d

29 déc. 2017 - Hatnuz League of Legends

Giants aligne trois francophones

Giants aligne trois francophones

L’équipe a été dévoilée ce 27 décembre et était l’une des dernières inconnues de ce mercato européen. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a des bonnes surprises et autant de raisons de suivre la line-up prometteuse proposée par la structure espagnole.

Présentation de l'équipe

Il y a de tout dans celle qui goûtera à nouveau aux joies des LCS EU dès janvier. Non vraiment, chacun y trouve son compte. Au top on trouve Ruin (dont le potentiel de jeu de mots avec son pseudo est déjà un délice pour les commentateurs) qui nous vient tout droit de Corée. Pour l’épauler, le midlaner Betsy est un choix correct et qui a déjà de l’expérience. Pour faire la liaison entre eux, c’est Djoko qui a été annoncé. Le jungler français ne sera d'ailleurs pas le seul représentant de la baguette puisqu’il sera accompagné du grand Steeelback, un choix solide et qui a déjà fait ses preuves. Enfin, le quatuor est complété par un autre joueur francophone : Targamas. Un jeune belge de 17 ans au visage d’ange, bien connu de la scène française puisqu'il officiait jusque-là chez GamersOrigin. Giants rassure d'ailleurs les fans n'ayant jamais entendu son nom, en précisant déjà qu'il s'agit d'un candidat sérieux au titre de « Rookie du Spring Split ».

 

Crédits : Giantsgaming

 

Et pour les nostalgiques de l’époque d’hégémonie espagnole, ce petit monde sera coaché par Rámon « Naruterador » Meseguer (si ce n’est pas espagnol ça…), qui fut déjà coach assistant toute la saison passée.

Le choix du renouveau

En mêlant comme beaucoup l'ont tenté la saison passée Coréens et Européens, Giants fait un pari risqué (NIP a tenté le mix coréen-européen avec une efficacité disons...nulle) tout assurant quelques postes clés par des joueurs solides (Betsy et Steeelback), quoique pas spécialement exceptionnels l'année passée.

 

Plus grand chose à voir avec le roster précédent, Giants visera les playoffs mais, surtout, une stabilisation en LCS alors que se profilent à l'horizon les mêmes changements qu'en Amérique du Nord, à savoir un club fermé des équipes au top dont veut absolument faire partie la structure espagnole. Crédits : Riot Games

 

Les principales inconnues sont sans doute Djoko et Targamas. Le premier aura la lourde tâche de communiquer efficacement avec Ruin (d'autant qu'on ignore le niveau d'anglais de ce dernier, étant donné qu'il n'a aucun passif compétitif dans une équipe connue), le second ne devra pas être intimidé par la pression sur scène et se concentrer sur le jeu. Mais c'est déjà une belle preuve de confiance envers la jeunesse que de l'aligner d'entrée.

Quoi qu’il en soit, c’est une formation que nous suivrons avec grand intérêt. Depuis son arrivée au plus haut niveau européen, Giants a souvent joué le bas de tableau et ne bénéficie pas de moyens illimités, mais ses joueurs se battent toujours avec courage.

À noter que l’équipe commencera sa saison le 19 janvier en rencontrant Unicorns of Love et Vitality, des anciennes connaissances donc; tant pour Djoko que pour Steeelback. Notez le rendez-vous pour voir les débuts de cette équipe prometteuse et pour le moins intrigante.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.