d

09 mai 2017 - Zehir StarCraft 2

GSL: La semaine des Foreigners

GSL: La semaine des Foreigners

Quatrième et dernière semaine de Ro32 dans cette GSL, dans laquelle les deux représentants foreigners font leur entrée. La rédaction détaille pour vous les deux derniers groupes de ce premier tour, en analysant les chances de MajOr et de Scarlett.

 

Des foreigners qualifiés en GSL ? Cela n'a plus rien d'une surprise tant les phases de qualification se sont simplifiées. Plus de code A, ni de « up & down », mais un simple arbre de qualification à huit places avec cinq ou six joueurs maximum et un loser bracket, dans lequel les deux meilleurs joueurs avancent. Il n'y a donc à gagner que deux matches sur trois pour se qualifier en GSL, contre des adversaires au niveau très inégal. 

 


C'est la deuxième participation en GSL pour Scarlett.

Si MajOr et Scarlett ont eu la chance de ne devoir battre que JYP et Hurricane pour le Mexicain et HerO et Cloudy pour la Canadienne, d'autres n'ont pas eu la même réussite. Excellent aux WCS Austin, Kelazhur est tombé sur Solar et Dear et n'a pu s'en sortir. Ptitdrogo quant à lui, n'avait pas les armes contre les deux Terrans TY et Dream. Enfin, si tous les autres foreigners disposaient directement d'une seconde chance dans le loser bracket, grâce à un « bye » au premier tour, le jeune Koka remporte la médaille d'or de la malchance, en devant jouer dès le premier tour contre ByuL. Un match douloureux et à élimination directe.

Ainsi, il reste tout à prouver pour MajOr et Scarlett, qui doivent aller plus loin dans le tournoi, pour se mesurer aux meilleurs.

 

Des champions pour les foreigners

Les groupes du Ro32 sont plutôt équilibrés dans cette deuxième saison de GSL. Il y a dans chaque groupe un ou deux favoris pour passer au prochain tour, tandis que les autres peuvent créer la surprise. Les deux derniers groupes n'échappent pas à cette tendance, et nos deux foreigners ne sont pas favoris. Face à eux, c'est l'artillerie lourde coréenne qui est envoyée avec les trois derniers champions coréens. Scarlett hérite du champion GSL en titre Stats ainsi que de Classic, tandis que MajOr devra affronter herO, qui vient tout juste de remporter le GSL Super Tournament et ByuN, champion de la dernière GSL de 2016 et de la Blizzcon. 

 


ByuN peut-il redevenir le champion de la GSL ?

 

Stats fait forte impression depuis le début de la saison avec deux secondes places, conclues par sa première victoire en GSL. herO, bien que plus discret depuis fin 2015, est souvent dans le top 8, et a démontré en remportant le Super Tournament qu'il n'hésiterait pas à vendre son âme au diable à coup de mass adeptes pour arriver à ses fins. Le Terran de la team Expert, ByuN, a déçu jusqu'à maintenant en 2017, mais s'il accepte de renouveler son style de jeu, il pourra très vite retrouver les sommets. Classic, quant à lui, fait toujours partie des meilleurs Protoss, mais n'avait pas réussi à passer le groupe de la mort des ex-SKT T1 en saison 1. 

 

En route vers l'exploit ?

Passer ces groupes serait déjà une belle performance pour MajOr et Scarlett, et cela semble à leur portée. Le calcul est simple, ils doivent remporter deux matchs pour passer au prochain tour. Pour ce faire, ils peuvent s'appuyer sur le quatrième joueur de leur groupe, KeeN pour Scarlett, et Armani pour MajOr qui, sauf surprise, ne devraient pas poser de problèmes aux autres joueurs. Différents scénarios sont possibles, mais il faudra dans tous les cas battre au minimum une fois un des quatre monstres coréens pour se qualifier au prochain tour. 

 


L'entrainement de MajOr va-t-il lui suffire pour passer les Ro32 ?
 

Ni MajOr, ni Scarlett n'ont encore remporté de tournoi « Premier », et le faire lors d'une GSL serait un véritable exploit. La route est encore très longue pour eux, et passe déjà par une qualification pour les Ro16. MajOr vient tout juste de faire un top 4 aux WCS Austin, en ne perdant que d'une carte contre Neeb, et son entrainement coréen l'a bien fait progresser. Le Mexicain joue à son meilleur niveau et aura quelques cartes à jouer dans son groupe. Scarlett, elle, s'est faite discrète ces derniers mois. Après être tombée dès les Ro32 de la première saison de GSL, la Canadienne n'est pas parvenue à se qualifier pour les WCS Austin, et n'a pas fait le voyage jusque là-bas. Nous disposons donc d'assez peu d'informations sur la forme actuelle de Scarlett, mais ces nombreux mois d'entraînement en Corée devraient maintenant lui permettre d'aller plus loin dans ce tournoi.

 

La marche est haute pour les deux foreigners, mais pas infranchissable. C'est maintenant à eux de démontrer que les foreigners peuvent faire jeu égal avec le top coréen. Vous pourrez suivre le premier volet de leurs aventures en Corée sur O'Gaming TV, dès jeudi 20 heures pour le groupe de Scarlett, et samedi 20 heures pour le groupe de MajOr.

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.