bien répliqué en munissant Huni du champion clé de la composition des Origen puis du Filou des Mers. Malgré quelques erreurs des deux équipes, les Fnatic ont su tourner le jeu à leur avantage et égaliser dans ce match. Mais c’est lors de la troisième partie que la finale s’est accélérée, quand Fnatic a su montrer un jeu tel qu’on lui connaît. Réagissant rapidement, l’équipe a pu profiter pleinement du potentiel de sa composition, notamment en laissant Rekkles monter en puissance avec Tristana. Origen s'est vite retrouvé démuni, laissant ainsi Fnatic prendre l’avantage.

Ne laissant rien au hasard, les Origen ont su rétorquer durant la quatrième partie, notamment en réduisant les actions de Huni sur la toplane. Alors que les Fnatic avaient une avance confortable en gold, Origen a misé sur la prise d’objectifs en récupérant les dragons. De la même manière que durant la partie précédente, Tristana (jouée par Niels cette fois) a totalement pris le contrôle durant les regroupements de l’équipe et a pu abattre sans difficulté les membres de Fnatic. Avec l’aspect du Dragon et le buff Nashor sous le bras, les Origen ont forcé le passage dans la base adverse et ont égalisé à leur tour.

À l’aube de la dernière game, la tension est à son comble, les Fnatic que rien n’a stoppé durant la saison régulière se sont laissés surprendre par une équipe Origen survoltée et une toplane imprenable. Retour aux picks de confort et à fort engage pour Fnatic avec Huni qui s’est armé de son irréductible Rumble et YellOwStaR de sa Annie que nous n’avions pas vu depuis le MSI. Comme lors de la partie précédente, sOAZ n’a pas hésité à instaurer une pression sur l’équipe adverse à l’aide d’un excellent teleport lui permettant de prendre trois kills et un bon avantage pour la phase de lane. Les Fnatic ne se sont pas laissés abattre, et la prise de décision de YellOwStaR ainsi que les actions de Rekkles ont fait pencher la balance en leur faveur, repoussant les Origen dans leurs retranchements. Fnatic clôt cette finale avec un nouveau titre en poche et le premier seed pour les Worlds. Ils permettent par la même occasion à H2k de gagner le second seed grâce aux points de championnat.

Team SoloMid vs Counter Logic Gaming : rivalité et triomphe

C’est une équipe TSM timide et fragile qui s’est présentée pour cette première partie de la finale. Avec pourtant le moral et l’avantage dans les pronostics, l’équipe de Bjergsen s’est laissée marcher dessus durant toute la partie par des CLG aux aguets. ZionSpartan a été magistral avec Yasuo, et côté TSM, Bjergsen, qui est généralement le point fort de l’équipe, n’a pas pu mettre le jeu à son avantage avec Orianna. La partie se conclut rapidement sur une victoire haut la main de la part des CLG qui reprennent confiance et entament donc cet affrontement de la meilleure des manières.

Lors de la seconde partie, les deux équipes sont restées concentrées, mais peu à peu, un écart a commencé à se creuser en faveur des CLG grâce à ZionStartan et Doublelift qui ont mené la danse et accéléré. La botlane TSM parvient cependant à retourner de nombreuses actions et Wildturtle prend de l’ampleur avec Kog’Maw. Ce n’est que tardivement dans la partie que les CLG sont parvenus à faire pencher la balance et que Pobelter, accompagné de Doublelift, a enchaîné les kills, étouffant la Team SoloMid et roulant dans leur base. Les CLG confirment leur avance et prennent la deuxième partie. Cette troisième manche pouvait bien être la dernière et des doutes ont commencé à se faire sentir pour TSM.

Pour cette troisième game, ZionSpartan et Pobelter sont parvenus à mettre une nouvelle fois la main sur Gnar et Viktor. Sur ces picks de confiance, l’équipe a vite pris l’avantage sur les objectifs en récupérant rapidement tours et dragons. La synergie entre toplaner et jungler a opéré parfaitement, permettant aux CLG d’enchaîner les teamfights. Chacune des tentatives de TSM pour reprendre le contrôle était immédiatement contrée, et cela leur a coûté leur jungle et la vision. Les ultimes et les actions de Ashe n’étaient pas toujours les meilleurs, mais l’ensemble de l’équipe a réussi à ne pas baisser les bras, permettant aux CLG de faire le nettoyage et de ne pas lâcher TSM. Malgré les bonnes initiations de Bjergsen, les CLG ont été plus réactifs et surtout mieux placés de façon générale. Ainsi, après trente longues minutes, il n’y a plus de doutes sur la victoire et Counter Logic Gaming écrase la Team SoloMid 3-0.

Après de longues années de doute, alors qu'ils étaient la risée de tous, particulièrement Doublelift qui a exprimé à de multiples reprises qu’il songeait à quitter la compétition, CLG saisit enfin la première place de ces playoffs NA et son ticket pour les Worlds. Les TSM se qualifient tout de même avec le seed 2 grâce à leurs points de championnat. 

Où en sommes-nous dans les qualifications ? 


TBD = To Be Determined (à déterminer)

En route pour les Worlds

Même si Fnatic est une équipe qui a souvent foulé la scène des Worlds, la composition de cette année devra rapidement s’adapter et affronter les têtes de tableau. Le MSI est la dernière compétition internationale en date, et celle-ci a pu laisser comme un goût amer chez certains membres de l’équipe malgré leur excellente performance. Le retour de Rekkles dans l’équipe pourrait-il changer la donne cette fois-ci ?

Alors que l’entraînement prévu en Corée n’a pas encore débuté, certains joueurs se sont exprimés sur les points importants à travailler et les adversaires les plus redoutables :

Je pense que chaque équipe chinoise sera difficile à affronter. Leurs mécaniques sont incroyables et leur style de jeu est très agressif, il y a de fortes chances pour qu’ils forcent les combats dès l’early game. Ces équipes seront nos adversaires les plus redoutables.

-Reignover

Parmi ces équipes redoutables, nous pouvons d’ores et déjà citer les premiers qualifiés, LDG Gaming, qui, après avoir fait une saison convenable, ont tout balayé lors des playoffs et ont écrasé les meilleures équipes pour s’emparer du seed 1 aux points. Cette équipe ne sera pas à négliger durant la compétition, car après les prouesses de ces dernières semaines, il est difficile d’avoir un coup d’avance et de prédire ce dont cette équipe est capable.

Les deux équipes restantes pour compléter l’affiche chinoise seront déterminées le 5 septembre lors des finales régionales.

En ce qui concerne la Corée, les Fnatic sont certains de retrouver une nouvelle fois l'équipe SK Telecom T1 qui s’est déjà qualifiée aux points. La place pour le seed 1 sera déterminée lors des playoffs qui se tiendront aussi le 5 septembre face à KT Rolster.

Inutile de rappeler pourquoi cette équipe sera forcément à craindre, leurs joueurs ne sont plus à présenter et ce sont sans nul doute des candidats pour le titre.

Le MVP de Fnatic, Rekkles, s’est exprimé sur un autre point important de la finale :

Je pense sincèrement que le plus important dans cette série est qu’on a perdu des parties. Parce que si nous étions arrivés aux Worlds en étant à 24-0, la pression aurait été beaucoup trop forte.

Ajuster son jeu et sa draft après une défaite est quelque chose que l’équipe n’avait pas fait depuis longtemps, et malgré l’entraînement qui commencera dans quelques jours, achever une compétition régionale avec deux défaites au compteur ne peut que remettre les joueurs d’aplomb.

En ce qui concerne Counter Logic Gaming, l’équipe n’a pas encore commencé à parler de leur entraînement pour la compétition, mais une chose est sûre, ils ont pris leur revanche et le moral de l’équipe n’a pu qu’en profiter.

C’est l’équipe de rêve, tout le monde veut s’investir à fond !

-Doublelift

Tous les joueurs ont déclaré que c’est leur force en tant qu’équipe et leur volonté de gagner qui ont été les éléments clés durant la finale. Ce sont ces points que l’équipe devra consolider à l'entraînement afin de renforcer leur présence sur la map et le jeu nécessaire pour rivaliser avec les plus grands. Le plus dur reste encore à faire, car bien qu'absents des Worlds depuis trois ans, ils devront faire face à la pression.

Il reste maintenant encore huit places  à prendre pour les Worlds, Et ne restez pas loin, nous vous en dirons plus sur l'ensemble des équipes une fois les régionales jouées !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

wholalottalove
wholalottalove - 25/08/2015 19h28

Fnatic pas au mieux de leur forme, mais j'ai confiance en eux pour step up avant les worlds ( et si 'ils partent train en Asie, c'est un plus ) . Tsm no comment, et Clg me fait peur pour les teams EU , y comprit pour Fnatic .

arnahud
arnahud - 25/08/2015 20h39

Les Fnatic sont partis en Boot camp en Corée. Dans 1 mois, ils mettent 3-0 aux SKT t1, LGD, etc ...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.