d

31 août 2017 - Camthug League of Legends

Finales LCS NA : direction Boston

Finales LCS NA : direction Boston

Après un début de Playoffs haut en couleur, le dénouement des LCS NA aura lieu ce weekend à Boston. Samedi, la petite finale opposera Counter Logic Gaming à Dignitas, qui se jaugeront avant de participer au tournoi régional qualificatif pour les championnats du monde. Et dimanche, TSM et Immortals se disputeront le titre après avoir assuré leurs qualifications aux championnats du monde la semaine dernière. Voici les clés de ces rencontres au sommet outre-Atlantique.

Counter Logic Gaming/Dignitas : grosse pression sur les solo lanes ?

Après des défaites cinglantes en demi-finale, Counter Logic Gaming et Dignitas essaieront de regagner de la confiance et de se placer au mieux dans la course à la dernière place qualificative pour les championnats du monde cet automne. 

D'un côté, Dignitas devrait organiser son jeu autour de ses deux stars au top et à la midlane : Ssumday et Keane. Ainsi, il est très probable de voir Shrimp évoluer à proximité de ces deux joueurs pour leur donner un avantage ou profiter de leur domination, avant de l'étendre au reste de la carte. La botlane, elle, devrait jouer le rôle de fusible durant la phase de draft comme pendant la partie, et aura fort à faire face à l'une des meilleurs duo lane nord-américaines.

De l'autre côté, les Counter Logic Gaming devront apporter une réponse à cette pression mise sur les solo lanes, et semblent avoir les arguments pour. En toplane, Darshan a plusieurs fois démontré sa capacité à déranger son adversaire direct par son agressivité, et son expérience pourrait lui permettre de tenir l'ancien joueur des KT Rolster en respect. Quant à la midlane, si Huhi a longtemps été considéré comme le point faible de son équipe, il a récemment élevé son niveau de jeu et montré qu'il pouvait tirer son équipe de situations bien mal embarquées. Ainsi, l'objectif des Counter Logic Gaming dans cette rencontre devrait être de neutraliser les offensives ennemies sur le haut de la carte, pour permettre à Stixxay et Aphromoo de débloquer la situation. Un schéma de jeu classique pour les anciens finalistes du MSI 2016, qui sont passés maîtres dans dans l'art de provoquer une faute de leurs adversaires.


La semaine dernière face aux Immortals, Huhi n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe
malgré une excellente performance avec Vel'koz.

Crédits : Lolesports.

Finalement, la clé de cette rencontre pourrait aussi se situer dans l'affrontement entre les junglers, puisque Shrimp tentera comme à son habitude d'animer le début de partie, mais devrait s'éteindre progressivement s'il est bien maîtrisé par OmarGod.   

TSM/Immortals : opposition de style dans la jungle

Depuis l'arrivée de Bjergsen dans l'équipe en 2014, la TeamSoloMid n'a jamais aussi bien porté son nom. Très souvent, c'est autour du prodige danois que le jeu des champions nord-américains s'articule, et cela devrait encore être le cas ce dimanche. Dans la jungle, Svenskeren devrait comme à son habitude évoluer avec son midlaner en début de partie, pour lui permettre de prendre l'avantage ou profiter de celui déjà pris pour agresser le jungler adverse. S'il y parvient, Svenskeren pourra alors exercer une grosse pression sur Xmithie et profiter de son avantage pour orchestrer des mouvements sur toute la carte. Durant la phase de draft, et comme souvent, la Team SoloMid devrait donc permettre à son duo danois d'évoluer sur des champions agressifs, pour prendre rapidement le contrôle de la partie.

En face, Immortals devrait évoluer de manière radicalement opposée, sous l'impulsion de son jungler. En effet, si Svenskeren est connu pour sa proactivité et sa recherche d'affrontements dans la jungle, Xmithie préfère contrôler le rythme de la partie pour permettre à son équipe d'avancer sereinement. Ainsi, et compte tenu des difficultés que devrait éprouver Pobelter sur la midlane, il est fort probable que Xmithie opte pour des champions efficaces en début de partie, pour anticiper les déplacements de Svenskeren et neutraliser ses agressions. S'il y parvient, il permettra à sa botlane de se développer tranquillement, ce qui devrait aussi être l'objectif de Flame sur la toplane, qui hésite rarement à rejoindre les affrontements sur le bas de la carte. Plus tard dans la partie, ce sont alors Cody Sun et Olleh qui entreront en scène et mèneront les combats des Immortals. Et compte tenu de l'état de forme de ces deux joueurs, pas sûr que les quintuples champions d'Amérique du Nord puissent tenir le coup !

Tout au long de la saison, Cody Sun et Olleh n'ont cessé de progresser et d'impressionner. Jusqu'où iront-ils ?
Réponse dimanche sur O'gaming LoL !
Crédits : redbull.com

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.