d

30 août 2019 - Tian Bao League of Legends

Griffin - SKT T1 | Les clés du match

Griffin - SKT T1 | Les clés du match

Nous y sommes enfin, la grande finale du Summer Split 2019 de la LCK ! L’affiche est alléchante, et la même qu’en avril dernier. D’un côté, Griffin, catapultée en finale suite à sa première place au classement général, et de l’autre le rouleau compresseur SKT qui, tel un saumon remontant la rivière, a gravi tous les échelons du gauntlet pour se hisser une nouvelle fois en finale.

 

Du côté de SKT, le message est clair.

Crédits: Twitter (@T1 LoL)

 

Une nouvelle chance

Troisième finale à la suite pour Griffin. Depuis leur arrivée en LCK, ils n’en n’ont pas manqué une. Manque de bol, ils n'en ont pas gagné non plus. D’ailleurs, l’incapacité de l’équipe à se surpasser dans les grands rendez-vous commence à s’ancrer dans les esprits. C’est une pensée que les joueurs devront s’ôter de la tête avant d’entrer dans l’arène. Surtout quand on sait que dans l’équipe en face, les nerfs devraient être des plus solides.  En effet, SKT T1 a écrasé un par un les représentants de la jeunesse coréenne pour défendre son titre. La machine apparait comme bien huilée, et l’aura entourant Faker et compagnie en BO5 se fait plus que jamais ressentir.

Petite lueur dans la pénombre toutefois, Griffin a déjà son billet pour l’Europe et les championnats du monde en poche, elle ne jouera donc pas son avenir international lors de cette confrontation déjà tendue. On se souvient comment la défaite face à KT Rolster lors de la finale du Summer 2018 leur avait coûté leur place aux Worlds, alors que celle du Spring Split les avait obligé à regarder le MSI depuis la maison. Alors, jamais deux sans trois ? Leurs fans espèrent tout le contraire.

 

Un SKT conquérant, pas irréprochable

On l’a dit, SKT est en forme. L’opposition pour arriver en finale n’a pas fait le poids, et cela malgré le fait que nombre d’observateurs voyaient en Damwon Gaming la bonne surprise de l’année.

Néanmoins,  bien que les victoires se soient enchainées pour SKT, tout n’est pas encore parfait. Il existe encore des lacunes, même si celles-ci n'ont pas vraiment été exploitées jusqu'ici.

On remarquera la capacité de Clid à systématiquement trouver un moyen de donner une avance à un ou plusieurs de ses équipiers grâce à des ganks bien inspirés. Sa synergie retrouvée avec Faker apparait également comme terrifiante. Et pourtant, même si le début de partie est souvent navigué avec succès et qu’une avance est prise du côté des golds, le midgame est lent du côté SKT, parfois trop lent. Il y a aussi des petits sauts d’inattention qui ne pardonnent pas, comme le Baron Nashor subtilisé par Damwon au nez et à la barbe de Clid dans la première game de la demi-finale, alors que SKT avait largement le contrôle de la partie entre les mains.

Face à une équipe aussi redoutable et coordonnée que Griffin en teamfight, ce genre d’erreur pourrait coûter cher. On attend donc plus de tranchant pour clôturer les parties.

 

Khan jouera sûrement Aatrox, et il le sait.

Crédits: Riot Games

 

Quelles surprises nous réserve Griffin ?

Tout comme Damwon avant eux, les Griffin feront leur première sur le patch 9.16, ils n’ont d’ailleurs plus joué en match officiel depuis près de deux semaines. Un temps de préparation à rallonge supposé leur offrir un avantage, mais qui historiquement ne s’est encore jamais révélé payant pour eux. Rappelez-vous la botlane Talyah-Pantheon sortie à deux reprises lors de la finale du Spring Split, sans succès.

Sans expérience compétitive du patch, quelle sera la lecture de le meta pour Griffin en arrivant dans le BO5 ? Se risqueront-ils à nouveau à des picks risqués, ou se calqueront-ils sur ce que les équipes ont jusqu’à maintenant présenté en Playoffs ? À noter que cvMax, coach de Griffin, a déclaré que la fameuse botlane Garen-Yuumi venue d’Europe lui paraissait intéressante...

Une autre inconnue dans l’équation : qui de Sword ou de Doran sera sur scène pour faire face à un Khan en grande forme ? Doran s’est imposé comme titulaire lors de la fin du Split, mais même si son potentiel de carry saute aux yeux, le joueur est jeune et manque cruellement d’expérience.

 

Battre SKT avec Garen-Yuumi ? C'est prévu.

Crédits: Riot games

 

Clid versus Tarzan, le match dans le match

Même si le duel entre Chovy et Faker attire toujours le feu des projecteurs, c’est probablement du côté de la jungle qu’il faudra principalement regarder dans cette finale.

Jusqu’à présent les succès de SKT se sont surtout basés sur leur jungler et son aptitude à dominer le début de partie grâce à des routes de gank intelligentes ainsi que des escarmouches gagnées avec son compère en midlane. Mais cette fois, le duo mid-jungle de SKT aura fort à faire, tant le duo Tarzan-Chovy apparait comme le plus solide à croiser leur chemin cette saison. S'il y a bien un jungler qui est capable de traquer les déplacements de Clid dans la jungle, c’est Tarzan. De même, quand on sait à quel point Chovy est agressif et dominant lors de la phase de lane, il est légitime de se poser la question : Faker sera-t-il toujours en mesure de quitter sa lane pour soutenir son forestier ?

 

Pour ces deux équipes, l’objectif derrière cette finale est aussi de pouvoir aborder les championnats du monde à venir en pleine confiance, en tant premier représentant d’une Corée en recherche de rédemption sur la scène internationale. Là où SKT veut retrouver sa gloire passée,  Griffin a surtout cruellement besoin de se rassurer et de se prouver qu’elle peut assumer son statut de nouvelle étoile montante de la Corée. Après deux finales perdues et une apparition aux Rifts Rivals décevante, un nouvel échec pourrait faire très mal au moral avant de partir pour l’Europe.

Dans tous les cas, vous ne voudrez pas rater une miette de ce match. Rendez-vous sur O’Gaming LoL samedi matin 10h pour cette grande finale tant attendue !

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.