d

13 sept. 2017 - Strift League of Legends

Gauntlet NA : Cloud9 de retour

Gauntlet NA : Cloud9 de retour

Ce week-end, Cloud 9 a triomphé des NA Regional Qualifiers. En mettant fin aux rêves de Counter Logic Gaming, qui avait déjà mis un terme aux espoirs de FlyQuest, l’organisation nord-américaine continue son sans faute de qualification aux Worlds.

WildTurtle contre le gauntlet

Le tournoi pour le troisième seed NA a débuté ce vendredi en opposant Team Dignitas, fraîchement éliminée des Playoffs, aux turbulents FlyQuest. Si le 3-0 subi lors de la petite finale n’avait pas achevé Dignitas, l’équipe de Hai « Hai » Du Lam s’en est occupée ce vendredi. Alors que DIG comptait sur la position de force de Kim « ssumday » Chan-ho en lane, FLY a répondu par des avantages encore plus significatifs sur la ligne du bas, notamment grâce au vétéran Jason « WildTurtle » Tran. Sur l’ensemble du match, il a totalisé un impressionnant KDA de 19/1/17. L’AD carry doit sa seule mort à un gank de trois joueurs, dont il s’est sorti avec un kill, grâce à surprenant flash-in. FlyQuest a donc su user pleinement de l’avantage de son AD carry et forcer intelligemment des combats pour inhiber les possibilités du toplaner adverse, sur qui reposaient les chances de Dignitas. Après trois parties successivement plus courtes, FlyQuest mit fin à la saison de Team Dignitas.


Pour ses prouesses mécaniques et ses résultats, WildTurtle s'est vu accorder le titre d'homme du match après sa victoire face à Dignitas. Crédits : Riot Games
 

Le deuxième match des Qualifiers a été une histoire similaire pour WildTurtle, à une exception près : FlyQuest en est sortie perdante. Malgré quelques outplays – comme le duel contre Zaqueri « Aphromoo » Black en deuxième partie – le seul talent de l’ADC n’a pas suffit face à la macro-stratégie de Counter Logic Gaming, qui l’a emporté 3-1. Si WildTurtle n’a pas frémi face à Trevor « Stixxay » Hayes, on ne peut en dire autant de ses coéquipiers. Darshan « Darshan » Upadhyaha a simplement malmené An «Balls » Le avec Jax (plus de 30 CS d’avance à 15 minutes) et réalisé d’excellentes performances sur Cho’Gath également, lui ayant valu le titre d’homme du match. Sur la voie du milieu, CLG a su contrer le burst du Kennen AP de Hai grâce à trois Rédemptions en deuxième partie. Durant les suivantes, Choi « HuHi » Jae-hyun s’est contenté de dominer sa lane. Même si de nombreuses erreurs ont pu être observées dans la stratégie de CLG, cette dernière s’est nettement imposée comme la meilleure équipe lors du deuxième jour de tournoi.

Jack a dit : « J’ai pris les billets ! »

Comme à son habitude, le gérant de Cloud 9 Jack Etienne, avait réservé les billets d’avion de ses joueurs pour leur bootcamp en Corée avant de savoir si ces derniers iraient aux Worlds. Sa confiance en ses joueurs a payé puisque son équipe s’est imposée 3 à 1 dans un match explosif face à CLG. Dès la première draft, le ton a été donné pour C9 en choisissant une excellente composition de teamfight. Grâce aux engagements de Rakan et Mao’kai et un Nicolaj « Jensen » incisif sur sa Syndra, l’équipe a remporté la première partie. Dans la suivante, CLG a misé sur Darshan et un Jax splitpusher. Malgré l’excellente partie réalisée par ce dernier (1/0/2 et 50 CS d’avance à 30 minutes), C9 a répondu au splitpush en forçant habilement des combats sur Stixxay. Quelques irrégularités ont toutefois été sanctionnées par le Viktor de HuHi, comme lors de son triple kill à la 37e minute. Après une « course au Nexus » inattendue à 40 minutes de jeu, Cloud 9 réalise le comeback et remporte la seconde partie.


Le Darshan (Jax) tentait de prendre le Nexus de C9 pendant que HuHi (Viktor) défendait seul la base de CLG. Crédits : Riot Games
 

CLG ne s’est néanmoins pas laissée impressionner et a su triompher de C9 dans la troisième partie, soulignant ainsi les faiblesses de cette équipe n’ayant pas joué depuis trois semaines. Counter Logic Gaming a acquis ici sa seule victoire du match, même si celui-ci fut serré jusqu’au bout. La quatrième et dernière partie a probablement été la plus tumultueuse. De nombreuses lacunes dans la macro-stratégie de C9 ont permis à CLG de récupérer des objectifs neutres et tenter de revenir plusieurs fois dans la partie. Finalement, au milieu de ce bain de sang, Zachary « Sneaky » Scuderi a trouvé l’opportunité de réaliser play après play sur sa Xayah. Ses mécaniques impressionnantes en combat ont permis à Cloud 9 de faire définitivement basculer la partie en leur faveur. Ayant terminé cette partie avec un KDA de 9/0/8 et une participation aux dégâts de l’équipe de 46,9%, l’AD carry compense aisément sa récente baisse de régime en portant ses coéquipiers jusqu’à la victoire et récupérant ainsi le titre d’homme du match et la dernière place des Worlds pour son équipe.

Après avoir fait ses preuves contre Counter Logic Gaming, l’équipe de Sneaky met à présent le cap sur le championnat du monde. Suite à un bootcamp en Corée, nous pourrons retrouver Cloud 9 lors des Play-In des Worlds dès le 23 septembre. À suivre sur O’Gaming.tv ! ;)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.