d

12 avr. 2019 - Zehir StarCraft 2

GSL finale : Maru, le 4 à la suite ?

GSL finale : Maru, le 4 à la suite ?

Après Stats, Zest et TY, c'est à présent Classic qui se présente en finale de GSL, afin d'empêcher Maru de remporter la compétition pour la quatrième fois d'affilée.

La passe de quatre ?

La GSL est toujours bel et bien le terrain de jeu favori de Maru. Après avoir remporté l'intégralité des trois saisons en 2018, le jeune prodige Terran n'est toujours pas rassasié et n'est plus qu'à une victoire de remporter un nouveau titre. Si soO avait déjà participé à quatre finales consécutives, les perdant bien évidemment toutes, personne n'avait remporté trois finales consécutives, encore moins quatre. Mieux encore, la performance serait d'autant plus unique qu'aucun joueur n'a encore remporté quatre GSL code S sur StarCraft II, même de manière discontinue. 

Il est intéressant de constater que la force de Maru lui vient en très grande partie de sa préparation. Un prochain article détaillera ce point, en proposant une comparaison avec Serral notamment. Maru est un pur produit des teams KeSPA, entraîné avec comme principal objectif la victoire de l'équipe en Proleague. Il a brillé et bien souvent porté son équipe vers la victoire en Proleague. Il en est de même pour les tournois majeurs coréens, SSL, OSL et GSL ; il ne gagne quasiment que des tournois dont les matchs peuvent être préparés. 


Va-t-on encore voir Maru soulever le trophée dimanche prochain ?

Le parcours des finalistes

Maru plie mais ne rompt pas

Cela faisait plus d'un an qu'il n'avait pas perdu un match en GSL. C'était justement contre Classic en Ro16 de la saison 1 de 2018. Cette fois-ci, c'est Bunny, en TvT donc, qui lui a fait subir une défaite. Peu importe, hormis ce petit incident, Maru n'a pas montré beaucoup de faiblesse dans son parcours. Il s'est débarrassé de deux Zergs, RagnaroK et Impact, puis a été en pleine démonstration en TvP. 2-0 contre herO en Ro32, 3-1 contre Dear en Ro8 puis 4-0 contre Trap en demi-finale, un match qui rappelait sa finale expéditive contre Zest l'an passé. 

Classic de retour au sommet

C'est l'un des Protoss les plus réguliers sur StarCraft II. Classic ne s'était pourtant plus hissé en finale depuis 2014, l'année de son unique sacre. L'an passé, c'était justement Maru qui l'avait stoppé en Ro4 4-1 en saison 2. Si son parcours en groupe a été plutôt tranquille, face au Zerg TRUE, puis aux Protoss Trap (par deux fois) et à sOs, les phases de Playoffs ont été beaucoup plus compliquées pour lui. Deux PvZ très disputés face à Rogue (3-2), puis face à Dark (4-3), le Protoss a dû se démener pour accéder à cette finale, mais n'a finalement joué aucun adversaire Terran. Difficile donc de jauger son niveau actuel dans ce match up


Classic après sa victoire aux IEMs

La grande finale 

Une finale exclusive entre deux joueurs très réguliers. Jusqu'ici ces deux joueurs ont un historique de 54 cartes jouées pour un résultat nul entre eux. En termes de match, Maru est légèrement devant avec 12 victoires contre 9, et a remporté leur dernier BO7 l'an passé.

Si l'on a vu que le prodige Terran avait brillé contre Protoss lors de cette GSL, pour Classic, c'était un petit peu plus compliqué. Il n'a donc affronté aucun Terran dans ce tournoi, et n'a pas participé aux IEMs Katowice. Il avait raté Sa qualification contre TY (3-0)... justement un joueur Terran ! Ces derniers résultats contre le Dominion remontent à loin et ne sont pas bons, ils ne doivent pas lui donner beaucoup de confiance pour aborder ce match.

À quelque chose maIheur est bon, toutefois, car Maru n'a donc pas beaucoup de vidéos de PvT de Classic à analyser. C'est peu, mais cela pourrait être un petit avantage pour son opposant s'il sait l'exploiter. 

Enfin, la balance actuelle reste un bon point d'espoir pour le Protoss, comme l'a encore montré récemment la phase de qualification pour le GSL Super Tournament. Car Maru est encore et toujours le joueur dont les succès éclipsent toutes les difficultés des Terrans. Sur 14 qualifiés, un seul Terran, GuMiho. Les autres, notamment INnoVation, aLive ou encore TY, ont chacun rencontré un Protoss sur leur chemin... et ce fut la fin.

L'an passé, cela n'a pas été pas suffisant pour éviter une humiliation aux Protoss qui se sont mis sur la route de Maru, en sera-t-il de même cette fois encore ? Réponse ce dimanche, à partir de 14 heures, sur O'Gaming TV

1 commentaire

Farentir
Farentir - 14/04/2019 15h59

Merci pour l'article !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.