d

14 sept. 2018 - Zehir StarCraft 2

GSL : Triplé historique ou grande première ?

GSL : Triplé historique ou grande première ?

C'est déjà le dernier match de GSL de l'année, la dernière finale, entre deux Terrans aux parcours bien différents...

D'un côté, Maru, joueur Terran chez Jin Air Green Wings de 21 ans, seul joueur à avoir remporté les trois compétitions coréennes majeures, deuxième joueur à remporter deux GSL consécutives, champion de la dernière Proleague de l'histoire, premier athlète médaillé d'or aux jeux asiatiques en e-sport pour la Corée et joueur ayant remporté le plus de gains de l'histoire du jeu avec plus de 630 000$. 

Face à lui, TY, joueur Terran chez Splyce de 23 ans, champion des IEMs Katowice l'an passé. 

C'est certain, dit comme cela, voilà qui semble déséquilibré. Pourtant, ce n'est finalement pas si évident...

Deux jeunes prodiges

Deux joueurs aux résultats bien différents, mais tous les deux d'une précocité record. TY, est l'un des joueurs les plus jeunes à avoir rejoint une équipe professionnelle, les WeMadeFox, à l'âge de 12 ans, et jouant son premier match télévisé à 14 ans. Il a cependant attendu ses 21 ans pour remporter son premier trophée. De son côté, Maru a fait ses débuts lors de la toute première GSL en 2010, alors qu'il n'avait que 13 ans, et a remporté son premier tournoi dès ses 16 ans.
 


Le premier match de Maru en GSL en 2010... comme le temps file !


Retour sur les demi-finales

Les deux TvP en demi-finales ont connu le dénouement attendu, et les deux Terrans sont donc passés en finale. Cependant ça n'a peut-être pas été aussi simple que prévu. Côté Maru, le re-match de la finale de la saison 2 s'est très bien passé. Même si le Terran n'était pas particulièrement confiant, il lui aura fallu cette fois 41 minutes, soit sept de plus qu'en finale, pour venir à bout de Zest, en lâchant tout de même une carte en route. À coup de stratégies agressives en proxy et d'excellentes défenses, Maru s'impose une nouvelle fois réelle difficulté.
 


Plus accroché, TY a eu bien plus de difficultés à éliminer le dernier foreigner de GSL, Neeb. La partie aurait même pu largement basculer en sa faveur à 2-1, après une erreur de jugement de TY, compensée par une mauvaise décision de Neeb qui ne sauve pas son dernier Nexus. Sans armée, TY parvient à cacher ses bâtiments dans les espaces aériens inatteignables de la carte. Sans unité aérienne, la carte se termine en égalité et est rejouée. Derrière, Neeb ne marquera plus un seul point et s'incline 4-2 en sept cartes. Belle performance de ce dernier malgré tout, pour sa première GSL.

Deux champions, une seule coupe

Un triplé historique pour Maru ?

Huit ans ont passé depuis sa première apparition en GSL, mais Maru est maintenant en très bonne position pour remporter sa troisième GSL consécutive de l'année. Un exploit encore jamais réalisé sur le RTS de Blizzard. Quatre cartes, c'est tout ce qui le sépare de cette performance. Mais cette finale pourrait bien être l'un des matchs les plus compliqués en GSL pour Maru. Cette année, il a dominé sans partage la GSL, ne perdant que deux matchs en saison 1, contre KeeN puis Classic, et avec un ratio victoire / défaite de 19/10 en saison 1 19/4 en saison 2 et 15/3 pour l'instant en saison 3.
 


Maru peut-il embrasser la coupe pour la troisième fois d'affilée ?


La première saison fut la plus difficile pour Maru puisqu'il finit second de ses deux groupes, en Ro32 puis en Ro16. Il a frôlé l'élimination deux fois en Ro8, contre ses coéquipiers chez Jin Air Green Wings dans deux des plus beaux matchs de l'année, contre sOs 3 à 2 en saison 1, puis contre Rogue 3 à 2 en saison 2. Hormis ces joueurs, personne n'aura réussi à poser problème à Maru, qui se sera même montré humiliant comme contre Zest, décimé 4 à 0 en finale en 34 minutes. TY peut-il arrêter Maru ?

Une grande première pour TY ?

C'est la deuxième opportunité pour TY de soulever le trophée de GSL. Six ans après son premier match en GSL, peut-il réussir là où il avait échoué en 2016 ? C'était face à Zest, au sommet de son art à cette époque, particulièrement en PvT. Le Protoss s'était imposé 4 à 2 face à TY, dans un tournoi dont il avait interdit l'accès à Maru, qu'il avait balayé en code A 3 à 0.
 


TY, outsider mais déterminé


C'est l'occasion pour TY de revenir au niveau de ses performances de 2017, année pendant laquelle il s'était imposé aux WESG, en finale face à Maru, et aux IEMs Katowice, avant de finir top 4 de la BlizzCon. Son ticket pour cette dernière est d'ailleurs déjà assuré, puisqu'il est actuellement 4e du classement WCS Corée. Il passera 2d en cas de victoire ce samedi, Maru étant hors de portée de ses poursuivants depuis longtemps. TY monte en puissance doucement cette année. Après une élimination dès le Ro16 en saison 1, il a atteint le top 4 en saison 2, et se retrouve maintenant en finale. Mais peut-il enfin remporter sa première GSL ?

La finale !

Premier TvT en finale de GSL depuis 2011 et la victoire de MMA face à Mvp ! Les match miroirs sont plutôt rares en finale. Et il s'avère que les deux finalistes sont des monstres en TvT. Quel que soit le palmarès de chacun, c'est surtout cette faculté à lire ce matchup qui pourrait être la clé de la victoire. Scénario incroyable : en compétition, les deux protagonistes sont historiquement à égalité avec cinq victoires chacun.La dernière confrontation s'est déroulée lors des IEM Katowice cette année et s'est soldée par une victoire de TY. Les deux joueurs n'ont pas le même palmarès mais il semble bien que leurs duels soient toujours imprévisibles !
 


Un match immanquable, à suivre comme toujours sur O'Gaming TV, samedi soir, à partir de 19 heures !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.