d

01 avr. 2018 - Zehir StarCraft 2

GSL : Maru, le Prince devenu Roi !

GSL : Maru, le Prince devenu Roi !

C'est fait ! Huit ans après ses débuts dans cette compétition, Maru remporte enfin la GSL, la dernière ligue majeure qu'il lui manquait en Corée et devient à 20 ans le seul et unique joueur, à avoir remporté la triple couronne coréenne !

Une finale très agressive 

Les demi-finales, toutes deux très disputées, avaient connu un scénario très différent. Très agressive avec des cartes courtes entre Stats et soO et une multitude de macro game assez longue côté Maru et Dark. Ainsi on ne pouvait prédire le rythme de cette finale. Stats est un joueur agressif en début de partie, mais moins tranchant en late game. Côté Maru, les vices de son passé ont été corrigés et le jeune Terran a maintenant développé un jeu très complet, entre les agressions, les défenses parfaites et un contrôle d'armée en late game impressionnant.

Dans cette finale, Maru a vite compris que Stats ne lui laisserait pas beaucoup l'opportunité d'évoluer avec des unités late game. Une seule carte avec des fantômes, un seul corbeau, des parties vraiment courtes, mais on a vite compris pourquoi Stats ne voulait pas laisser de telles unités dans les mains de Maru... Un IEM parfait sur des hauts templiers pacqués lors de la carte ultime, sans que Stats n'ait le temps de lancer la répercussion sur les fantômes. Un missile du corbeau sur un groupe d'armée non split et enfin une matrice d'interférence parfaite sur deux colosses et vous comprenez vite que le contrôle était parfait d'un côté, mais pas de l'autre.
 


Maru remporte son deuxième tournoi dans le mois après les WESG
Source : WESG


Problème pour Stats, Maru possède un arsenal de builds agressifs qu'il a su utiliser pendant cette finale et surtout, une défense impeccable, comme il l'avait déjà montré face à Dark. La première carte est l'illustration de cela, un proxy double robot côté Stats et une défense impeccable côté Maru, qui détruit par deux fois le prisme de transfert, élément indispensable de cette agression pour remporter la première carte. S'en suit une carte sur laquelle Maru est à la baguette, avec une attaque sur cinq casernes finalement défendues par Stats. Une stratégie tentée deux fois par Maru, ce sera finalement les deux seules cartes perdues par le joueur Jin Air. Un bunker rush sur un proxy deux casernes, une ouverture triple banshee cloack et l'affaire est pliée ! Maru est le premier champion de la GSL de l'année 2018 !

Une performance unique ! 

Maru est la démonstration parfaite de ce que peut créer un entrainement intensif chez un prodige. Déjà impressionnant par le passé, mais borné sur des compositions basiques à base d'unité biologique, Maru a diversifié son jeu et les résultats sont là ! Il n'est pas étonnant qu'il soit encore une fois le seul Terran avec des résultats, tant il est au-dessus des autres actuellement. Sa micro et son contrôle d'armée ont toujours été au-dessus du lot, il a pu le montrer à de nombreuses reprises par le passé, comme par exemple lors de cet engagement face à Jaedong à la BlizzCon 2013.
 


Une des très nombreuses fois où la micro de Maru à fait la différence.
Source : SC2HL


Quelques semaines après avoir fini top quatre des IEMs Katowice et remporté les WESG, Maru s'offre un nouveau trophée : celui de la seule ligue coréenne qui lui manquait encore. Après sa victoire en 2013 en Ongamenet StarLeague (OSL), en StarCraft II StarLeague (SSL) en 2015, Maru remporte aujourd'hui la Global StarCraft II League (GSL). Il est le premier joueur à remporter les trois ligues individuelles majeures coréennes et à jamais le seul, l'OSL et la SSL n'existant plus. Il se qualifie dans le même temps pour la BlizzCon et compte à ce jour, près de deux mille points d'avance sur les deuxièmes, Classic et Rogue, au classement WCS Corée.

Jin Air donne des ailes

Après s'être entraîné contre Rogue pour sa demi-finale, Maru pouvait cette fois-ci compter sur trois de ses coéquipiers Protoss pour se préparer avant cette finale : sOs, Trap et Creator. Un vivier de talent solidaire très utile pour arriver au sommet. Et les sommets, Jin Air les a atteint très souvent ces derniers temps. Les joueurs ont plus que justifié l'investissement de la dernière équipe coréenne ces derniers mois. Pendant l'ère Proleague, les joueurs Jin Air Green Wings excellaient déjà, surtout en Bo1 et ils étaient trop irréguliers en tournoi individuel, malgré deux BlizzCon pour sOs, une OSL et une SSL pour Maru. Depuis l'arrêt de la Proleague avec une ultime victoire de Jin Air justement, les joueurs n'ont plus le choix. Ils doivent maintenant briller également en individuel !


Les six joueurs Jin Air Green Wings avec leur deux coachs après la victoire de Maru
Source : Jin Air Green Wings

Et ça, les joueurs l'ont bien compris ! Depuis la saison deux de la GSL l'an passé, ils dominent la scène coréenne et internationale, sans partage, à chacune de leur sortie. Ils n'ont d'ailleurs manqué qu'une seule finale depuis cette date : celle du GSL vs The World. Ils ont enchaîné deux finales pour sOs en GSL et aux IEMs PyeongChang, mais aussi six victoires : quatre pour Rogue aux IEMs Shangai, au GSL Super Tournament s2, à la BlizzCon et plus récemment aux IEMs Katowice, et deux pour Maru avec les WESG et la GSL, la première de l'équipe. Les autres joueurs ne sont pas en reste, avec Trap qui arrive en top huit des IEMs Katowice et cinq joueurs sur six qualifiés en code S pour la deuxième saison consécutive.

Incroyable performance de l'équipe donc, qui conforte sa domination depuis les années 2015 - 2016. Ses résultats se traduisent également par des gains importants de la part de ces joueurs. Trois joueurs Jin Air Green Wings ont d'ailleurs tour à tour pris la tête du classement des gains remportés en tournois sur StarCraft II avec 590 902 $ pour Maru, 549 735 $ pour Rogue et enfin 533 528 $ pour sOs.


Vole petit avion ! Vole encore longtemps ! 

L'équipe a déjà tout gagné sur StarCraft II, mais l'aventure n'est pas encore terminée pour Jin Air Green Wings qui a réussi à placer trois joueurs dans le GSL Super Tournament débutant la semaine prochaine. Deux de ses joueurs sont également assurés de participer à la prochaine BlizzCon, Maru et Rogue, alors qu'à ce jour deux autres joueurs Jin Air sont également dans le top huit du classement WCS Corée.

La domination de l'équipe Jin Air Green Wings est bien partie pour durer !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.