d

13 nov. 2014 - Ura Divers

Football Manager 2015 : enfin la révolution tant attendue ?

Football Manager 2015 : enfin la révolution tant attendue ?

Si je vous parle de jeux de football, fort est à parier que vous pensez instantanément à FIFA et Pro Evolution Soccer. Pourtant, à côté de ces simulations se tient une autre licence d’un autre genre mais très populaire également : Football Manager. Totalement axé sur la gestion et l’entraînement d’équipes, le jeu de Sports Interactive a su conquérir, et ce depuis bien longtemps, les footeux en herbe en leurs proposant une expérience inédite. Cependant, pendant quelques années, le jeu a peiné à se renouveler et cela c’est indubitablement ressenti dans les chiffres de vente. Qu’en est-il de cette fournée 2015 ? Simple mise à jour ou grosse révolution ?

En tout cas, en démarrant le jeu, j’ai très vite commencé à avoir les chocottes. C’est bien simple : avant de lancer ma partie, j’avais l’impression que rien n’avait changé depuis FM14. Mêmes menus, même écran d’accueil… Bref, ça ne m’emballait pas du tout ! Et pourtant ! Alors que je n’avais pas du tout suivi l’actualité autour de cette version, ma surprise face à plusieurs nouveautés était totale ! Et franchement, que ça fait plaisir ! Sans même savoir ce qu’elles apportaient aux premiers abords, j’étais soulagé… Au moins j’aurai quelque chose à vous dire dans ce test !

Bon, ok, j’arrête de teaser… La première surprise de ce Football Manager 2015 pointe le bout de son nez après la configuration de notre partie. Alors qu’auparavant remplir notre profil d’entraîneur se résumait à donner notre âge, notre nationalité, notre nom et éventuellement une photo si nous nous la jouions roleplay, il nous faudra désormais faire des choix de compétences (oui, oui, comme dans un jeu de rôle) pour celui-ci. « Plutôt entraîneur en survêt ou entraîneur tacticien ? » : telle est la question qui vous sera posée… Et ce n’est pas tout ! Histoire de pouvoir quelque peu moduler la difficulté qui, autrefois, était ce qu’elle était, vous pourrez définir dans un menu déroulant quels diplômes d’entraîneur vous possédez et quelle expérience vous avez eu en tant que joueur… Moins de diplômes et d’expérience rimant avant moins de points de compétence.

Vu que je ne suis pas trop à l’aise en survêt, me voici entraîneur tacticien dans l’équipe de Boston en seconde division anglaise. C’est l’heure de découvrir mon nouvel outil de travail. Premières impressions ? Eh bah, c’est déjà plus accueillant que les années précédentes ! 2015 sonne le glas de l’horripilante barre de navigation en haut de l’écran… Oui, vous savez, celle où se situaient ces trois horribles menus déroulant que nous nous prenions la tête à fouiller pour tomber par hasard sur la page que nous cherchions ! À la place, une grande barre verticale remplie de raccourcis qui nous faciliteront la vie à tout instant… Rien que pour les néophytes, cette amélioration est un des arguments phares de cet épisode. J’aurais presque envie de chronométrer le nombre de minutes (ou d’heures) que je ne vais pas perdre à m’égarer dans les méandres de l’interface de jadis.

Et comme je suis un tacticien exigeant, les dirigeants de Sport Interactive m’ont également acheté un tableau tout neuf ! Maintenant, travailler les formations et les tactiques est plus agréable grâce à une interface plus claire et un peu plus pratique, mais surtout très jolie. Pareil pour tout ce qui touchera au recrutement. Rechercher des joueurs n’a jamais été aussi simple ! S’il fallait, désolé de me répéter, trifouiller dans des menus déroulant insupportables auparavant (après les avoir cherché bien évidemment), il suffit désormais de suivre les instructions qui nous seront proposées pour trouver un joueur qui nous convient. D’ailleurs, le rôle des recruteurs, déjà très important avant, l’est d’autant plus maintenant car ceux-ci, en plus d’observer les joueurs, interprèteront leurs observations pour nous fournir un compte-rendu très détaillé où figureront les qualités et les défauts de ces derniers.

Sinon, même si j’imagine que cette information n’est pas capitale, j’ai acheté de nouvelles lunettes avec mon nouveau salaire d’entraîneur ! Grâce à celles-ci, suivre un match me paraît bien plus agréable… Plus sérieusement, la réalisation des joueurs, des stades et les animations ont été nettement améliorées même s’il faudra attendre encore quelque temps pour arriver à un résultat satisfaisant. En effet, comme d’habitude, les mouvements des joueurs sont très stéréotypés et leurs réactions sur le terrain paraissent trop peu naturelles pour être convaincantes. Ceci-dit, pas de mouron à se faire puisque, comme d’habitude, le cœur du jeu est plus dans ses mécaniques et son contenu que dans son emballage.

Niveau contenu, pas de grosse révolution. On est à quelques détails près proches de ce qui se trouvait dans les éditions précédentes, qui elles-mêmes étaient déjà très complètes. C’est plutôt au niveau des mécaniques que quelques changements sont à noter. Parmi ceux-ci, il y a notamment les consignes que nous pourront donner aux joueurs depuis notre banc et dorénavant il est donc possible, par exemple, de dire à nos joueurs de se calmer ou de se concentrer lorsque leur comportement ne nous convient pas. Option très utile lorsqu’on sait que les joueurs ont tendance à être de véritables têtes de mules (je ne me permettrai pas de dire « comme en vrai », hum hum). L’intelligence artificielle dans sa globalité aura aussi, plus que jamais, tendance à chercher la petite bête pour nous emmerder le plus possible. Cela se ressent énormément dans les conférences de presse (toujours répétitives) où les journalistes cherchent continuellement à créer la discorde dans votre équipe.

Conclusion

Bref, vous l’aurez compris, avec ce Football Manager 2015, je suis un entraîneur comblé. En retravaillant l’ergonomie de son titre, Sports Interactive a réussi à le rendre bien plus agréable qu’auparavant et donc encore plus addictif qu’il ne l’était déjà. Je suis déjà terrorisé à la simple idée que je vais sans doute y passer… beaucoup trop de dizaines d’heures ! Cette édition 2015 est tout simplement la plus aboutie depuis près de cinq ans. Avec sa nouvelle interface, si vous êtes un tant soit peu fan de football, je n’ai qu’une chose à vous dire : n’hésitez pas, Football Manager et riche, amusant et surtout unique. À ne surtout pas essayer en période d’examens scolaires !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.