d

31 oct. 2017 - Biggy League of Legends

Format LCS EU : Retour vers le futur

Format LCS EU : Retour vers le futur

Alors que la planète LoL a la tête tournée vers la finale des championnats du monde qui aura lieu ce samedi, Riot vient d’annoncer officiellement le format des LCS EU pour la saison prochaine. Loin du modèle américain et de ce qui avait été annoncé, Riot signe un retour vers le BO1 tout en opérant de gros changements.

Ce nouveau format est marqué par deux changements majeurs. L'un sur le format des matchs, l'autre sur la structure même des ligues.

Adieu le BO3, place au spectacle

La première annonce est donc le retour au match unique. En faisant marche arrière, Riot espère récupérer certains spectateurs laissés sur le bord de la route durant les dernières saisons. Le système mis en place s'est peu à peu retourné contre son créateur. 

Alors qu’il voulait créer plus de « hype » avec son format BO3, League of Legends a perdu les néophytes et quelques passionnés à cause d'une prolifération de matchs sans enjeux. Difficile, même pour le spectateur le plus acharné, de rester plus de 6 heures devant son écran pour de simples BO de saison régulière.
 


33h 55m 56sec en 4 jours? Challenge Accepted


Avec ce retour aux sources, Riot reprend un système qui a fait ses preuves. Mais le BO3 était-il le véritable problème?

Pas de franchise mais…

Le second changement est la suppression du système de « up & down » durant la mi-saison. Voilà qui opère un léger rapprochement avec le système de franchise instauré en LCS NA. Riot veut ainsi démontrer sa volonté de travailler durablement avec les différentes structures, de leur assurer une certaine stabilité et d'augmenter leurs revenus. 

Une décision qui semble plutôt logique et se calque sur la culture de différents sports déjà existants. Une équipe sera assurée de pouvoir travailler sereinement pendant une année, pourra investir sur le long terme sans crainte de perte d'argent et, dans l'idéal, gommera ses défauts d’un split à l’autre.
 


Les Challengers Series, une page qui se tourne, des histoires qui continuent


Conséquence directe, Riot a décidé de supprimer les Challenger Series et de les remplacer par un tournoi européen, dans lequel les meilleures équipes d’une ligue nationale s’affronteront. Une information à prendre avec des pincettes tant nous en savons peu aujourd'hui sur cet hypothétique tournoi. Affaire à suivre.

Et l'avenir dans tous ça?

Si Riot fait du neuf avec du vieux, c'est que League of Legends est en pleine mutation. Alors que le jeu a longtemps dominé la scène esportive, la firme rencontre ses premières difficultés : perte de spectateurs, manque d’attractivité, système peu rentable pour ses partenaires…
 


Sarcasme ou non, la réaction des équipes ne s'est pas faite attendre


Les LCS EU sont donc en pleine transition. Le format adopté pour l’année 2018 ne sera pas définitif, mais permettra à Riot de glaner des précieuses informations pour la future organisation de la compétition européenne. De la même manière que les Rift Rivals ont montré les forces et faiblesses d'une compétition interrégionale.

Riot prend cependant quelques risques avec ce nouveau format. Certains craignent un nivellement par le bas du niveau général des LCS EU, les équipes n'ayant plus grand chose à craindre d'une contre performance. 

Avec cette refonte des LCS, l'éditeur souffle le chaud et le froid. Cependant la scène de League of Legends a besoin de changement : les spectateurs se font plus rares, les structures perdent de l'argent, et l'on ne peut que saluer l'initiative de Riot. Admettre avoir commis quelques erreurs et revenir en arrière sur certains points est, en tout cas, le signe d'une réelle volonté de changement. 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.