d

17 oct. 2015 - Haryuu League of Legends

Fnatic peut-il le faire ?

Fnatic peut-il le faire ?

Le troisième quart de finale est certainement le plus attendu pour nous, européens. Fnatic entre en scène contre Edward Gaming, l’équipe phare de Chine. Meta triple Téléport, Jayce et Kennen ADC, le beau jeu est au rendez-vous et la méta n’existe plus !

L’Europe retient son souffle, cette affiche est très belle et très intense et la première partie donne le ton dès la phase de draft. Kennen ADC pour notre Rekkles, Jayce ADC avec un téléport pour Deft, je ne sais pas dans quel monde parallèle je suis, mais j’aime ça !

La partie est très serrée, Febiven domine PawN avec une facilité déconcertante, mais Clearlove et Koro1 martyrise Huni sur la toplane. Pas de quoi s’affoler, le combo Jarvan sur Huni, Viktor sur Febiven et Alistar sur Yellowstar est beaucoup trop fort, surtout quand Rekkles est dans la forme de sa vie.

Beaucoup parlent de Niels, mais pour moi ces deux joueurs sont fantastiques et équivalents, dans un style de jeu différent. Rekkles est impeccable sur cette partie, et le choix du Kennen prend tellement de sens. Nul doute qu’on le verra de plus en plus souvent en soloQ !

Fnatic s’empare de la victoire à la fin de cette première partie et prend l’ascendant moralement sur son adversaire.

La seconde partie voit une draft totalement différente de la première partie avec un Mordekaiser pour Deft et un Gangplank côté Huni. La partie est beaucoup plus tactique que la première, Fnatic comprend bien que son avantage se situe passé les 30 minutes avec un Azir et un Gangplank face à 5 champions mêlés.

Il n’y a aucun contrôle côté chinois, seul le Thresh de Meiko peut faire la différence, mais face à Braum, il est difficile de grab quelqu’un sauf s’ils arrivent à faire un catch ou une escarmouche.

La partie se déroule donc tranquillement, une seule mort à 20 minutes de jeu du côté Fnatic pour Huni, mais sans aucune conséquence. Mais Gragas est bugué, Reignover a un souci sur son baril et la partie se voit « remake ». C’est malheureux à dire mais EDG est sauf pour cette partie puisque sans remake, je les voyais très mal remporter la partie.

C’est donc parti pour la seconde partie, et espérons qu’il n’y ai plus de « remake » !

Mais le remake est bénéfique à Fnatic qui atomise totalement son opposant. Febiven joue LeBlanc et démontre qu’il est le seul rival de Faker. L’équipe joue tellement bien que le 3-0 est très proche.

Febiven se paye le luxe de tuer Deft alors qu’il est en 1 contre 4, Huni qui solokill la Fiora de Koro1 et la botlane Fnatic qui, malgré un retard de 40 creeps pour Rekkles, démontrent qu’ils sont meilleurs qu’EDG.

L’équipe n’est pas encore en demi mais leur prestation est très convaincante, encore une partie et Fnatic est en demi-finale !

La troisième partie est assez serrée au niveau des morts dans les deux équipes mais c’est la seule équivalence entre les deux. Fnatic possède toujours un avantage que ce soit en gold, en vision, en tactique et en terme de niveau de jeu. Yellowstar est certainement le meilleur shotcaller qui existe sur ce jeu et les co-équipiers de Febiven montrent un niveau de jeu bien différent de la première semaine.

Les Fnatic seront donc en demi-finale des Worlds avec un magnifique 3-0. Beaucoup parlent de Febiven et le compare à Faker, mais ce dernier est actuellement un Dieu sur le jeu là où Febiven n’a pas encore démontré tout son talent. Laissons-lui du temps, c’est une légende en devenir et il y a des chances qu'il surpasse Faker, ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Lors de la finale le 31 a la Mutualité en compagnie de l'équipe, par exemple !

Le joueur le plus impressionnant est, pour moi, Rekkles. Ce joueur est incroyable tant il monte son niveau de jeu. Fnatic est tellement fort dorénavant que je les vois mal s’arrêter en demi-finale !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Stiv
Stiv - 17/10/2015 23h38

Je vois très bien les Fnatic en finale, mais battre les SKT T1 reste le plus grand challenge de leur carrière. Reste à voir si le duo coréen sera de taille face à leurs opposants car on peut dire que sur les autres lanes, l'affrontement sera titanesque mais faisable.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.