d

29 août 2017 - Camthug League of Legends

G2-H2K : les notes du match

G2-H2K : les notes du match

Ce dimanche, G2 s'est imposée 3 à 0 face à H2K en demi-finale des Playoffs des LCS EU et s'est offert une quatrième finale consécutive. Quels sont les joueurs qui ont brillé durant cette rencontre ? Et ceux qui ont déçu ? Éléments de réponse (subjectifs, bien sûr).

G2

Expect  (6) : Comme toujours, Expect a fait le boulot ce dimanche et a tenu en respect son adversaire sur la toplane. Il n'a pas eu besoin de faire beaucoup plus face à des H2K dominés sur tout le reste de la carte.

Trick (5) : Comme souvent pour Trick, un bon jour est un jour où il ne se fait pas remarquer. Mission accomplie aujourd'hui, puisqu'il n'a eu qu'à suivre son midlaner du regard, à l'aise en 1v1 comme en 1v2. Mention spéciale pour son vol de Nashor dans la première partie, qui fait oublier ses premiers teamfights catastrophiques.

PerkZ (9, Homme du match) : En 2016, le Lane Kingdom c'était la botlane de Forgiven et Vander, en 2017 c'est la midlane de PerkZ. Après avoir mis la honte à Faker en finale du MSI (24 creeps d'avance à 10 minutes en moyenne sur l'ensemble de la rencontre, ce n'est pas rien), il a tranquillement dominé Febiven ET Jankos ce dimanche. Tout seul. Comme un grand.

Zven (8,5) : La Corée a Bang, l'Europe a Zven. Calme, précis, efficace, le géant danois (littéralement) partage avec son homologue coréen une tendance à la sobriété et à la discrétion. Ce qui n'est pas sans froisser le cœur des supporters en quête de spectacle, qui lui préféreront sans hésiter un autre carry AD. Pas de chance pour eux, Zven a encore été bien meilleur que son adversaire aujourd'hui, et disputera la semaine prochaine sa cinquième finale de LCS en autant de participations.

Mithy (8) : Si l'on peut se demander ce que serait Bang sans Wolf, il en va de même pour Zven avec Mithy. Avant le début des Playoffs, le support espagnol affirmait être bien supérieur à ses homologues européens. Et honnêtement, après ses performances contre Splyce et H2K, on veut bien le croire. Zven peut être serein, Alfonso assure toujours ses arrières.

Zven et Mithy remportent la deuxième partie contre les SKT T1 en finale du MSI 2017. #RelationshipGoals
Crédits : Riot Games.

H2K

Odoamne (5) : Sûrement le meilleur joueur côté H2K. Loin de briller, il a eu le mérite de ne pas se faire étriper par son adversaire direct comme le reste de ses coéquipiers. Pas de chance pour Odo, qui ajoute un échec en Playoffs supplémentaire à sa collection.

Jankos (1) : S'il en est un pour qui les déceptions de fin de saison n'ont plus de secret, c'est bien Jankos. Et si vous le pensiez changé depuis les championnats du monde 2016, pas de panique, Roccat Jankos est de retour sur la Faille ! Une rencontre entière passée à essayer d'inquiéter PerkZ sur la midlane avec moins de succès qu'un mineur à l'entrée d'une boite de nuit, et un 0/3 bien mérité à la clé.

Febiven (4) : Contre PerkZ, Febiven n'y arrive pas. Est-ce le fait de jouer contre son ami qui le perturbe tant ? Ou bien est-il tout simplement moins bon ? Une chose est sûre, Luka ne s'est une nouvelle fois pas gêné pour rouler sur la midlane de Fabian, et l'éloigner un peu plus de ses rêves internationaux.

Nuclear (3,5) : H2K right now :

Crédits : @Cabramaravilla.

Chei (4) : Malgré une bonne première partie, Chei a fait pâle figure à coté de son adversaire direct. Parfois coupable, parfois condamné par le reste de son équipe, l'ancien support des Jin Air GreenWings n'a pas réussi à imposer ses décisions et à faire parler sa science du jeu.

1 commentaire

bentekey
bentekey - 30/08/2017 00h50

Sven a vraiment une prestance physique très impressionnante.. :p et son support latino n'est également pas en reste. De vrais beaux garçons

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.