d

24 juin 2014 - Vieuxpeon League of Legends

Grimper le ladder en jouant support

Grimper le ladder en jouant support

Vous avez toujours rêvé de jouer support en ranked mais vous n’avez jamais osé le faire volontairement, de peur de ne pas pouvoir carry votre game ? Vous pensez qu’en jouant support, vous abandonnez votre destin entre les mains de vos teammates ? Aujourd’hui je vous invite à mettre de côté tous vos a priori sur ce poste, et à me suivre l’espace de quelques instants dans le monde féérique du support. A noter que cet article vient en complément du précédent, rédigé par Fly ici-même.

« Non mais mec laisse tomber, je ne peux pas monter en ranked… Je joue uniquement support ! »

Je vous arrête tout de suite ! Il est tout à fait possible d’atteindre un haut rank en jouant support. La preuve en est qu’au moment de l’écriture de cet article, 2 supports (Yellow et Voidle) et 2 ADC font partie du Top 5 Challenger EU. Dans la méta actuelle, la botlane a d’ailleurs pris un rôle prédominant, si bien que les pros ont dû imaginer un artifice : le 4 man tower push, pour éviter cette terrible confrontation botlane vs botlane qui peut faire très lourdement pencher la balance pour l’une ou l’autre des équipes.

C’est bien une réalité : aujourd’hui, la botlane est LA lane qui peut carry une game. Et c’est justement le support qui écope le plus souvent du premier rôle, puisque c’est lui qui dirige les offensives : que ce soit une Leona, un Thresh, ou un Blitzcrank, les supports initient les fights grâce à leurs compétences qui peuvent CC leurs ennemis, les attirer à eux, voire les rejoindre (comme le « gap closer » de Leona).

Dans cet article, je vais essayer de vous proposer tous les moyens qui sont à votre disposition pour vous améliorer à ce poste. Alors, désolé si j’enfonce parfois des portes ouvertes, ce qui peut être évident pour certains ne l’est pas forcément pour d’autres. Suivez-moi, c’est parti !

 

La phase de picks et de bans.

Ne vous y trompez pas, cette phase est peut-être la plus importante de votre future partie. C’est là que vous allez devoir prendre la lourde décision de choisir le support avec lequel vous allez accompagner votre ADC dans la Faille de l’invocateur. Et cette décision ne devrait pas être anodine : au contraire, ce choix doit dépendre si possible des picks adverses, mais également du pick de votre ADC.

Ainsi, si vous faites face à une duolane Blitzcrank-Draven, vous accompagnerez votre Miss Fortune non pas d’une Sona (même si c’est sûrement le meilleur duo envisageable avec MF), mais plutôt d’une Leona ou d’un Thresh. Non, je ne vais pas vous faire un dessin : un grab réussi sur Sona avant le niveau 5, c’est la quasi-certitude de vous faire one shot, et de compliquer votre phase de laning. En ce qui concerne les maîtrises et les runes, tout dépend de votre pick. Je ne peux donc pas vous conseiller telle ou telle combinaison, cependant vous devriez vous inspirer des meilleurs supports européens (ou français tant qu’à faire, comme Dioud chez G2 ou Yellowstar chez Fnatic…) : étudiez leurs picks et les maîtrises/runes qu’ils choisissent en fonction du style de jeu qu’ils vont adopter.

 

La gestion du niveau 2.

Selon les compositions, le niveau 2 peut se révéler être soit une occasion, soit un désastre pour votre duolane ; et bien des parties se gagnent, ou se perdent, à cause d’une très mauvaise gestion de ce niveau 2 (NB : c’est également valable pour le top).

Voici les deux cas de figure qu’il vous faut apprendre à gérer :

- Vous avez un early faible : soit vous pouvez push vite et prendre le niveau 2 avant l’équipe adverse. Dès lors, vous ne craignez rien ! Soit vos adversaires atteignent ce niveau en même temps, voire avant vous : soyez alors très réactifs et faites en sorte de ne pas être à portée de leurs sorts, quitte à se faire deny 2-3 creeps. N’hésitez pas à utiliser votre trinket dans votre bush pour prévoir tout type d’agression (grab, engage…).

Gains à la clef : vous évitez de claquer vos pouvoirs d’invocateur (flash/fatigue/heal), vous ne lâchez pas de kills et ne perdez pas 3 vagues de creeps.


- Vous avez un bon early : essayez de push un peu et d’avoir le niveau 2 un peu plus tôt que vos adversaires. Uppez votre compétence aussi vite que possible et engagez vos adversaires.

Gains à la clef : ceux cités ci-dessus.

 

Connaître certains cooldowns.

Progresser à League of Legends, c’est avant tout avoir une meilleure connaissance du jeu. C’est donc beaucoup d’entraînement, essayer des champions, et… faire des maths.

Connaître un cooldown et le mémoriser vous permet de prendre un avantage énorme sur un adversaire qui, lui, ne s’en soucie pas. À titre d’exemple, si vous prenez un fight à 3:49, et que votre adversaire flash (300 secondes de CD) et utilise soin (240), vous savez que vous avez une fenêtre de 4 minutes (donc jusqu’à 7:49) où il sera à nu. À vous d’en tirer le meilleur avantage possible !

Les cooldowns des pouvoirs d’invocateur sont donc extrêmement importants, mais ceux des pouvoirs des champions le sont tout autant. Reprenons un exemple : vous jouez Thresh et faites face à une Morgana. Si vous voyez Morgana utiliser son Black shield sur son ADC pour éviter un ulti, vous savez que vous avez environ 15 secondes (20 secondes de CD – 5 secondes de durée du Shield) pour envoyer un grab sur l’ADC adverse, sans être gêné par le bouclier magique de Morgana.

Évidemment, ne vous amusez pas à connaître tous ces chiffres par cœur, mais gardez cette idée en tête : connaître les CD des champions adverses est une grande aide au decision-making, pour engager comme pour se défendre.

Les cooldowns sont parfois difficiles à déterminer.

 

De la phase de lane au roaming :

Vous avez tué la botlane adverse à deux reprises, pris le drake, et l’ADC ennemi accuse un retard de 40 creeps sur votre mate ? La tour T1 tombe à 12 minutes de jeu et vous ne savez plus quel comportement aborder ?

Encore une fois je souhaiterais réellement vous amener à abandonner ce comportement trop fréquent en soloQ qui consiste à continuer de push jusqu’à la T2 (même si votre warding est nickel), et à faire preuve d’overconfidence qui vous fait perdre non seulement l’avance que vous aviez prise dans le jeu en mourant à plusieurs reprises, mais également toute la confiance accumulée depuis le début de la partie. En effet, un jungler à forte mobilité (Vi, Lee), invisible (Eve, Rengar), ou un TP du toplaner peut très vite ruiner votre avance, et vous démoraliser.

Un comportement bien plus raisonnable consiste à roamer, vous et votre ADC, en vous rendant par exemple sur la midlane pour aider à pusher et prendre, pourquoi pas, la tour T1 voire des kills grâce à la supériorité numérique que provoque ce timing push. Si vous arrivez à snowball à ce moment précis de la partie, en prenant un ou deux kills de plus, une tour puis éventuellement un dragon, vous arriverez au point de quasi non-retour (sous réserve de throw) : vous aurez une très large avance, vos ennemis vont commencer à se flame, la victoire est presque dans la poche, ne reste qu’un dernier effort vers la victoire…

 

Stuff : dois-je vraiment baisser mon froc ?

Je ne vais pas vous mentir, vous devriez réellement abandonner le Doran 2 popo sur les supports AP, ou pire le Doran 1 ward 0 potion. N’oubliez pas : Riot a souhaité renforcer le rôle de support dans cette saison 4 avec des items qui permettent d’amasser plus d’argent. Alors servez-vous en ! Et servez-vous en bien ! Tous ces items ont des caractéristiques qui doivent être utilisées à bon escient, sous peine de devenir stériles.

Ensuite, je vous invite vivement à privilégier le contrôle de la map aux dégâts, et donc la Sightstone pour la vision, les boots de mobilité pour se déplacer entre les lanes et aller warder où bon vous semble, plutôt que les boots de sorcier puis le Zhonya (Muramana BC WTF ??). Bien évidemment, d’autres bottes peuvent être achetées (Mercury, Tabi, Lucidité) selon les situations. Partez du principe que votre équipe fait déjà suffisamment de dégâts (même si vous avez perdu l’early game) ! Votre rôle est plus de les aider à se remettre dans le droit chemin, en faisant des catchs, ou en contrôlant des zones à enjeu (dragon/baron), que d’apporter un surplus de puissance.

C’est pourquoi je vous conseille d’embrayer non pas sur du dégât, mais sur des items qui pourraient aider votre équipe pendant les phases de teamfight. Le Creuset de Mikael est aujourd’hui l’un des items les plus plébiscités par les supports, car il permet de supprimer tout type de stun sur un champion allié (notamment votre ADC), ce qui apporte un réel plus à la survivabilité des carrys, et donc au teamfight de votre équipe. Vous pouvez ensuite compléter votre attirail avec des items tels que les Ombres jumelles pour spotter des ennemis invisibles (Rengar dans la méta actuelle par exemple) et pour rattraper des fuyards (ralentissement), ou le Médaillon de l’Iron Solari (halo + shield).

Néanmoins ces items perdent de leur intérêt si vous n’utilisez pas leur actif, sous prétexte que vous bataillez déjà avec les tanks adverses.

 

Onzième commandement : mon carry je protégerai.

Comme je vous l’ai indiqué précédemment, le support qui privilégiera l’intérêt de son équipe plutôt que son intérêt propre, sera plus enclin à mener son équipe à la victoire. Que ce soit en lane ou en phase de teamfight, votre but sera de tout faire pour protéger votre carry, dans l’hypothèse où les tanks adverses perceraient avec facilité votre ligne de défense.

Cela signifie :

- Manger des dégâts à sa place : un bon support est un support qui flash pour sauver les miches de son ADC. Un ulti de Caitlyn est sur le point de tuer votre tendre ami ? Donnez tout pour le maintenir en vie et claquez un pouvoir d’invocateur !

- Gêner les bruisers ennemis : que vous soyez une Morgana, une Leona, une Nami... Empêchez vos ennemis d’atteindre votre protégé en utilisant au mieux votre pack de compétences.

- Utilisez vos items : comme expliqué ci-dessus, une bonne utilisation de vos items permet également de retourner bien des situations.

Je ne le répéterai jamais assez : votre but n’est pas de carry en prenant les kills et en achetant des items de dégâts pour compenser le poste que vous avez, mais bien d’utiliser au maximum vos compétences et vos objets pour faciliter la tâche de vos alliés.

En conclusion, je voudrais vous soumettre un tout dernier conseil pour mener à bien votre quête d’elo dans la Faille de l’invocateur, et ce n’est pas le moindre : votre ADC doit être à chaque partie votre meilleur ami. Rien ne sert d’entrer en conflit avec lui pour quelques creeps ratés ou pour un move non suivi. Privilégiez la bonne entente et encouragez-le, même s’il vous énerve, si vous le trouvez mauvais ou s’il vous flame dans le chat.

Une botlane qui ne s’entend pas, c’est 90% du temps une partie perdue.

À bientôt dans la Faille !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

12 commentaires

jojo86
jojo86 - 23/06/2014 19h54

En support ap(zyra/annie), si tu gagne ta lane, tu peux potentiellement faire autant voir plus de dégats qu'un ap mid.  car les ap mid se préoccupent un peu plus de leur positionnement, tandis qu'en supp, osef du placement si ta toucher 3/4 mecs avec tes AOE spells le fight est gagné.

bien sur ceci n'est vrai que en soloQ, mais bon.

Aussi le point ou tu parle de tenter un catch, si tes mates sont au fond ils suivent pas et tente rien, alors qu'en supp ap si t'es a 3-0-3 et que tu peux foutre le mec a 20 %, ya bien un spell perdu qui va tuer le mec.En ce qui concerne le stuff, la doran shield reste viable, vous devenez un intenable sur la lane, et avec un support comme leona,des persos qui forcent le fight, sa peut vraiment faire une grosse différence en terme de 2v2,

Aussi, si un carry est mal placer ne vous donnez pas pour lui franchement, c'est son problème.

En early prenez tous les kills, ne vous forcez pas(genre waste un flash pour mourir ensuite), mais assurez toujours le kill, plus important que de le laisser a votre adc qui de toute façon aura le farm et le stuff

Heyrtz
Heyrtz - 23/06/2014 21h04

Depuis que je suis sur LoL ( environ 6 mois; grace à l'anthousiasme communicatif des casters C&N :D ) je joue uniquement support.
Premiere raison : j'aime pas farm ( les nombreux MMO joués m'ont vaciné !!!! :angry: ) mais au fil des games je me suis rendu compte que le role du support et PRIMORDIAL !!! Il doit avoir une bonne vision du jeu, savoir se sacrifier pour ses mates, savoir placer un bon "play" au bon timing etc etc...

Malheureusement apres mes matchs de classement ( Bronze I ) je suis redescendu en Bronze II et je galere vraiment à remonter... Je pense tres honnetement que mon niveau ( sans etre pretentieux ) est à minima du silver j'ai beau faire des efforts mais à croire que les mecs de ma team sont en ranked juste pour "delirer", je suis pas du genre à vouloir absolument des resultats monstreux mais ce casser le cul à proteger mon carry, roam des que j'ai l'occaz pour donner de la vision, ou simplement tenir une tour le temps que le mid/top revienne alors que les gars font des move foireux ( "obvious bait i told you dude" ) ou des chase/engage de l'impossible c'est un peu demoralisant....

Mais j'ai choisit ma voie et s'en ai presque un chemin de croix : SUPPORT FOR LIFE BECAUSE BUYING WARD SAVE A HEART

ps : ca fait plaisir de voir des articles "spé" support dans les news ! :wub:

CamilleGrosjean
CamilleGrosjean - 23/06/2014 21h16

En support ap(zyra/annie), si tu gagne ta lane, tu peux potentiellement faire autant voir plus de dégats qu'un ap mid.  car les ap mid se préoccupent un peu plus de leur positionnement, tandis qu'en supp, osef du placement si ta toucher 3/4 mecs avec tes AOE spells le fight est gagné.

bien sur ceci n'est vrai que en soloQ, mais bon.

Je te rejoins. J'ai beaucoup joué Annie ou Morgana full AP. Parce que comme tu le dis, le surplus de dégât peut vraiment créer la différence. Surtout que les adversaires ne s'attendent vraiment pas à recevoir un tel burst de la part du support.

Cependant, pour avoir joué régulièrement support à un niveau mid/top diamant, tu devrais essayer cette autre stratégie, et de go utilitaire : tes compétences sont toujours aussi utiles, tu fais moins mal mais tu sauves tes mates. 

Je ne pense pas que ce soit un hasard si, à haut elo, aucun support ne rush de l'AP.

Tu me diras, ils jouent en équipe, c'est pas de la soloQ : Ok, mais même en soloQ, sur leurs streams, tu les vois jouer utilitaire.

Essaie et forge toi une opinion ;)

à croire que les mecs de ma team sont en ranked juste pour "délirer", je suis pas du genre à vouloir absolument des résultats monstrueux mais ce casser le cul à protéger mon carry, roam des que j'ai l'occaz pour donner de la vision, ou simplement tenir une tour le temps que le mid/top revienne alors que les gars font des move foireux ( "obvious bait i told you dude" ) ou des chase/engage de l'impossible c'est un peu démoralisant....

Je te comprends parfaitement. Elohell quand tu nous tiens. Continue ca devrait remonter ;)

JeanFistMichel
JeanFistMichel - 23/06/2014 22h20

Pour le support ap, je suis un grand fan de zyra, qui est mon deuxième pick favori avec thresh. Je la joue en montant le q et avec un riley lyandri, et sur une game "normale" je fais systématiquement le plus de dégats. Les plantes et l'item ap poke font des dégâts monstrueux en lane (surtout quand les adversaires ne font pas trop gaffe à dodge le q, ce qui est très souvent le cas au moins jusqu'en gold), et même en ayant un early game dégueulasse, le gain de gold supplémentaire permet de toucher le riley pas trop tard.

Pour le cas de zyra, et à mon niveau tout du moins, je pense que ça reste beaucoup plus puissant de la jouer comme ça qu'en mode utilitaire (à part peut-être le nouveau michael qui compense l'absence du graal). Après, ce qui peut être vraiment dommageable avec ce genre de choix, c'est de se prendre pour le mid et tenter d'aller sniper un carry en laissant crever son adc. Je recommanderais aussi l'exhaust plutôt que l'ignit. Un ignit peut peut-être offrir un kill sur la lane, mais l'exhaust bien utilisé compense un peu l'utilitaire qu'il manque en jouant ap. C'est la garantie que votre adc ne se fera pas défoncer le temps que vous placiez vos dégats sur son agresseur.

Pour zyra, j'ai vu que les pros aimaient bien lui faire un item d'ap, mais en général ils s'orientent vers le lyandri et pas vers le riley. J'avoue que je ne comprends pas trop le choix, si quelqu'un savait m'expliquer : meilleure rentabilité de l'item intermédiaire ? Meilleure d'intérêt sur le passif contre les tanks ? La réponse D ?

TekTek
TekTek - 23/06/2014 23h37
Zyra a de très bon dégâts de base (notamment via les plantes), aucun sort monocible, et énormément de hard CC. Le slow du Rylai n'est pas au mieux, le scaling AP donne moins que la pene ; et le Liandri dispose d'un item intermédiaire qui permet de le build plus facilement sans amasser trop d'argent.
En plus, si tu dois faire un seul item AP, autant faire un item qui fait des dégâts en soi, et le passif du liandri n'a pas besoin de synergie avec d'autres items en plus de faire très mal naturellement (encore une fois, les plantes tirés du E sont monstrueuses).
Max le Q pour poke en lane peut être une bonne idée, mais le E en plus de donner 35 de dégâts sup par niveau (comme le Q, c'est à dire que tu auras les mêmes dégâts lors d'un burst quel que soit le sort maxé), augmente le temps de root. Et comme les dégâts des plantes ne dépendent pas du niveau du sort qui les fait pousser..
JeanFistMichel
JeanFistMichel - 24/06/2014 09h26

Je jouais en maxant le e avant. Ce qui me dérangeait c'est qu'augmenter le e ne réduit pas son cd. Tant que le q reste au niveau 1, je trouve ça compliqué d'être utile : on a un seul sort franchement utile, avec 12 secondes de cd et en plus pas facile à placer. Rater son e devient en général hyper punitif.

Pour les dégâts des plantes, tu m'apprends quelque chose : je pensais vraiment pas qu'ils ne se basaient que sur le niveau, et surtout je pensais pas que les dégats des plantes du e et du q étaient les mêmes. Cela dit, ça ne change pas grand chose à ce que je pense. Même si les plantes issues du e sont du coup plus puissantes grâce à leur slow, on est à poil une fois qu'on a craqué le e, parce que les plantes du q sans le slow du riley sont un peu useless (le pourcentage du slow proc comme une aoe, cela dit). Avoir le q maxé et le riley rend le perso beaucoup plus souple et donne beaucoup plus de droit à l'erreur en relâchant la pression sur l'utilisation du e.

EDIT : Bug sans importance, mais l'heure des commentaires en bas de page dans les articles est pas la bonne.

juliobzh
juliobzh - 24/06/2014 10h46

Bonjours à tous!!! Très bon article qui tombe a point nommé, en effet je viens d'être promu gold 5 et je viens de loin (bronze 3) et ce juste en jouant support XD.

Donc je plussoie, on peut monter très vite en jouant support, mais vous avez oublié deux trucs essentiels, qui je suis d'accord ne concerne pas obligatoirement le support mais qui dans mon cas m'ont permis de monter:

1)Le lead, je prend tout le temps le lead, je parle beaucoup (trop?), je demande le calme tout le temps, je dis tout le temps qu'on peut gagner, 0 tour à 7 c'est pas grave, le lee sin feed d'en face est full ad, je dis qu' il est mort en late, etc...

Et quand on prend le lead on fait également les calls. Tu prépare ta team un peu plus d'une minute avant le repop du drake, pareil pour le baron. Pour les tours c'est pareil, je ne demande pas de simple gank, je demande un gank pour pouvoir péter la tour (pareil pour le drake). Faut pas s'imposer, faut le faire avec délicatesse, autrement les autres vont se rebeller ou dire des trucs genre: "ok boss" et c'est pas très bon pour la team. 

2)Un dernier truc, qui marche en tout cas bien en bronze et silver, c'est de faire en sorte que l'équipe ennemie pète un cable, et flame entre eux, je sais c'est un peu batard mais ça marche et le but du ranked c'est de monter, pas de sentiment!! Le top adverse fait  un build exotique et feed un peu? faite le remarquer à l'autre team. Le zed d'en face tente un 1vs3 pour finir notre adc low life; pareil : "dat 1vs3" le support adverse ward comme une chèvre? "thx bro for drake" ( pareil pour le baron mais c'est plus rare).

Bon faut le faire finement, mais ça marche énormément, semez la zizanie, récolter les victoires ^^ et qui a un peu de temps pour ça si ce n'est le support...  Bon jeu à tous!!!

jojo86
jojo86 - 24/06/2014 12h25

On est d'accord que l'utilitaire est mieux, cependant le but est de grimper l'elo, donc les plat/diamonds ne sont pas vraiment concernés, ils ont une connaissance de jeu suffisante pour comprendre le rôle et le potentiel de chaque poste.

Pour revenir au support utilitaire, c'est utile seulement si tes carrys sont capable de faire énormément de dégats si ils bénéficie d'un minimum de protection: même en high élo, les supports sont fait pour engage pas pour protéger leur carrys(exception faite de nami/tresh, qui sont capable de faire les deux),du coup, quand ton carry se place mal,tu ferais plus de dégâts en partant ap et en te placant mieux que ton carry.

Rubignol
Rubignol - 24/06/2014 12h27

je viens d'être promu gold 5 et je viens de loin (bronze 3) et ce juste en jouant support XD.

Je suis exactement dans le même cas que toi. Comme Heyrtz j'étais en Bronze après mes matchs de placement en mars dernier, mais j'ai pris mes ballz et je me suis décider à jouer support... Gold V en 100 games, comme quoi c'est jouable !!

Y'a une chose que je vois pas apparaître dans vos comm', quand on est dans le "EloHell" - je sais bien qu'on aime pas ce terme à OGaming mais je pense que y'a plus de risques de stagner en bronze/silver qu'après - et qu'on veut monter vite, on doit un minimum carry. C'est hyper frustrant de faire une game parfaite avec son support (warding au poil, stats positives, itemisation optimale) et de perdre quand même, question de fierté personnelle p-e mais surtout pour pas lâcher prise, commencer à faire nawak et come back Bronze V.

J'avais pas mal joué Tresh/Nunu et d'autres supports vraiment utilitaires et j'avançais pas. Du coup j'ai fait un choix: Annie only, d'ailleurs je suis déçu de pas voir sa bouille sur l'image de prez du sujet, m'enfin. Annie ça carry tellement fort en botlane, il suffit juste d'un minimum de skill pour placer ses stuns mais sinon elle est franchement pas dure à jouer (comparée à Tresh ou Leona). Le bémol c'est sa squishyness, un grab et c'est mort, mais là encore des solutions existent, d'où l'importance du placement quand t'es supp AP (hyper important, contrairement à ce qui a pu être dit). Côté picks&bans c'est du tout cuit, elle est jamais pick (pas assez dans la "meta"), pourtant elle s'accorde bien avec la majorité des ADC (avec Cait ça donne une double range tellement insane que bien protégés derrière les creeps une duo lane ne craint absolument que dalle). Build Croc du grive => Sighstone => Mobility boots (8/10 minutes de jeu) et avec des maitrises AP ça donne du 50 de pouissance pour pouvoir piquer un mid squichy en roaming une fois que la T1 du bot est tombée. Les phases de roaming sont d'ailleurs un vrai régale avec Annie... à condition d'avoir une maxi vision pour pas tomber sur un Lee sauvage qui nous one-shot. Son burst est probablement le plus fort du jeu avec celui de LeBlanc et malgré le fait que son move Flash + Tibbers soit archi spotted, personne s'en souci vraiment entre 1000 et 1400 Elo (après on commence tout de suite à se faire plus focus, c'est le jeu ^^). Niveau itemisation, dès qu'on a les objets de base du support on peut go full AP sans le moindre problème. Personnellement j'ai un petit faible pour le Bracelet de feu mortel juste après les boots: pour peu qu'on ait pris 2/3 kills/assists sur la phase de laning mais surtout en roaming, on peut l'acheter vers les 20/25 minutes de jeu (en passant, l'item intermédiaire de reduc CD à 800g et des brouettes est vraiment sympa pour spammer le R et faire du gros kill). OSEF de chopper les kills de l'ADC, généralement vu qu'Annie est considérée comme un carry mid, même un Draven, pourtant avide par nature, marronne pas (à part les joueurs de Ez, j'ai jamais compris pourquoi...). Attention, prendre des kills ne veut pas dire KS ! Un ADC fed avec une BF à 12 minutes de jeu c'est toujours mieux qu'une Annie avec une Grosse baguette. Par ailleurs, l'ignite, sort essentiel selon moi, est juste là pour le roaming ou quand l'ADC a pris trop cher pour finish un gonz, ça permet d'assurer des kills et rush plus rapidement Rabadon. A 30 minutes de jeu, si tout s'est bien passé au top (le mid étant la 2e lane naturelle d'Annie, elle est multitask :P), les TF devraient rapidement être pliés et les Drakes de pleuvoir. Tout est une question de snowball, la SoloQ c'est que ça, si ton équipe est béton en midgame tu win, sinon le late s'installe (Annie est pas top en late) et le throw guette...

Voilà mon conseil pour up rapidement dans le ladder: jouer des supports AP et harass massivement. C'est un peu brutal, pas très teamplay ni stratégique mais ça paye très bien (j'ai même pas vu passer la division silver, alors qu'avec mon smurf Tresh j'en ai eu des cheveux blancs pendant un moment). Je précise que pour les joueurs skillés, Annie (trop easy à jouer) peut être remplacée par une Karma full AP, une Lulu AP/tankiness, voire une Nidalee (très appréciée en support dans la S3). Maxi vision tout le temps pour pas se faire gank + harass-harass-harass et la botlane n'a même pas besoin du jungler, qui peut se concentrer sur le snowball de la toplane!

Je précise que je recommence à jouer Tresh utilitaire, on pourrait croire que je suis un mid refoulé sinon ^^

PS: Après deux ans à suivre C&N je viens finalement de m'inscrire, faut dire que le support c'est une philosophie de vie :)

Abzalonn
Abzalonn - 24/06/2014 13h39

Y'a une chose que je vois pas apparaître dans vos comm', quand on est dans le "EloHell" - je sais bien qu'on aime pas ce terme à OGaming mais je pense que y'a plus de risques de stagner en bronze/silver qu'après - et qu'on veut monter vite, on doit un minimum carry. C'est hyper frustrant de faire une game parfaite avec son support (warding au poil, stats positives, itemisation optimale) et de perdre quand même, question de fierté personnelle p-e mais surtout pour pas lâcher prise, commencer à faire nawak et come back Bronze V.

le elohell est très subjectif pour les supports. j'ai eu l'occasion de coacher un ad carry bronze IV, j'ai créé un smurf volontairement mis en bronze V pour ne pas lui fausser son élo et je vous garanti que 80, 90% des games peuvent se carry.

certains changements dans vos builds peuvent être à effectuer. notamment sur les 2 derniers items.

je vous conseil des champions à grandes engages comme léona qui peuvent punir les erreurs adverses (et y'en a beaucoup)

n'hésitez pas à faire une cape solaire+ cote épineuse + banshee  sur une léona. cela vous permet de tanker vraiment n'importe qui, et de pouvoir 1v1 même un adc.

si vous méritez de monter de ligue, jouer support est une très bonne idée, ne serait ce que pour la psychologie de vos mates. tous seront soulagé de jouer leurs rôles, et la phase de draft se passera globalement bien.

JeanFistMichel
JeanFistMichel - 24/06/2014 14h09

Pareil, je n'ai jamais trop compris cette histoire de elo-hell. Je n'ai jamais joué en bronze (placé silver 4 sur mes premières ranked en s2), mais à priori si votre decision making à la phase de draft et in-game quand vous guidez vos alliés est bon, le niveau approximatif de tout le monde est plutôt l'occasion de retourner toutes les parties mal engagées (2 de vos alliés viennent de se suicider ? Défendez correctement vos tourelles et attendez de voir les ennemis se suicider à leur tour dans un dive foireux). Faut pas se voiler la face : si vous n'avez rien pu faire de votre game, il y a plus de chances que ça soit à cause d'un mauvais pick ou de mauvais calls qu'à cause de vos alliés.

Pour Annie, je ne la joue pas, mais je pense que son role de machine à cc lui permet de bien s'insérer dans la plupart des compos, comparé à un blitzcrank par exemple qui peut représenter un vrai risque pour son équipe dans certaines situations. Par contre, je pense que le fait de partir systématiquement sur un stuff full ap est une mauvaise idée, parce que tout axer sur du burst peut te laisser très vulnérable contre des assassins, ou risquera de ne pas être très utile contre des grosses frontlines du genre élise shyvana. As-tu déjà essayé le riley lyandri sur annie (oui j'adore le riley lyandri) ? La combinaison avec le passif de l'ulti est une véritable horreur, et te permet à la fois de gagner du temps pour ta team et de la tankiness pour toi-même, tout en te laissant une grosse capacité de dps.

TekTek
TekTek - 25/06/2014 20h27

et surtout je pensais pas que les dégats des plantes du e et du q étaient les mêmes.


Les plantes du Q font naturellement plus mal que celles du E, mais tu auras les mêmes dégâts de plantes si ton Q est niveau 1 ou 5 (ce qui fait que meme en maxant le E, si tu veux compter sur les dégâts des plantes tu peux). Et avec Liandri, il est possible que les plantes E fassent néanmoins davantage de dégâts.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.