d

09 févr. 2018 - Zehir StarCraft 2

GSL : INnoVation à la baguette

GSL : INnoVation à la baguette

En plus d’exceller sur StarCraft II, INnoVation nous a montré qu’il était aussi un fin stratège au cours de la phase de sélection de groupe, notamment grâce à son statut de tête de série.

Scarlett tout juste titrée championne « olympique », la GSL peut reprendre avec déjà les quatre groupes de Ro16. Un top 16 avec quelques surprises et plusieurs favoris absents.

Retour sur le Ro32

Les Zergs n’ont pas été épargnés lors de la première phase de groupe de cette GSL avec une belle performance de Leenock dès le premier groupe qui parvenait à éliminer Solar. Inspirée par le retour en forme du Zerg à la chevelure violette, Scarlett s’offrait, elle, le champion de la BlizzCon, Rogue, qui paie une fois de plus son manque de régularité. Un second champion de BlizzCon est également tombé, il s’agit de ByuN, battu par deux fois par Trap, très au point sur les build orders de la Crèmerie.


Trap est souvent resté dans l'ombre de sOs
Source : Shayla

La sélection de groupe

Grande tradition de la GSL, les groupes du Ro16 ne sont pas tirés au hasard mais sont façonnés par les joueurs. En fonction des résultats de l’année passée, quatre joueurs sont nommés têtes de série. On retrouve donc à ce poste les trois vainqueurs de 2017 INnoVation, GuMiho et Stats, ainsi que soO, deuxième par deux fois. Ces joueurs vont, chacun leur tour, choisir un autre joueur pour intégrer leur équipe, qui choisira lui-même le prochain joueur.

Différentes stratégies s’offrent donc aux joueurs. Certains essaieront de se créer le groupe le plus facile possible comme INnoVation ou Stats, alors que d’autres, aux tendances suicidaires, prennent un malin plaisir à se créer un groupe de la mort, c'est le cas de GuMiho. Vient ensuite une longue période pendant laquelle les joueurs sont libres de pactiser, négocier ou même supplier leurs adversaires pour arriver à leurs fins. Avec plus ou moins de succès…


Les 16 joueurs restants dans cette saison 1 de GSL
Source : leimmia

Pour conclure, le joueur tête de série numéro 1 a le droit d’échanger les places de deux joueurs. INnoVation avait donc le privilège de se créer un groupe facile. Finalement, au lieu d’échanger Zest dans son groupe contre un joueur à priori moins fort, INnoVation choisira de se simplifier son Ro8 en échangeant le seul Protoss du groupe B, Dear, par un Terran, aLive, s’assurant ainsi de ne pas rencontrer de Protoss avant les demi-finales.

Pour plus de détails sur la phase de sélection de groupe, n’hésitez pas à regarder la vidéo d’Afreeca TV, ou à lire le très bon article sur TeamLiquid (tous deux en anglais).

Les quatre groupes

Groupe A: INnoVation déjà en quarts ?

INnoVation semble intouchable dans ce groupe. Le Terran a confiance en ses TvT et TvZ et pense donc finir dans le pire des cas second de son groupe. Si la première place est très probable pour lui, il devra tout de même faire attention à ne pas se laisser surprendre par ses trois adversaires du jour. Le plus coriace sera probablement le Protoss Zest. Éliminé prématurément des IEMs PyeongChang par Elazer, le Protoss n’est pas au mieux en PvZ, mais son PvT reste redoutable.


INnoVation et Classic se sont bien amusés pendant cette sélection de groupe
Source : leimmia

Pas de chance pour Zest, les deux derniers joueurs sont tous deux Zergs. Si sur le papier Zest devrait sortir de ce groupe, la réalité pourrait bien être tout autre. En effet, face à lui se dresse Scarlett, dès son premier match. Récemment titrée aux IEMs PyeongChang, en battant notamment sOs en finale, la Canadienne semble dans la forme de sa vie et a de bonnes chances face à Zest. Enfin, Leenock est également capable de coups d’éclats, comme lors des Ro32, pendant lesquels il avait déjà éliminé une des têtes d’affiche de cette GSL, en la personne de Solar.

Ce groupe est donc plutôt indécis, à l’exception d’INnoVation qui semble véritablement en confiance en ce début d’année. Après avoir finalement franchi le Ro32 à sa quatrième tentative, Scarlett peut-elle porter l’espoir des Foreigners encore plus loin dans cette GSL ?

Groupe B : rencontre au sommet

Probablement le groupe le plus relevé de ce Ro16, les quatre joueurs qui le composent ont tous fini premiers de leur groupe en Ro32, à coups de 4-0 ou au pire de 4-1. Le premier joueur soO, court toujours après sa première victoire en GSL après ses six échecs en finale. Très en forme actuellement, tout comme ses adversaires du jour. Le premier d’entre eux, aLive, a un style assez polyvalent et devrait poser quelques problèmes à soO. Plutôt indécis, ce premier TvZ sera déjà décisif pour se rapprocher du Ro8.


Difficile de savoir ce à quoi peut penser soO après 6 défaites en finale.
Source : leimmia

De l’autre côté du groupe, deux joueurs nous offrirons un TvZ tout aussi indécis. Dark, rencontre TY, dans un match qui mériterait de se jouer au moins en Bo9. Tous deux très solides mécaniquement, mais TY pourrait bien se distinguer grâce à sa capacité à varier les différents styles de jeu Terran. Cette aptitude pourrait bien poser de sérieux problèmes à Dark, qui pourra lui s’appuyer sur une exécution de la macro game impeccable, caractéristique des anciens joueurs SK Telecom T1.

Deux très gros TvZ au minimum donc dans ce groupe, dont la rédaction n’oserait pas pronostiquer l’issue. Aucun de ces joueurs n’a encore gagné de GSL, et deux d’entre eux auront l’occasion de se rapprocher un peu plus de cet objectif.  

Groupe C : le groupe des champions

Un groupe encore une fois très relevé. Trois des joueurs de ce groupe ont déjà remporté une GSL, GuMiho, Classic et Dear, tandis que le quatrième, Maru, a une Starleague et une OSL à son actif. Une fois de plus, ce groupe s’annonce extrêmement indécis tant ces quatre joueurs ont montré un très gros niveau de jeu par le passé. GuMiho est connu pour avoir un excellent TvZ et TvT, mais son TvP est un peu moins bon. En ce qui concerne Maru, sa forme varie grandement selon les périodes mais il a montré quelques faiblesses en TvT lors du Ro32.



Maru, vainqueur de la Starleague 2015.

Les deux Protoss du groupe, Dear et Classic, ont tous deux étés battus par un autre représentant d’Aïur dans leur groupe du Ro32, respectivement par sOs et Stats. Pas de quoi rougir donc, mais s’ils venaient à se rencontrer dans ce groupe, ce serait une fois de plus un match très indécis. Classic a néanmoins de bonnes chances face à GuMiho lors de son premier match, puisqu’il le bat assez régulièrement.

La seule certitude de ce groupe concerne l’intensité et le niveau de jeu des matchs proposés. On sait également que peu importe quels joueurs sortent de ce groupe, ils affronteront un Protoss en Ro8.

Groupe Death to all the Protoss

 Si Stats pensait pouvoir profiter d’un Ro16 facile en choisissant Trap comme premier adversaire, celui-ci s’est vengé en ramenant herO dans le groupe. Pour Stats, peu à son avantage en PvP, la tâche s’annonçait déjà difficile avant même que le dernier joueur restant ne les rejoigne. Alors que personne ne l’a choisi, tous craignant sans doute sa folie inventive, sOs fut placé dans ce groupe, dans lequel l'attendait déjà trois autres représentants d'Aïur.


Bonne ambiance dans le groupe D, du moins, avant que sOs ne les rejoigne.
Source : leimmia

Ce groupe offrira donc cinq PvP de haut niveau, le tout pour deux places en Ro8. Trap semble être l’underdogs mais il n’est pas rare que les matchs miroirs offrent des surprises. sOs et herO sont tous deux très en forme, et la créativité de sOs sera une arme redoutable. Stats aura donc fort à faire pour s’en sortir, alors qu’il n’a que 42% de victoire en PvP en match officiel ces derniers temps.

Récemment classé second des IEMs PyeongChang, cette performance a permis à sOs de passer devant MC et donc d'être premier au classement des joueurs ayant remporté le plus d'argent en tournois avec plus de 523 000 dollar.

Du très haut niveau attendu donc, et ça commence dès ce samedi à partir de 19 heures sur O'Gaming TV !

1 commentaire

puissancedbz
puissancedbz - 10/02/2018 19h27

Super article.
Bien détaillé et intéressant ;)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.