d

16 août 2017 - Zehir StarCraft 2

GSL : L'avènement d'un Bonjwa

GSL : L'avènement d'un Bonjwa

Après plus de trois semaines de pause pour cause d'IEM Shanghai et de GSL vs The World, la GSL reprend ses droits. Il reste beaucoup d'enjeux dans ce tournoi, qui est l'ultime chance pour de nombreux Coréens d'accéder à la Blizzcon. D'autres sont déjà qualifiés, mais vont essayer d'asseoir leur domination sur la saison en cours, c'est le cas d'INnoVation, le premier Bonjwa sur Starcraft II ?

« Bonjwa » est un titre utilisé pour décrire un joueur qui domine la scène StarCraft sur une longue durée. Il doit avoir un pourcentage de victoire très élevé, et glaner différents titres. Il n'y a cependant pas de critères précis sur l'attribution d'un tel titre et les débats sont donc nombreux sur le sujet. Le terme a été utilisé dans un premier temps pour sAviOr sur BroodWar puis a été utilisé rétroactivement pour Boxer, NaDa et iloeoov. Flash est également considéré comme le bonjwa de la fin de BroodWar, surpassant Jaedong au passage.

Si sur Broodwar, ces quatre noms ne sont pas trop contestés, il n'existe aucun consensus sur Starcraft II. Certains voient en MvP le seul bonjwa du jeu, pour ses performances impressionnantes en 2011 - 2012, d'autres ont vu en Life le seul espoir de bonjwa, parti précocement. 


MVP et ses quatre badges GSL.

Nous approchons maintenant de la fin de la saison 2017 des WCS, et un joueur a dominé la scène cette année, il s'agit d'INnoVation. Mais cela suffit-il pour faire de lui un bonjwa ? Impossible de le déterminer avec certitude, mais nous allons vous donner quelques éléments pour vous faire votre propre opinion. Depuis le premier tournoi de la saison, les IEMs Gyeonggi, INnoVation a remporté 53 de ses 67 matchs hors-ligne, pour un ratio impressionnant de 79.10% de victoire en Bo3 ou plus. S'il n'a pas gagné de GSL, il a gagné quatre tournois cette saison : les IEM Gyeonggi, la Starleague saison 1, la VSL saison 2 et récemment le GSL vs The World. Il a également gagné avant cette saison deux GSL, un autre IEM et une finale mondiale des WCS. 

S'il n'a pas pas encore remporté le tournoi roi, la GSL, cette année, les tournois qu'il a remportés étaient d'un niveau tout aussi élevé. Il est encore en lice en Starleague, en GSL et il est déjà qualifié pour la Blizzcon. Nul doute qu'une victoire dans l'un de ces tournois pourrait en convaincre beaucoup de la domination sans partage d'INnoVation cette saison. Il fait en tous cas partie des favoris pour cette édition, mais ses adversaires n'ont pas dis leur dernier mot ! 


INnoVation domine la scène comme personne auparavant sur LOTV.

Les humains face à la « Machine »

C'est dès le groupe A qu'INnoVation va s'expliquer avec les autres joueurs dans un groupe assez relevé, mais qui semble bien lui convenir. En effet, il a récemment beaucoup travaillé sur son TvT et il est vraiment effrayant dans ce match up. Et cela tombe bien car son premier adversaire n'est autre que GuMiho. On pourrait penser que la domination d'INnoVation ferait de lui l'un des derniers choix lors des sélections de groupe, il n'en fut rien puisque GuMiho l'a choisi dès le premier tour. Champion en titre de GSL, GuMiho a peut-être envie de prouver que sa victoire en GSL était tout à fait méritée, malgré des résultats décevants depuis. Ce match s'annonce en tous cas comme une cérémonie d'ouverture explosive à ce Ro16. 

Un troisième Terran, aLive, pourrait bien rencontrer INnoVation. Très en forme pendant les mois de mars et avril, durant lesquels il a pris la seconde place de la GSL vs The World, et s'est hissé jusqu'aux demi-finales des IEMs Katowice en battant INnoVation au passage, il a été beaucoup trop discret le reste de la saison, et ne parait pas favori pour sortir de ce groupe. Le Zerg Solar, vient compléter le groupe. Bien moins tranchant que la saison précédente pendant laquelle il a enchaîné les performances, Solar a eu quelques coups d'éclat cette saison avec une demi-finale au GSL Super Tournament puis une finale en Starleague, perdue contre INnoVation...


Solar est bien loin de sa forme passée.

aLive et Solar jouent tous deux beaucoup dans cette ultime GSL. Contrairement à GuMiho et à INnoVation, Ils ne sont pour l'instant pas qualifiés pour la Blizzcon mais il ne leur manque que très peu de points puisqu'ils sont respectivement 9e et 11e du classement WCS Corée. C'est donc une opportunité unique pour l'un des deux d'affronter un concurrent direct pour la Blizzcon. D'autant plus que le dernier qualifié pour l'instant est Maru, prématurément éliminé de cette GSL par Solar, et qui n'a que très peu de chances de garder sa 8e place au classement.

Des champions déchus

Ce second groupe nous offre une opposition entre deux Terrans et deux Protoss, mais surtout deux anciens champions de la Blizzcon. Un seul de ces quatre joueurs est pour l'instant qualifié pour la Blizzcon, il s'agit de herO, qui cherchera malgré tout à glaner quelques points pour assurer sa place. Il est actuellement 6e, mais pas sûr qu'il ait suffisamment de points pour lui permettre de se relâcher dans ce tournoi. Opposé d'entrée à ByuN, il aura fort à faire pour se débarrasser du champion en titre de la Blizzcon, qui revient à un très bon niveau en cette fin de saison. Il devra cependant accomplir bien plus pour défendre son titre à Blizzcon puisqu'il n'est pour l'instant que 10e du classement WCS Corée, et n'est donc pas qualifié. 


Les chances de ByuN de défendre son titre à la Blizzcon sont de plus en plus minces.

Dans la seconde opposition de ce groupe, on retrouve deux joueurs qui n'ont plus d'autre choix que de gagner le tournoi pour accéder à la Blizzcon. Parmi eux, sOs, double champion de GSL sur Heart of the Swarm, il est assez décevant cette saison depuis sa demi-finale de GSL en saison 1. Il pourra compter sur ses stratégies uniques qui parviennent souvent à perturber les meilleurs joueurs qui ne le connaissent que trop bien. Il n'est pour l'instant que 16e du classement WCS Corée, et n'a que très peu de chances de faire partie du voyage pour la Blizzcon. Son adversaire du jour le talonne puisqu'il s'agit de Bunny, 17e pour l'instant mais qui a bien du mal à se faire une place parmi les meilleurs. 

Ce ne serait pas la première fois qu'un champion de Blizzcon ne se qualifie pas pour défendre son titre, c'est même plutôt habituel depuis l'apparition du format « Global Finals » en 2013 qui a vu la première victoire de sOs, pas qualifié en 2014 mais de nouveau victorieux l'année d'après, pour de nouveau lâcher son titre sans combattre en 2016. ByuN semble bien parti pour faire de même mais peut encore conjurer le sort. Un joueur l'a déjà fait :  Life a remporté l'édition de 2014, puis a atteint la finale l'année suivante. Un destin très peu enviable cependant quand on sait que ce fut son ultime tournoi.


Life, l'un des meilleurs joueurs à avoir touché au jeu.

Une GSL avec beaucoup d'enjeu donc, et qui s'annonce très intéressante. Plusieurs favoris se sont déjà fait surprendre et il est bien possible que cette tendance continue.

Les groupes A et B sont à suivre sur O'Gaming TV respectivement jeudi et dimanche, à partir de 19h pour le preshow. 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.