d

03 oct. 2016 - Darkkoubi Divers

Forza Horizon 3 : A tout moteur, à tout coeur

Forza Horizon 3 : A tout moteur, à tout coeur

Il y a deux ans, Playground Games sortit un jeu qui passa assez inaperçu, mais pourtant, les possesseurs de Xbox One savaient qu'ils tenaient entre les mains l'un des meilleurs jeux de bagnoles de la génération. Ce jeu c'était Forza Horizon 2. Le festival de voitures, mâtiné de techno, le plus bourgeois du jeu vidéo revient pour un troisième opus. Enfilez votre jean slim et prenez les clés de votre Lamborghini, on part au pays des kangourous.

 

Dans l'outback, personne ne vous entendra crisser

Après les rivieras italiennes et françaises du deuxième épisode, nous voici donc propulsés aux antipodes, au pays des surfers, des koalas et des kangourous, l'Australie. Un terrain de jeu aux paysages variés, de la côte pacifique avec ses plages sans fins et ses villes colorées, puis les forêts tropicales avec ses marais infestés de crocodiles et enfin l'outback et ses dunes de sable rouge où vous croiserez des kangourous.

Car la grosse nouveauté du monde de FH3, ce sont ces animaux que vous rencontrerez dans vos escapades et qui apportent un supplément de vie indéniable à un jeu qui semblerait assez vide sinon.

les environnements sont saisissants

Les environnements sont saisissants

Là où Forza Horizon 2 semblait repousser la console dans ses retranchements, FH3 parvient à être encore plus beau. Un soin tout particulier a été apporté aux ciels, et vous serez souvent surpris de vous arrêter au beau milieu d'un run juste pour admirer ces paysages magnifiques.

Mais tout n'est pas parfait dans ce paysage idyllique, la console a parfois des toussotements, le clipping est assez présent, notamment quand vous traversez une forêt, mais tous ces défauts passent heureusement au second plan en jouant, tant les panoramas rencontrés sont à couper le souffle.

 

C'est qui le patron ?

Autre nouveauté, vous n'êtes plus seulement un pilote lambda qui tente d’impressionner la galerie avec vos victoires, drifts et autre cabrioles en buggy. Cette fois, c'est vous le boss du festival Horizon. À vous de choisir où construire une extension du festival, où améliorer un site en le faisant passer au niveau supérieur. Vous êtes le seul décisionnaire. Pour ce faire, vous devrez gagner des fans et plus vous aurez de fans, plus vous serez libres de créer le festival de votre goût. Pour les impressionner, les victoires en course comptent évidemment, mais pas seulement. Vous faites un saut énorme, vous driftez tel Ken Block sur un parking ou vous faites sauter un radar en passant à 300 km/h, toutes ces épreuves vous feront gagner des fans (en plus des traditionnels points d'expérience et les crédits).

Une fois un certain nombre de fans acquis, il vous sera demandé de choisir vers quelle destination implanter votre nouvelles extensions du festival. Exit donc les road trips du 2 pour aller à un nouveau point déterminé à l'avance, cette fois c'est vraiment vous le patron.

 

L'outback vous en mettra plein la vue

Cette version « forzaesque » de l'esprit d'entreprise pourrait paraître assez pauvre au premier abord, mais vous découvrirez rapidement que le vrai pouvoir du patron, c'est de pouvoir créer les courses que vous voulez. Évidemment, pour les plus feignants, vous pourrez juste jouer sur le circuit prévu au départ. Mais les plus acharnés d'entre vous ne seront pas déçus. Cette fois-ci, TOUTES les épreuves sont customisables. Vous êtes entièrement libres de faire une course dans les dunes avec des protos Le Mans sous la pluie si vous avez envie.

Le tracé, le nombre de tours, le type de véhicule, la météo, tout est paramétrable. Le sentiment de liberté du jeu, déjà très présent s'en retrouve décuplé. Forza Horizon 3 se révèle être une vraie bouffée d'air frais dans le genre du jeu de voitures.

 

Le cheval-vapeur est le meilleur ami de l'homme

On ne le dira jamais assez, mais l'idée de choisir l'Australie comme terrain de jeu par les développeurs est une idée absolument géniale. Loin de la campagne toscane et des vignobles de Forza Horizon 2, l’arrière pays australien se révèle, en effet, plus brut de décoffrage mais aussi et surtout, plus fun. Entre les routes asphaltées, les chemins de terre en forêt, les dunes de sable, c'est un bonheur à chaque instant. Surtout que la conduite se révèle particulièrement bien pensée.

Loin d’être autant orientée simulation qu'un Forza, la conduite de ce Forza Horizon 3 reprend les grandes bases, mais en étant un peu plus arcade. Les plus néophytes comme les mangeurs de bitume vidéoludique trouveront chacun leur bonheur.

Comme pour les épreuves, la conduite est entièrement paramétrable. Selon quelles options vous activez (ou pas), vous trouverez toujours à vous amuser dans le jeu quelles que soient vos envies ou vos capacités.

Les sensations de conduites sont parfaites, les changements de revêtement vous donneront du fil à retordre selon votre véhicule, et imaginez devoir traverser une rivière à 200 km/h au volant d'une hypercar. Une autre définition du seum.

Mais le jeu prend vraiment toute son ampleur dans les épreuves de cross-country, avec l'apparition des buggies, vous virevoltez, bondissez par dessus vos adversaires, trouvez un petit raccourci à travers un bois pour faire l’intérieur juste avant un point de passage. Les tracés sont de plus extrêmement variés et particulièrement bien construits.

 

Les buggies, vraie nouveauté du jeu

Autre point fort, le garage. Le nombre de modèles proposé dépasse les trois cents. De la petite Fiat à la Buggati Veyron, vous êtes certains de trouver chaussure à votre pied. Les plus fervents connaisseurs de la série auront plaisir de voir que Playground Games a mis à jour certains modèles et a ajouté des nouveaux, comme la Koenigsegg Regera ou le Lamborghini Urus.

Comme d'habitude dans la série des Forza, vous aurez droit à l'éditeur de livrées. Ici, vous pourrez créer les peintures les plus folles mais aussi trouver les livrées des joueurs du monde entier que ceux-ci auront partagé avec la communauté. Les choix étaient encore assez limités avec cette version test du jeu, mais d'innombrables livrées devraient être disponibles quand vous lirez ces lignes.

 

Une superbe livrée "Sheriff, fais moi peur"

Elle est belle mon auto ! Et pas chère !

Difficile de terminer ce test sans parler de toutes les fonctionnalités online du titre. Si Forza Horizon 2 avait amené de nombreux modes de jeu en ligne, ce troisième épisode pousse encore plus loin, vous aurez en effet la possibilité d'inviter vos amis en plein milieu de votre partie, sans aucun temps de chargement, et vous pourrez faire vos road trips, et autre courses comme vous le désirez.

Autre nouveauté appréciable des fonctionnalités online du jeu, c'est l'apparition d'un hôtel des ventes. Bien plus qu'un « vide garage », vous pourrez exprimer votre sens du commerce en choisissant le prix de départ, la durée des enchères, le prix d'achat immédiat. Loin de révolutionner le genre, c'est une option qui manquait particulièrement dans l'opus précédent.

 

Des panoramas sublimes

 

Un des meilleurs jeux de la Gen 910Points positifs
  • L'Australie !
  • C'est magnifique
  • Un cadre de jeu varié et spectaculaire
  • Les sensations de conduite
  • Les épreuves personnalisables
  • L’hôtel des ventes
  • Le cross-country en buggy
Points négatifs
  • Manque de variété dans les épreuves
  • C'est tout

Tout d'abord on aurait pu croire que Playground Games avaient fait les feignants, en transposant simplement le modèle de Forza Horizon 2 en Australie. Mais il n'en est rien. Forza Horizon dépasse en tout point son prédécesseur, et monte sans problème sur le podium des meilleurs jeux de course de la Gen.

L’Australie, sublime, fait un terrain de jeu parfait où le sentiment de liberté n'a pas d'égal. On chipoterait presque en demandant une plus grande diversité dans les épreuves, mais la durée de vie extrêmement longue, et la rejouabilité presque infinie, achèvent de nous convaincre. Forza Horizon 3 est donc un indispensable.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.