d

22 janv. 2017 - Zehir StarCraft 2

GSL: Le Retour Des Rois

GSL: Le Retour Des Rois

Vous l'attendiez, elle est finalement arrivée ! La compétition de référence sur StarCraft II fait son retour sur O'Gaming TV et, encore une fois, en exclusivité française!

Pas de panique, la GSL est toujours là!

Mieux vaut tard que jamais, O'Gaming et Afreeca TV ont réussi à se mettre d'accord concernant les droits et les conditions de rediffusion de la GSL pour l'année 2017. Quelques groupes ont déjà été joués ces dernières semaines, et devraient être rapidement rattrapés durant les prochaines semaines. En attendant, le planning de diffusion français devrait suivre les mêmes règles que précédemment. Les matchs étant généralement joués le matin en Corée, et diffusés le soir même en France. 
Au programme, comme d'habitude, le meilleur niveau au monde sur le RTS de Blizzard. Après les IEM Gyeonggi et les phases finales des WESG  en guise d'amuse bouche, la rescapée des compétitions Coréennes est là pour assurer le spectacle, et attribuer les premières places pour la Blizzcon 2017. 

Pour cette seconde semaine de diffusion, trois groupes seront diffusés : le groupe H ce lundi, le groupe G mercredi puis le groupe F jeudi

 

Groupe H

Joué dès ce samedi 21 en Corée, le groupe H ne sera casté que lundi pour cause de Nation Wars IV envahissant les locaux d'O'Gaming ce week-end. Ce groupe est idéal pour commencer la semaine de la meilleure des manières, avec du top Coréen à l'image de TY ou Solar. Le Terran Coréen TY vient d'ailleurs de gagner son premier tournoi en plus de 10 ans de carrière sur StarCraft. Dix ans de carrière finalement récompensés par le tournoi au plus gros cash prize de l'histoire du jeu, dans lequel il a empoché 200 000$. Solar lui, était très en forme en 2016 avec notamment sa victoire en saison 2 de StarLeague mais connaît, depuis la fin de la KeSPA et de son équipe Samsung, une mauvaise passe. Éliminé à la dernière place de ses groupes à la Blizzcon et aux IEM Gyeonggi, le jeune Zerg doit absolument se relancer en ce début d'année. Le troisième joueur, le Protoss Trap, a connu une année 2016 similaire à celle de ses coéquipiers chez Jin Air. La dernière équipe Coréenne a en effet brillé en équipe en Proleague, mais aucun de ses joueurs ne s'est qualifié pour la Blizzcon l'an dernier. Suite à la fin de la Proleague, Trap doit maintenant faire ses preuves en individuel. Le dernier joueur, Armani, est bien plus discret. Anciennement chez Samsung, avec Solar, il était très rare de le voir évoluer en Proleague, le Zerg n'étant pas dans le top 4 de l'équipe. Il fait partie des joueurs a priori moins fort que les autres, et peu souvent qualifié en Code S. Cependant, la scène s'étant encore considérablement rétrécie, c'est aux joueurs occupant généralement les seconds rôles d'en tirer profit et de prouver qu'ils ont été trop longtemps sous estimés.

 


Fini de douter pour TY! (Crédit: Shayla)

 

Groupe G

Le groupe G propose également de belles oppositions avec en tête d'affiche ByuN. Le Terran Coréen, champion de GSL et de Blizzcon en titre n'est plus aussi dominant qu'à la fin de l'année 2016 et a vu d'autres Terran comme Maru, INnoVation ou TY, réaliser de meilleures performances que lui dans les premières semaines de la saison. Il aura l'occasion dès ce jeudi de rappeler qu'il est l'un des favoris pour cette GSL. Probablement le meilleur Protoss actuel, Stats viendra lui barrer la route, et les deux joueurs devraient a priori s'affronter pour la première place. Fort de sa deuxième place aux IEM Gyeonggi, Stats veut continuer sur sa lancée, et rester le meilleur Protoss au monde. Les deux autres joueurs sont moins en vue actuellement. Le Terran Ryung, l'un des derniers survivants de chez SlayerS a réalisé quelques belles performances par le passé, mais son niveau de jeu semble loin de ce qu'il a été auparavant. Il semble condamné à jouer les seconds rôles dans ce tournoi, à moins de réussir à surprendre un adversaire. Enfin DRGLing, le jeune Zerg anciennement chez Afreeca Freecs n'est arrivé sur la scène que très récemment et n'a pour l'instant pas de résultat à faire valoir. Ce fan de DongRaeGu peut profiter de la nouvelle saison pour tenter de se faire une place sur une scène compétitive, donc le niveau reste extrêmement élevé.

 


Byun peut-il conserver son titre?

 

Groupe F

Repoussé pour cause de Nation Wars, c'est le groupe de la Canadienne Scarlett. Oui, pour la première fois depuis bien longtemps, un "foreigner" est en GSL ! Après l'exploit de Neeb à la Kespa Cup l'an dernier, Scarlett peut-elle s'imposer dans le tournoi majeur de StarCraft II ? Elle a démontré pendant les Nation Wars IV qu'elle était capable de battre des top joueurs Coréens, mais il s'agit ici de Bo3 joués en offline à Séoul. Son principal adversaire, Classic, est en difficulté ces derniers mois contre les Zerg, ce qui pourrait bien profiter à la joueuse Canadienne. Troisième joueur du groupe, aLive est en dehors du top 5 Terran actuel et n'a pas réussi à s'imposer ces dernières années. Le dernier joueur, MyuNgSik, est l'inconnu de ce groupe : le Protoss au style de jeu très agressif est dorénavant joueur professionnel sur Overwatch. Ne l'ayant pas vu évoluer ces derniers mois, on ne peut que spéculer sur son niveau et sur sa motivation actuelle – et il y a de fortes chances pour que cette GSL soit son dernier tournoi. Ce groupe semble donc à la portée de Scarlett qui pourrait, sauf incident, continuer son aventure Coréenne un peu plus longtemps.

 


Jusqu'où peut aller Scarlett ?
 

Ces trois groupes sont à suivre sur O'Gaming TV à partir de 19h : lundi pour le groupe H, jeudi pour le groupe G et vendredi pour le groupe F. 

3 commentaires

Thyrion
Thyrion - 23/01/2017 22h41

"et peu souvent qualifié" Mais cette quoi cette tournure de phrase. L'auteur se moque clairement du monde.

puissancedbz
puissancedbz - 24/01/2017 13h24

Zehir, ce génie

mantrente
mantrente - 24/01/2017 17h18

@puissancedbz > Ah ouai sympa pour les autres :P

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.