d

18 mars 2019 - Maginn League of Legends

Fnatic - G2 Esports : les notes du match

Fnatic - G2 Esports : les notes du match

Ce vendredi, les leaders du classement G2 Esports affrontaient les Fnatic, invaincus depuis quatre semaines, pour un match au sommet qui a tenu toutes ses promesses. Qui a brillé ? Qui a chômé ? Voici les notes (toujours objectives) de la rédac’ !

Fnatic G2 LEC 2019 w9d1

Crédits : lol.gamepedia.com

G2 Esports

Wunder (9,5 – Homme du match) : ingrédients pour une game parfaite, par Wunder :

1 solokill bien early (check)

100 cs d'avance bien juteux à 20 min (check)

Une pincée de one-shot des carries adverses en teamfight (check)

1 ulti Ryze pour flank parfait (check)

1 dodge de Requiem avec le portail transdimensionnel (c'est possible ça ???)

1 victoire à la fin (Error 404 not found)

Jankos (4) : la force d'un jungler, c'est d'être au bon endroit au bon moment, mais cela n'a pas été le cas pour Jankos, qui laisse filer trop facilement deux barons à cause de sa position.

Caps (4,5) : on peut reprocher beaucoup de choses à Caps sur cette game, mais on ne peut pas lui reprocher d'avoir fait le beau jeu. Mais s'il s'est réveillé après un early game désastreux, cela n'a pas suffi à porter son équipe.

Perkz (6) : mis à mal sur sa lane, Perkz a ensuite fait du bon boulot en teamfight, où ses regards de la méduse ont été au point. Suffisant pour remporter quelques teamfights, mais pas la game.

Promisq (7) : auteur de superbes coups de tête et sauvant maintes fois son équipe du requiem de Broxah avec son médaillon de l'Iron Solari, « la Spratte » a été parfaitement à la hauteur, alors qu'on en attendait honnêtement pas grand-chose. Chapeau.

Fnatic

Bwipo (3,5) : mangé trop facilement par Wunder en lane, Bwipo n'a pas réussi à être beaucoup plus présent que Mikyx dans cette rencontre.

Broxah (7,5) : Broxah n'a pas fait qu'appuyer sur R, il a aussi étouffé Jankos en early game et réalisé de très bons teamfights. Bon OK, il a surtout appuyé sur R.

Nemesis (6,5) : face à son illustre prédécesseur sur la midlane, Nemesis ne s'est pas démonté et a montré de quoi lui et ses huit dash étaient capables.

Rekkles (6) : des culling blades maîtrisées, des bons dégâts, un superbe dodge de regard de la méduse, un backdoor bref, une game qui aurait pu être parfaite pour le Suédois s'il ne s'était pas troué par deux fois en fonçant dans le tas, ce qui aurait pu coûter la partie à Fnatic.

Hylissang (9) : mettre des entrées triomphales parfaites, aider Nemesis sur la midlane, engager les teamfights et même backdoor l'inhibiteur tout seul, c'est simple Hylissang a tout fait sur cette game. On imagine qu'il a aussi préparé le café et les cookies d'après match, tant qu'à faire.

 

Une partie dantesque, avec une fin à la Fnatic comme on les aime, voilà qui laisse présager de beaux playoffs ! À très vite pour de nouvelles notes toujours sous le signe du respect et du professionnalisme !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.