d

17 avr. 2019 - Zehir StarCraft 2

GSL : Maru encore facile !

GSL : Maru encore facile !

Ça y est, Maru vient de gagner son quatrième titre de GSL consécutif, une performance unique dans la compétition la plus relevée sur StarCraft II.

Après s'être débarrassé sans trop de difficulté de herO en ro32, Dear en ro8 et enfin Trap en ro4, Maru rencontrait un nouveau Protoss en finale, l'un des plus réguliers sur Legacy of the Void avec Stats, Classic. 

L'historique entre les deux joueurs était parfaitement équilibré avec douze victoires de chaque côté, mais les résultats récents de Maru contre les Protoss, justement, pouvaient l'inciter à être en confiance. Côté Classic, peu de match récent contre Terran, mais il disposait donc de nombreux TvP de Maru à analyser. 


La finale à revoir ici

E-sport en chambre

Avant la finale, les deux joueurs ont fanfaronné et - pour se chambrer un peu - annoncé leur confiance dans une victoire facile, par 4-0 ou 4-1, Classic précisant même (et au second degrés) : « Si jamais mes mains ne sont pas encore assez agiles sur la première carte ». Mais, après les mots, il y a le jeu et, finalement, ce fut une victoire 4 à 2 pour Maru. Le jeune Terran a été très solide là où on l'attendait. Sa micro gestion quasiment parfaite et son exécution rigoureuse lui ont largement donné l'avantage dans cette finale. 

Côté Classic, la préparation de ce match semblait l'avoir dirigé sur un jeu très agressif, pour éviter à tout prix d'arriver dans le late game. Vu le déroulement de la finale et malgré le résultat, cette option était sans doute la meilleure. Il récupère deux cartes, l'une sur un proxy gate qui retarde le centre de commandement et tue trop de VCS pour Maru et l'autre sur un proxy tempest + batterie shield difficilement défendable. 

Je vous salue Maru

Pour le reste, Maru était - comme toujours - trop fort. Sur la première carte notamment, son adversaire Protoss a montré de grosses défaillances en terme de micro gestion, particulièrement sur ses blink stalkers. La seule macro game de la finale a démontré si besoin était, la patience, le multitask et les capacités de prises de décision de Maru, qui, dans une partie avec des nukes et des battlecruisers, a complètement détruit l'armée de Classic, pour un coût dérisoire.


Interview de Maru et Trap suite à leur demi-finale par Hajinsun

Enfin, la dernière carte est une bonne illustration de l'écart qui existait durant cette finale entre ces deux joueurs. Alors que Maru voit (sans détection) les DTs de son adversaire et nullifie l'investissement, le Protoss ne voit pas venir un drop mines et perd trop de sondes pour espérer quoi que ce soit sur cette dernière partie.

4-2 pour Maru donc, mais une finale pas vraiment disputée, tout du moins, pas autant que celle contre TY lors de l'édition précédente. Classic a plus joué dans une posture d'arnaqueur, avec des builds orders très agressifs, mais s'est vite montré dépassé particulièrement en terme de micro gestion.

Maru compte donc maintenant plus de GSL code S que n'importe quel autre joueur sur StarCraft II et continue d'écrire son histoire. Avant la finale, il annonçait son objectif d'en remporter cinq consécutives, pour atteindre la G5L. Le rendez-vous est pris, l'histoire reste à suivre...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.